• Suivi de "Cuba, Castrisme, Socialisme, Anti-impérialisme, de quoi parle-t-on ?"

    - Le castrisme  est-il ou non  une forme  d’anti-impérialisme?Le mouvement de masse en faveur de la mémoire de Fidel Castro en impose tellement que les médias ne peuvent que rabaisser leur arrogance réactionnaire habituelle au service de l’impérialisme.

    Dans la foulée, tout ce que la « gauche » compte d’opportunisme petit-bourgeois semble s’enflammer d’un réveil de nostalgie « révolutionnaire » et y va de sa larmichette pseudo-humaniste « populaire »…

    Cela n’empêche pas quelques esprits chagrins de continuer à dénigrer tout héritage progressiste au castrisme en prétendant en faire une critique « de gauche »…

    Et de lui nier, par voie de conséquence, toute fonction « anti-impérialiste »…

    Alors qu’à l’évidence, l’unité largement majoritaire exprimée très librement par le peuple cubain est un pied de nez massif aussi bien à l’Oncle Sam relooké en Trump-père fouettard, qu’au reste de l’occident, voire à certains « grands alliés » qui seraient tenté de le considérer comme un peuple mineur, sinon un vassal ou une simple « utilité » diplomatique aux portes de l’Empire…

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Cuba : qui a changé ?Un article de l'OCF* pour comprendre l'enjeu Cubain dans le nouveau partage impérialiste du monde. (PDF à télécharger en fin d'article).

     

     

     

    Il ne se passe pas de semaines sans que la presse salue le "dégel" des relations entre le U$A et Cuba. Et - grande victoire - le drapeau étasunien flotte à nouveau sur l'ambassade U$ de la Havane. Il était absent depuis 54 ans.


    L'impérialisme étasunien a-t-il changé ? Il y a 53 ans les U$A imposait un embargo de fer au peuple cubain, lui qui avait osé nationaliser et donc exproprier les compagnies étasuniennes (23 février 1962).

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • NDLR : la publication de ce texte n’engage pas la ligne éditoriale du blog, et notamment concernant les éléments d’appréciation concernant l’influence du PS et du PCF sur la classe ouvrière. Le débat est ouvert...

    - La conscience de classe et le parti révolutionnaire (Une contribution au débat,  de la part du camarade V)Aujourd’hui en France il n’y a pas une organisation politique communiste.

    Cependant, il y a des milliers des communistes militants dans divers partis et groupes. Il y en a un nombre important qui ne trouvent pas d’organisation conforme à leurs idées.

    Le PS est un parti bourgeois avec encore une base électorale de travailleurs.

    Le PCF qui maintient encore une certaine base militante de travailleurs (inférieure à sa composante petite bourgeoise) est passé depuis longtemps au service de la bourgeoisie tout en gardant une image de gauche et même communiste dans certains secteurs.

    Son enracinement dans la classe ouvrière est un atout électoral et potentiellement militant qu’il conserve encore.

    LO est un groupe centriste, qui se prétend trotskyste sans l’être et qui pratique une forme d’anarcho-syndicalisme. Politiquement, depuis quelques années, ils dérivent à droite.

    Le NPA est un groupe pro-impérialiste en politique internationale et social- démocrate de gauche en interne, avec divers courants internes, quelques uns d’un discours acceptable mais qui cohabitent avec des secteurs très à droite.

    Le POI, divisé pratiquement en deux, passe d’un courant purement syndicaliste à un courant confus où se mêle le nationalisme à une forme abstruse de dogmatisme autoritaire en interne et sectaire en externe avec des courants de droite municipale. L ‘autre groupe qui se revendique de cette tradition et de ce nom, ne fait pas mieux.

    Tous ces groupes plus ou moins importants se réclament, à tort, il faut le reconnaitre, des diverses chapelles du trotskisme.

    Tous ces partis, sauf le Socialiste et le Communiste (sauf quelques unes de ses fractions plus ou moins intégrées ou en dehors du parti) présentent des déformations organisationnelles et/ou une interprétation totalement dévoyée du centralisme démocratique.

    Comme conséquence de la pression bourgeoise, la plupart pratiquent un système autoritaire, abusif, qui a empêché et/ou réprimé toute discussion et ainsi saboté le travail, déformé la pensée et permis le travail de tous les opportunistes.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • "Le suffrage universel ne me fait pas peur, les gens voteront comme on leur dira" disait le royaliste Alexis de Tocqueville.

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     "La discussion fut ajournée, mais le suffrage universel immédiatement proclamé. Il fallait en effet calmer des insurgés menaçants et contrebalancer des mesures d’austérité." Cette citation de Monsieur le Professeur de science politique Alain Garrigou, tirée de son article au "Monde diplomatique" sur le suffrage universel, pourrait résumer la réponse que je fais ici à ce même article.

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     La société est un supermarché, et le "Président de la République" est un employé du service des réclamations : il est là pour prendre les coups à la place du capital. Les vrais chefs ne sont jamais élus. Les patrons de la France sont les patrons. D’ailleurs, ce sont eux qui, en finançant les campagnes électorales dans un sens plutôt que dans l’autre, choisissent le président du service des réclamations. Nous n’avons même pas "la liberté de choisir l’étendard de notre future désillusion" (Higelin).

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • - L'URSS de Khrouchtchev était-elle Impérialiste ?L'URSS de Khrouchtchev était-elle Impérialiste ? Question qui a son importance...

    Parmi les groupes qui se réclament du marxisme-léninisme, les positions divergent à ce sujet. Ce n'est pas anodin.

    Certains, comme le PRCF et l'URCF (devenu depuis PCRF), considèrent que l'URSS de Khrouchtchev était toujours socialiste (Le PRCF pense la même chose de la Chine aujourd'hui...).

    Télécharger « ReconstitutionBourgeoise.pdf » (Le texte du camarade Jean-Luc Sallé †)

    D'autres, comme l'OCF, considèrent que cette URSS révisionniste n'était plus socialiste et affirment qu'elle était déjà arrivée à un stade impérialiste puissant.

    Télécharger « Ce_que_sont_les_amis_de_l_URSS.pdf » (Le texte du camarade Vincent Gouysse)

    D'autres camarades, comme TML, tout en considérant que cette URSS n'était plus socialiste, en était à un stade impérialiste en construction, donc pas encore abouti dans sa forme puissante, monopoliste... (Voir plus bas sa contribution, ainsi que celle du camarade WH)

    La rédaction de "Reconstruction communiste" est très proche de l'OCF avec quelques réserves sur l'appellation "sociale-impérialiste" ou "social-fasciste" de l'URSS de Khrouchtchev.


    On peut caractériser l'URSS de Khrouchtchev comme désagrégation progressive du socialisme et reconstitution progressive du capitalisme et de l'impérialisme en notant que dès Khrouchtchev a eu lieu le bon qualitatif qui faisait que l'URSS ne peut plus être qualifiée de socialiste. Elle était donc capitaliste. (Effectivement, notre stade historique de développement ne comporte que deux possibilités : capitalisme ou socialisme-communisme).

    Mais comment qualifier le stade de capitalisme et d'impérialisme qui s'est instauré à cette époque et comment a-t-il évolué de nos jours ? Voilà la vraie question si on veut avoir une vision exacte de la réalité...

    Il est clair que c'est déjà une forme de capitalisme et d'impérialisme même si embryonnaire. C'est en cela que nous ne sommes pas d'accord avec le texte de Jean-Luc Salé (URCF) qui considère que c'est toujours du socialisme et que du coup nous sommes plus proche de celui de Vincent Gouysse même si nous ne partageons pas tout.


    Il faut aussi prendre en compte que même si cette URSS révisionniste n'était pas encore à un stade impérialiste avancée, elle se comportait vis à vis des autres pays frères comme une puissance impériale, dominante, qui dictait ses exigences et faisait pression sur eux si ceux-ci rechignaient. A ce titre le texte de Hoxa "Les khrouchtcheviens - souvenirs" est tout à fait parlant, même si ici nous ne partageons pas tout non plus.

    Télécharger « Enver_Hoxha_Les_Krouchtcheviens_Souvenirs.pdf » (Le texte du camarade Enver HOXA)


    Bref, si on veut avancer, sans mettre de côté ce qui nous différencie, voyons déjà ce qui peut nous réunir et avançons prudemment, sans sectarisme et avec un esprit ouvert sur ce qui nous différencie... Seule la vérité est révolutionnaire et c'est cela que nous devons rechercher.

    Ce qui importe aujourd'hui, c'est que tous ceux et toutes celles qui se réclament du Marxisme-Léninisme puissent continuer à dialoguer, se rencontrer et construire ensemble.

     

    VOICI LA CONTRIBUTION DU CAMARADE TML (suivie par celle de WH) :

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • Abstention : l'arme que redoute tous les politiciens !
    Ils sont illégitimes !

    Un spectre hante l’esprit des partis de gauche comme de droite, celui de l’abstention.

    Le premier ministre MrValls déclare « Voter est un devoir. Ne vous dérobez pas et venez voter pour la République et la démocratie ... Ce qui est aussi en jeu (...) c'est notre modèle de société ».

    Marine le Pen, en bonne républicaine précise : « L'abstention est notre pire ennemie. Nombre de Français pensent que c'est en restant chez eux qu'ils enverront un message à leurs dirigeants. Ils se trompent, a lancé Marine Le Pen. Dites-le et faites-le dire. Un seul mot d'ordre, le bulletin de vote FN- RBM ».

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Maoïsme et/ou marxisme-léninisme ? (Inédit de Mao : "voie chinoise" ou révisionnisme?)Contrairement à une idée reçue, Mao Zedong a soutenu la politique de Khrouchtchev concernant la liquidation des Stations de Machines et Tracteurs en URSS…

    Si par la suite le PCC s’est officiellement opposé à la ligne du XXème Congrès du PCUS, il n’en avait pas moins commencé par s’opposer encore plus nettement, en ce qui concerne la construction du socialisme, à la ligne du XIXème, où Staline et les marxistes-léninistes ont défendu la survie des SMT comme élément essentiel du développement économique socialiste.

    Contrairement à une idée également très répandue, en 1952, à la veille du XIXème Congrès, la domination de la ligne marxiste-léniniste était loin d’être assurée en URSS… Les propositions faites à cette occasion et les débats du congrès en attestent. A peine plus de 10 ans après l’invasion fasciste hitlérienne, l’URSS n’en était pas moins déjà redevenue une des premières puissances mondiales.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • Face aux mascarades médiatiques qui entretiennent la confusion, il est grand temps de remettre les pendules à l'heure : Etre antisémite et être anti-sioniste, ce n'est absolument pas la même chose...

    Un antisémite est quelqu'un qui est contre les juifs à cause de leur religion, comme certains seront contre les musulmans à cause de leur religion.

    Etre anti-sioniste c'est être contre un mouvement politico-religieux à caractère fasciste, capitaliste et impérialiste.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - 60 millions de Français désormais sous surveillance... Tout en protégeant les vrais "assistés"Dans un silence médiatique assourdissant, le gouvernement vient d’autoriser la création d’un monstre informatique recensant les données biométriques de 60 millions de Français : le fichier des Titres Électroniques Sécurisés.

    Regroupant toutes les données à caractère personnel communes aux passeports et aux carte d’identité, comme les empreintes digitales, le domicile, l’adresse de messagerie électronique ou encore les coordonnées téléphoniques de (presque) l’intégralité de la population française, et accessible à tous les services administratifs, il est le rêve absolu de n’importe quel État policier…

    Combattu par le Parti Socialiste quand il était dans l’opposition, le fichier TES a finalement vu le jour. Le décret, publié en plein week-end de la Toussaint, est passé totalement inaperçu des médias (à l’exception du site Nextinpact). Il est pourtant lourd de menaces pour la protection de la vie privée et des libertés publiques, légalisant ni plus ni moins la surveillance globale de tous les citoyens.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • - Lénine : Impérialisme, stade suprême du capitalisme... 1 Siècle après…, « ringard » ou « visionnaire »?Écrit en 1916, un an avant les bouleversements révolutionnaires en Russie, et au cœur de la tourmente guerrière mondiale déclenchée en 1914, l’essai de Lénine sur le thème de l’impérialisme, pour bref qu’il soit, n’en continue pas moins de soulever des controverses, un siècle après…

    Alors, « ringard » ou « visionnaire »?

    De quoi s’agit-il? En 1914-1916, il est clair que la 1ère guerre mondiale, comme à la suite la seconde, parait avoir pour but, à première vue, l’expansion territoriale à grande échelle…

    Pourtant Lénine, en allant aux racines de ce phénomène impérialiste utilisant désormais les moyens militaires produits par la grande industrie, nous met rapidement en garde contre cette lecture simpliste, et, progressivement, nous amène à comprendre les mécanismes financiers et économiques qui y président, en sous main.

    Sur ce seul thème, l’histoire nous montre donc, malgré son décès prématuré en Janvier 1924, qu’il avait déjà plusieurs longueurs d’avance…

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Marx et Engels étaient-ils des proto-fascistes? Une réponse à la « Stalin Society of North America »Après la publication de la deuxième partie de cette série, la « Stalin Society of North America » [Société Stalinienne d’Amérique du Nord, SSNA, NdT] a réagi de façon vindicative, diffamatoire et réactionnaire face à mon appréciation critique de leurs opinions anti-marxistes concernant la sexualité.

    Ce qui suit constitue ma réponse.

    Lorsque l’on entreprend de remettre en cause la validité des attitudes bourgeoises vis-à-vis de la sexualité, l’on peut s’attendre à être vilipendé – tout particulièrement quand il s’agit d’une idéologie aussi politisée que l’homosexualité.

    Je m’aperçois que je suis, à beaucoup d’égards, à contre-courant du consensus à ce sujet mais je crois également que cela va changer, une fois que les cinq parties de cette série auront été lues et digérées.

     

    (Référence de l'article en question >> http://reconstructioncommuniste.eklablog.fr/comment-le-mouvement-lgtb-nous-trompe-non-a-la-theorie-des-genres-avec-a126841556 - Homosexualité et décadence bourgeoise: réflexions sur le massacre d’Orlando, troisième partie d’une série de cinq articles)

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Le pouvoir veut créer une Garde nationale contre-révolutionnaire

    En avant propos, un commentaire de Nicolas Bourgoin :

    La fascisation est le mouvement vers le fascisme qui se développe de l’intérieur même de la démocratie bourgeoise en crise et qui consiste en une succession de réformes laminant les droits démocratiques et sociaux par lesquelles la sociale-démocratie fraye la voie au fascisme. La politique actuelle en apparence démocratique mais en réalité fasciste peut être qualifiée de « sociale-fasciste ». Démocratie bourgeoise et fascisme assurent tous deux la même dictature du capital impérialiste mais la première n’est durablement efficace que lorsque la bourgeoisie a les moyens de lâcher des « miettes » et de faire des concessions à la classe dominée. La seconde survient quand elle n’a plus de grain à moudre et que les contradictions produites par la crise deviennent insurmontables par les méthodes démocratiques. Nous y sommes." (https://bourgoinblog.wordpress.com/2016/10/15/le-pouvoir-veut-creer-une-garde-nationale-contre-revolutionnaire/)

    L'article du camarade "DO" :

    Reuters : « La France va créer une Garde nationale constituée de réservistes pour répondre au désir d'engagement exprimé par de nombreux Français et le besoin accru de sécurité sur le territoire. »

    Traduction par "DO" du mot "France" utilisé ici : « La classe dominante française ».

    Traduction de la phrase complète : La classe dominante française va créer une garde nationale pour se protéger contre les tentatives de révolution de la classe dominée.

    Reuters : « Le Conseil des ministres doit entériner mercredi 12 octobre 2016 la création en France d'une Garde nationale, vivier de réservistes désireux de contribuer à la protection du pays aux côtés des forces de l'ordre traditionnelles. »

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Vous croyez encore que Mélenchon est un révolutionnaire ?

    Mélenchon, (celui là même qui permit à Hollande de se faire élire en 2012 !) essaie de nous vendre une 6ième république à venir, mais...

    - Ancien trotskiste Lambertiste (Traître à la classe ouvrière)

    - Membre des Francs Maçons au Grand Orient de France (Agence du capitalisme)

    - Apparatchik du PS pendant 37 ans sans qu'il soit gêné par la fonction social-traitre de ce parti

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - La police prédictive débarque en FranceMercredi 15 avril, 16 heures 05. Assis dans la salle de réunion en compagnie d’une quinzaine de ses collègues, l’agent Murder écoute le sergent faire son rapport sur les incidents de la matinée. Et elle est déjà bien remplie : deux agressions avec arme, une tentative de viol, trois cambriolages et cinq vols de voiture.

    D’un coup de télécommande, le sergent allume un écran d’ordinateur dont l’image est projetée au mur et apparaît alors un plan détaillé de la ville, sur lequel on distingue dix petits carrés rouges : un carrefour, un square, un centre commercial, un terrai de sport… Ce sont les « hot spots », les points chauds à surveiller en priorité.

    D’après l’ordinateur connecté au système PredPol (contraction de Predictive Policing) les délits ont une forte probabilité de se concentrer, au cours des douze prochaines heures, dans ces carrés de 150 mètres carrés représentant une infime fraction de la superficie de la ville…

    Le sergent zoome sur la carte pour indiquer aux différentes patrouilles les quartiers qui leur reviennent. L’ordinateur affine ses prédictions et affiche cinq carrés PredPol  par secteur, classés par ordre de priorité. Samantha demande à quoi correspond l’un des carrés au milieu de sa zone. En un clic, une photo panoramique du carrefour apparaît dans toute sa précision. Rien d’étonnant à ça : PredPol est connecté à Google Street View.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Position du Collectif DÉFENSE sur l’Union Européenne et sur l’élection présidentielleDans l’article «le Brexit et l’U.E.» du 3 juillet, le Collectif DÉFENSE mettait en garde contre la tentative d’axer les luttes des travailleurs sur une rupture avec l’Union Européenne et de conditionner la lutte pour le renversement du capitalisme à la réalisation préalable de cette étape.

    Plusieurs organisations se référant au communisme présentaient en effet le vote britannique comme une victoire de la classe ouvrière et appelaient les travailleurs de France à emboîter le pas au peuple d’outre-Manche.

    La déclaration du 7 septembre de l’Initiative des Partis Communistes et Ouvriers d’Europe, tout en expliquant que les politiques et les soi-disant alternatives prônées par les tenants de l’U.E. visaient à accroître l’exploitation des travailleurs et le pillage des pays dominés par les grands centres impérialistes, rappelait que l’objectif premier des forces communistes et révolutionnaires restait le renversement du capitalisme :

    "Aujourd’hui, le résultat du référendum britannique sur la sortie de l’Union Européenne a fait remonter à la surface les contradictions entre les divers centres impérialistes quant à l’avenir et aux perspectives de l’UE. Le problème principal dans la controverse au sein de la zone euro et dans l’Union Européenne demeure le type de gestion bourgeoise, entre la stabilité fiscale et la surveillance des États membres par les mécanismes de l’UE d’une part, et d’autre part l’assouplissement de l’ajustement budgétaire pour libérer des fonds d’État pour soutenir les monopoles. Ce différend est étranger aux intérêts populaires, parce que dans les deux cas cela se fera sur le dos de la classe ouvrière et des couches populaires pauvres et que dans les deux cas cela présuppose l’aggravation de l’offensive anti-populaire. (...)

    Malgré le fait que bon nombre de sommets et de réunions de haut niveau entre « les dirigeants des pays du Sud » aient lieu, malgré le grand nombre de discours pompeux sur le « redémarrage » de l’UE, l’UE n’en deviendra pas plus favorable aux peuples, elle ne pourra que devenir pire pour les peuples, pas plus que le système capitaliste, qu’elle sert, ne pourra « s’humaniser ».

    L’espoir est dans la lutte des peuples pour renverser la barbarie capitaliste ! "

     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • AVEC LA CHUTE DE L’URSS, LE COMMUNISME N’A-T-IL PAS ECHOUE ? Comprendre pour agir !AVEC LA CHUTE DE L’URSS, LE COMMUNISME N’A-T-IL PAS ECHOUE ?

    C’est ce qu’affirme la bourgeoisie, cette même bourgeoisie qui estime que sa « démocratie », elle, « fonctionne » ! A quel prix : labeur abrutissant, chômage, misère, guerres de rapine (brigandage impérialiste) sont le lot quotidien de milliards d’êtres humains ! Mais il est vrai que pour quelques dizaines de millions d’exploiteurs privilégiés, le capitalisme fonctionne réellement « à merveille » ! En face de ce constat, quelles sont les réalisations économiques et sociales du socialisme ?

    A la tête des communistes russes, Lénine a conduit la révolution socialiste d'Octobre.

    En 1917, pour la première fois, les travailleurs d'un pays ont retourné victorieusement leurs armes contre les exploiteurs. Ils se sont alors constitués en nation. Il faut d’abord souligner que jusqu’à présent les pays où le socialisme a triomphé ont été des pays arriérés économiquement, qui avaient hérité un grand retard de siècles de domination étrangère. De plus, au moment du triomphe des communistes, la bourgeoisie internationale a tout fait pour détruire par les armes les premiers îlots du socialisme triomphant. Non seulement des difficultés intérieures inouïes se posèrent par exemple aux communistes russes (un pays qui sortait à peine du Moyen-âge et ruiné par des années de guerre mondiale), mais encore fallut-il rapidement faire face à l'intervention armée de la bourgeoisie internationale coalisée en 1918-1921 (la campagne churchillienne des 14 Etats).

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - La drôle de grève ! Que faire pour gagner contre la Loi Travail et toutes les attaques du patronat ?Entre fin 1939 et début 1940 où éclata la guerre, il y eut en Europe une guerre idéologique de mensonges et de manipulations. On appela cette période : « la drôle de guerre ». Après ce fut : la guerre !

    Pour ceux qui ont connu Mai-Juin 68, Mai-Juin 2016 ressemblent à un doux divertissement. En 68, 10 millions de grévistes bloquaient le pays, plus d’essence, radios et télés se sont tues. L’Etat brulait des documents dans ses ministères, De Gaulle s’assurait le soutien de l’armée.

    Depuis plus de 3 mois certains se mobilisent contre la loi El Khomri. Ouvriers, étudiants, paysans en train de crever sur leurs exploitations et ce dans la plus grande désorganisation et surtout en restant très minoritaires et divisés.

    Mais qui, aujourd’hui, est gêné par les grèves, les manifestations.... ? L’essentiel des trains circulent, les voitures ont de l’essence, les villes sont ravitaillées, l’énergie n’est pas coupée, la coupe de foot a eu lieu ....

    Télés et radios font le maximum pour passer en boucle des images de violences, de cheminots bloquant les trains....

    Les débats hystériques de « politiques » et de journaleux complices n’en finissent plus de nous dire que ce pays est au bord ... de la révolution.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • - L'URSS de Khrouchtchev était-elle toujours socialiste ?La plupart des groupes se réclamant du Marxisme-Léninisme continuent d'affirmer que l'URSS à partir de Khrouchtchev était toujours socialiste.

    Voyons de quoi il retourne...

     

    Posons-nous cette question : Qu'est-ce que le socialisme ?

     

    Le socialisme, tel qu'il a été défini par Karl Marx, c'est tout à la fois la socialisation des moyens de production et d'échange ET la dictature du prolétariat. Ces deux aspects sont indissociables.

    Le but est l'abolition de l'exploitation de l'Homme par l'Homme et donc l'abolition de l'esclavage salarié.

    (On trouvera aussi en fin d'article : des PDF et des liens, ainsi qu'un commentaire du camarade TML)

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - LENINE : LE PROGRAMME MILITAIRE DE LA REVOLUTION PROLETARIENNE

    Un texte très important de Lénine écrit en 1916 !

    En Hollande, en Scandinavie, en Suisse, parmi les social-démocrates révolutionnaires qui combattent le mensonge social-chauvin de la «défense de la patrie» dans la guerre impérialiste actuelle, des voix se font entendre qui proposent de substituer à l'ancien point du programme minimum social-démocrate : «milice» ou «armement du peuple», un point nouveau intitulé : «désarmement».

    La Jugend-Internationale a institué un débat sur cette question et publié dans son No 3 un éditorial en faveur du désarmement. Dans les thèses récentes de R. Grimm, nous trouvons malheureusement aussi une concession à l'idée de «désarmement». Les revues Neues Leben etVorbote ont ouvert une discussion.

    Examinons de plus près la position des défenseurs du désarmement.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Titre original : 1949-1960, Chine-URSS, Marx au banc d’essai de l’Histoire… ( Contre la wertkritik, 3ème partie )

    Dans ce troisième volet, nous comprendrons quelle est la différence fondamentale entre socialisme et capitalisme d'un point de vue économique, et comment les révisionnistes en ne suivant pas les lois de l'économie socialiste ont détruit celui-ci !

    - Pour se libérer de l'esclavage salarié : bien comprendre l'économie capitaliste et la pensée de Marx, contre les dérives néo-gauchistes - 3Il fut donc un temps où les intellectuels au service du système capitaliste avaient décrété la fin de l’histoire, au motif de l’effondrement de l’URSS…

    L’horizon idyllique de ce mythe s’étant révélé être un approfondissement de la crise, après quelques « bonnes affaires » d’une opportunité éphémère, il leur faut maintenant tenter d’inventer un autre mythe, pour rendormir les consciences réveillées par la violence du réel, décuplée par les maîtres de ces charlatans.

    Et pourquoi pas la fin de l’économie ? Selon Goebbels, « Plus un mensonge est gros, plus il a de chance d’être cru ». Leur ancêtre en manipulations peut être fier de sa descendance, fut-elle à priori très indirecte.

    - Pour se libérer de l'esclavage salarié : bien comprendre l'économie capitaliste et la pensée de Marx, contre les dérives néo-gauchistes - 3

    L’économie politique est en panne d’inspiration pour résoudre la crise du capitalisme? La lutte de classe risque-t’elle à nouveau de le remettre en cause ? N’y pensez surtout pas…! Pour abolir le capitalisme ?

    Allons, allons… Plus simple : abolissons l’économie politique, et le capitalisme ne sera plus un problème, il sera simplement dépassé, si… si…, puisqu’on vous le dit! De plus « on » a lu Marx, et même relu, et re-relu, à tel point qu' »on » en est devenu « marxiens », comme les experts stipendiés du système qui ont déjà organisé la comédie de la « fin de l’histoire » pour relancer un temps les affaires… C’est vous dire…

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Par Gearóid Ó Colmáin

    - Le communisme et la révolution sexuelle... Comment le mouvement LGTB nous enfume !!!Homosexualité et décadence bourgeoise, réflexions sur le massacre d’Orlando – dernière partie d’une série de cinq articles

    Au long de cette série d’articles j’ai plaidé que la vision marxiste de l’homosexualité en tant que décadence bourgeoise – un phénomène ayant une origine sociale plutôt que biologique – a été corroborée par les recherches de psychologues bourgeois.

    J’ai démontré que le mouvement LGBT, plutôt que de représenter une espèce d’alternative radicale au statu quo, est un symptôme de la pathologie impérialiste occidentale.

    Par conséquent, les communistes devraient soumettre le mouvement LGBT à une rigoureuse analyse de classe, plutôt que de se laisser effrayer par la propagande agressive pro-homosexuelle des officines médiatiques alternatives libérales, corporatistes et « bourgeois-bohème ».

    Le mouvement LGBT est un élément central de la guerre des classes. Aux jours de Marx et d’Engels celui-ci était encore précoce et n’était guère digne d’une attention particulière. Mais la volonté, comme le disait Engels, de « transformer le vice en théorie » a, depuis l’essor de la Nouvelle Gauche (impérialiste) dans les années 1970, connu un succès retentissant.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Présidentielles 2017 : Le piège se referme sur les travailleurs !A 8 mois de l’élection Présidentielle, les sondages sont dans le flou. 4 ans après avoir été élu contre Sarkozy, Hollande est aujourd’hui discrédité, les sondages le donnent sous la barre des 20%. Quelle dégringolade en si peu de temps !

     

    Ce ne pouvait être autrement, car derrière Hollande comme derrière Sarkozy, les grands groupes capitalistes tirent les fils de ces deux marionnettes.

     

    Sont réellement aux commandes ceux qui possèdent le pouvoir économique et financier et donc le pouvoir politique.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Par Luis BASURTO

    - Vive le capitalisme... ! Parole d’actionnaire : 372 milliards d’euros de dividendes au 2ème trimestre 2016Et non, non, non... détrompez-vous ! Ce n'est pas win-win ! Dans ce bas-monde il y a des gagnants... parce qu’il y a des perdants ! Ces actionnaires et patrons heureux sont l'oligarchie planétaire, la nomenklatura capitaliste, la classe dominante bénéficiant de plus de quarante ans de néolibéralisme rampant, conquérant et triomphant. [1% de la population mondiale !!! NDLR]

    Les dividendes des actionnaires dans le monde sont en hausse en 2016. Donnant 372 milliards d’euros pour le deuxième trimestre de cette année (1). Un montant que nous pouvons extrapoler pour trouver une somme annualisée de 1 488 milliards d’euros, pas moins.

    La société de gestion d’actifs à l’origine de ce calcul trimestriel, Henderson Global Investors, annonce cependant pour toute l’année 2016 une hausse de dividendes de 3,9%, prévoyant "seulement" 1 180 milliards de dollars usd pour cette année. Retenons le calcul le plus haut pour de comparaisons pédagogiques.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Racisme, sexisme… et burkini (par Caroline Andréani)Militante communiste [ membre du CN du PCF "le parti soi-disant communiste Français" - NDLR ], féministe et antiraciste, l’affaire du burkini – qui dans un premier temps m’avait abasourdie tellement elle suintait la manipulation politique grossière – me laisse aujourd’hui une impression glaçante.

     

    Que quelques dizaines de femmes, à l’échelle d’un pays de 65 millions d’habitants, choisissent d’aller à la plage avec un vêtement qui leur couvre le corps, voilà de quoi créer une polémique nationale ! Dans les années 60-70, la polémique portait sur les femmes seins nus sur les plages. À cinquante ans de distance, quelques maires, Les Républicains comme socialistes, désignent à la vindicte populaire des femmes dont le crime est de vouloir profiter des plages sans s’exposer.

    Dans notre société de consommation qui se prétend moderne, pour vendre un déodorant, du dentifrice, des cônes glacés, le principal vecteur publicitaire est… la femme la plus dénudée possible. Le message subliminal est tellement habituel qu’il ne choque plus personne.

     

    - Racisme, sexisme… et burkini (par Caroline Andréani)

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Suite du premier volet... (2ème partie)

    - Pour se libérer de l'esclavage salarié : bien comprendre l'économie capitaliste et la pensée de Marx, contre les dérives néo-gauchistes - 2Sous la logorrhée « marxienne » de la « wertkritik », qui tente de refiler, sinon d’imposer, sa propre schizophrénie à tout ce qui ose contester la domination du capitalisme, c’est bien d’une négation, contre l’évidence, de la lutte des classes, qu’il s’agit. Derrière le jeu ubuesque de la « contradiction » « Marx ésotérique/Marx exotérique » le poisson, mal noyé, et pour cause, remonte à la surface :

     « La reconnaissance de l’impossibilité de l’affirmation du prolétariat comme solution de la crise capitaliste a pour corollaire une définition du communisme qui, passant par la négation du prolétariat et n’ayant donc aucune base actuelle, doit nécessairement rester beaucoup plus abstraite que les formulations reposant sur l’affirmation du prolétariat.

    Dans les conditions actuelles, toute recherche d’une définition du communisme doit résolument rompre avec toutes les catégories qui servent à analyser et critiquer le mode de production capitaliste.  »

    http://serpent-libertaire.over-blog.com/2016/02/le-communisme-tentative-de-definition-bruno-astarian.html

    Peut-on être plus clair ?

    En même temps, c’est la reconnaissance d’une dissimulation « nécessaire » de cette « théorie » fumeuse… On comprend aisément pourquoi !

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le titre original de cet article du camarade TML est "Contre la schizophrénie néo-gauchiste de la wertkritik, Lénine, 1 Marx et ça repart !!"... Mais le trouvant assez obscur, je propose le titre plus explicite "Pour se libérer de l'esclavage salarié : bien comprendre l'économie capitaliste et la pensée de Marx, contre les dérives néo-gauchistes" [Avec des PDF à télécharger en fin d'article]

    Il devrait y avoir une suite... Donc voici la partie N° 1 :

    - Pour se libérer de l'esclavage salarié : bien comprendre l'économie capitaliste et la pensée de Marx, contre les dérives néo-gauchistes - 11…, 2…, 3 Marx ! ? A chacun son Marx ?

    A peine jeté aux oubliettes de la prétendue « fin de l’histoire » de 1989-90, voilà qu’il en ressort comme un diable de sa boite, avec la crise financière des années 2007-2008…! Tant, il est vrai, la science économique semble ne pas pouvoir se passer, pour analyser ses propres « ratés », de l' »outil » théorique forgé par Marx …

    En réalité, la plupart des économistes avisés ne l’avaient guère lâché, en sous-main, pour tenter d’y voir plus clair dans leurs propres affaires, et sans l’avouer publiquement, espéraient ainsi pouvoir conjurer cette fatalité de la crise systémique rampante, déjà enracinée depuis longtemps.

    « Marx contre Marx », déjà, en quelque sorte…!

    Mais à ces économistes « marxiens », et non « marxistes », évidemment, selon leur propre terminologie, est venu s’ajouter tout un ensemble de courants « critiques » du capitalisme se déclarant également « marxiens », pour être sûr de ne pas être confondus avec les héritiers, même lointains par l’esprit, de l’URSS et des « marxistes » qui gravitaient autour …pourtant à une distance « respectable », et que le temps n’avait fait que rendre de plus en plus « élastique » à tous égards…

    Il y eut bien, un temps, la thèse du « jeune Marx », contre le « vieux Marx », oubliant simplement que la théorie marxiste n’avait pu jaillir d’un trait de la cervelle du penseur, mais avait assez naturellement nécessité l’évolution de toute une vie, dans tous les domaines, philosophiques, politiques, économiques, etc…

    Le côté « insécable » de cette pensée, pourtant foisonnante, c’est bien ce qui l’empêche de passer à la trappe de l’histoire. Encombrante, elle doit donc, pour les défenseurs du capitalisme, être détournée de son but, qui est la transformation concrète de la société…

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Guerre à l’Islam : Diviser les classes populaires pour régner sur les profits capitalistes !Par Nicolas Bourgoin

    La psychose anti-burkini a au moins un mérite : démontrer par l’absurde la stratégie du pouvoir visant à attiser les communautarismes.

    Diviser les classes populaires en désignant un bouc émissaire est toujours une recette utile à l’heure où  la France comme le reste de la zone euro est plus que menacée par la récession économique.

    Parallèlement au front géopolitique (guerre militarisée contre la Syrie) et au front national (lois discriminatoires anti-musulmans), un troisième front s’est même ouvert : celui des municipalités qui légifèrent contre le burkini présentée comme une menace pour la sécurité (!), l’arrêté pris en Corse semblant faire boule de neige.

    Et les deux derniers fronts ont fusionné, Manuel Valls ayant apporté son soutien aux maires qui veulent chasser des plages de France le burkini (et les musulmanes qui le portent par la même occasion), en affirmant que le burkini était la traduction vestimentaire d’un projet politique dangereux. Emboîtant ainsi le pas à la ministre du droit des femmes, Laurence Rossignol, en guerre contre la mode pudique qui permet aux femmes musulmanes de se vêtir conformément à leurs valeurs. Les mêmes arguments faisant toujours recette, Manuel Valls a enfoncé le clou en assimilant burkini et asservissement de la femme.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - La Chine devient le leader mondial du brevet des semences en achetant SyngentaLa Chine a acheté Syngenta, le premier producteur au monde de semences qui l’est devenu en privatisant et brevetant toutes les semences mondiales ! Et qui ne se prive pas d’attaquer en justice Kokopelli, et autres vendeurs de semences agricoles.

    La Chine a acheté Syngenta suisse pour 43 milliards de dollars, l’un des plus gros monstres égal à égal avec Monsanto américain et Bayer allemand !

    La Chine veut diriger le monde. Et elle le montre clairement en achetant le plus gros breveteur de semences mondial qu’est le Syngenta.

    https://www.capgemini.com/news/syng…

    Avec cela, La Chine met tous les agriculteurs du monde entier en otage et obligé de lui payer pour chaque utilisation de semence.

    Derrière chaque fortune, il y a des milliards d’affamés.

    La multinationale ChemChina la plus grosse entreprise de Chine (fortune 500) qui finance tous les politiciens en Chine et donc dicte la politique a acheté Syngenta :

    ChemChina est un conglomérat de chimie chinois, la plus grosse multinationale de produits chimiques et agrochimiques en Chine et fait partie du rang des FORTUNE 500 dirigé par le PDG Ren Jianxi, membre du Parti communiste chinois qui fait partie des familles régnantes en Chine.

    https://hbr.org/product/chemchina/a…

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Refusons la marche à la guerre

    Par Gérard Collet

    2014 : Innombrables commémorations de la Grande Guerre, multiples interrogations. Les plus jeunes, ébahis et incrédules, se demandent comment une telle ineptie funeste à été possible. La croient d’un autre siècle.

    Mais les commémorations, devenues rituelles, ne sont que pures conventions et ne délivrent qu’une version aseptisée et consensuelle. L’histoire officielle qu’elles véhiculent n’aide en rien à comprendre la mécanique qui a broyé l’Europe et ses peuples.

    Dans le pire des cas elle présente la guerre comme un grand malheur, une fatalité, et conclue que « plus jamais ça ». Mais elle ne précise pas plus jamais quoi.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le lâche attentat perpétré à Nice est le produit direct d’une guerre qui ravage depuis plusieurs années tout le Moyen et Proche Orient.

    C’est dans cette région du monde, région particulièrement riche de pétrole, riche aussi de grands développements économiques et située au cœur d’un axe stratégique mondial, c’est donc dans l’ensemble de cette région que s’affrontent les grands groupes capitalistes mondiaux, ceux des Etats-Unis en tête, ceux de l’Union Européenne avec la France et l’Allemagne en particulier, ceux d’Israël, ceux des grands groupes capitalistes de l’Arabie Saoudite, du Qatar, des Emirats Arabes Unis, de la Jordanie…

    Une guerre d’une telle dimension mondiale qui ravage les peuples de Syrie, d’Irak, du Liban, de Lybie et d’autres encore ne peut être réduite à une simple guerre de religion. C’est une guerre inter-impérialiste pour la conquête de cette région du monde.

     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique