• Rémi Fraisse, tué pour l’exemple ?

    Par Nicolas Bourgoin

    Dans le concert des réactions qui ont suivi la mort de Rémi Fraisse, une question a brillé par son absence : celle de la légitimité de l’emploi de grenades offensives, capables d’infliger des blessures mortelles, par des gendarmes contre des manifestants désarmés et pacifiques. Que personne ne s’offusque de l’usage d’une arme de guerre en temps de paix contre des opposants politiques en dit long sur la banalisation de la répression policière, y compris dans ses aspects les plus violents.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Ce que tout gréviste doit savoir...Depuis maintenant des années les ouvriers de notre pays comme ceux de l’Europe savent qu’il est vain de faire grève car elle est perdue d’avance.

    Depuis plus de 40 ans aucune grève n’a été brisée par la police ou l’armée. Et alors que tout le vingtième siècle a été secoué par des mouvements ouvriers puissants qui faisaient céder le patronat, les capitalistes, désormais c’est fini.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Mais pourquoi ne le diraient-ils pas tout haut ?

     

    Nous vivons une époque « décomplexée ».

    Une fois les ouvriers et les travailleurs écrasés politiquement et économiquement, grâce à la collaboration active des syndicats et des partis de gôche, pourquoi les maîtres capitalistes devraient-ils prendre des gants avec nous ?.

    Un de leurs larbins, Jacques Attali, qui a « conseillé » tout le monde et en particulier le socialiste à la francisque F. Mitterrand, déclare dans son livre « l’avenir de la vie » :

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Télécharger « Comprendre_l_exploitation_capitaliste_de_facon_simple-Article.pdf »

     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Prime de naissance, congé parental : les dessous de la fin programmée de la politique nataliste..Au cours des dernières années, la natalité de l'impérialisme français a montré les premiers signes d'une profonde mutation. En 2013, on a en effet enregistré 781 000 naissances, un chiffre en baisse de 1,8 % par rapport à son niveau de 2008. Cette baisse peut sembler modérée et presque anecdotique au regard de l'acuité de la crise économique actuelle, mais rappelons qu'au cours de la période précédente (2003-2008), le nombre de naissances avait augmenté de 4,5 %... La baisse est donc déjà significative, mais elle risque d'être bien plus prononcée au cours des prochaines années, puisque comme nous allons le voir, nos "élites" ont décidé qu'il était temps de mettre un terme à la politique nataliste instaurée il y a plus de sept décennies.

    Il y a quatre ans, nous avions déjà souligné qu'à l'inverse du dynamique impérialisme chinois qui serait de plus en plus tenté d'assouplir sa stricte politique de contrôle des naissances pour lui substituer une politique active de soutien à la natalité, nos impérialismes en déclin les verraient au contraire disparaître inexorablement...1 Durant la période 2012-2014, le plafond de l'avantage fiscal avait déjà été abaissé de 2 330 à 1 500 euros par demie-part, avec à la clef une économie annuelle de l'ordre d'un milliard d'euros pour l'Etat impérialiste français, une façon de signifier à la portion supérieure des "classes moyennes" qu'elles doivent désormais s'attendre à voir les avantages fiscaux liés à leurs rejetons fondre comme neige au soleil...

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires