• - 1er MAI 2015« En régime capitaliste, le marché intérieur est nécessairement lié au marché extérieur.

    Il y a longtemps que le capitalisme a créé le marché mondial. »

     Lénine -1916–  « L’impérialisme, stade suprême du capitalisme »


    Les « restructurations » et « délocalisations » d’entreprises ne sont pas un phénomène nouveau particulier à cette crise chronique que nous vivons actuellement.


    C’est la période des « trente glorieuses », plus « facile » en Europe de l’ouest, qui était « hors normes », due notamment aux destructions des deux guerres mondiales.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 1er MAI Journée internationale des travailleurs (et non du travail)N'en déplaise aux pontes de la CGT, le 1er Mai n'est pas la fête du "Travail" mais la fête des travailleurs, une fête de lutte et de solidarité internationale !

    Historique :

    Le Premier mai ou journée internationale des travailleurs est une fête internationale instaurée à l'origine comme journée annuelle de grève pour la réduction du temps de travail, qui devint rapidement une journée de célébration des combats des travailleurs.

    La fête internationale tire son origine des combats du mouvement ouvrier pour obtenir la journée de huit heures, à la fin du XIXème siècle.

    Aux États-Unis, au cours de leur congrès de 1884, les syndicats américains se donnent deux ans pour imposer aux patrons une limitation de la journée de travail à huit heures. Ils choisissent de débuter leur action le 1er mai, date du "moving day" parce que beaucoup d’entreprises américaines entament ce jour-là leur année comptable, et que les contrats ont leur terme ce jour-là, l'ouvrier devant déménager (d'où le terme de moving day) pour retrouver du travail.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Le 28 avril agir encore plus fort contre la Loi "Travail" El KohmriComme d’habitude certains ont tout fait pour que la journée Nationale d’action et de manifestations du samedi 9 avril soit un échec. Ils en ont été pour leurs frais.

    L’opération des dirigeants de la CFDT a été particulièrement vive, son secrétaire général Laurent Berger a appelé plusieurs fois à tout faire pour briser ce mouvement.

    Une fois de plus les uns et les autres ont utilisé sans vergogne les médias au service du capital, la radio, la télé, la presse écrite. Le gouvernement socialiste a fait donner tous les instruments en sa possession.

    Une fois de plus malgré ce battage anti- lutte la journée du 9 avril a rassemblé dans la France entière des centaines de milliers de manifestants et la décision de développer l’action jusqu’à la victoire a été répétée partout.

     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Nuit Debout ou à genoux ?Le mouvement des occupations de places publiques, parti de République à Paris, s’est étendu dans de nombreuses villes à travers le territoire : le mouvement s’est dans un premier étendu à d’autres villes que Paris puis s’est étendu en banlieue dans des villes telles que Saint-Denis, Saint-Ouen ou Aubervilliers.

    Prenant place dans le cadre de la mobilisation contre la loi Travail, le mouvement Nuit Debout a plusieurs caractéristiques, dont certaines contradictoires. Nous allons essayer d’en voir les différents aspects tout en considérant que les Nuits Debout revêtent des aspects différents suivant les endroits où elles se tiennent.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • Contrairement à nous qui sommes façonnés le "droit de l'hommisme", contrairement à nous que  la "gauche" a rendu amnésiques  et collaborateurs du système qui nous broie ; la bourgeoisie - non seulement n'oublie jamais - mais suit imperturbablement sa ligne contre-révolutionnaire.

    La lutte de classe n'est pas un concept de salon : c'est un combat PERMANENT. Ceux d'en face le savent et le pratiquent.

    (bien évidemment nous ne partageons pas les "solutions" humanistes et charitables envisagées dans  cet article - On ne retiendra donc que la "leçon d'histoire" que révèlent les faits exposés). OCF

    Quand l’Allemagne, qui refuse de dédommager les Grecs victimes de la Wermacht, verse des pensions aux fascistes espagnols de cette même Wermacht !!!  

    6 décembre 2015 par Andrej Hunko , Yorgos Mitralias

    - Pourquoi s'étonner ? Fascisme et lutte des classes..."C’était la deuxième semaine d’octobre passé quand la nouvelle est tombée en Espagne comme une bombe : l’Allemagne paye - encore aujourd’hui (!) - des pensions aux fascistes espagnols qui ont combattu aux côtés de la Wermacht à Stalingrad !

    À la suite de cette révélation, l’un après l’autre, presque tous les journaux espagnols déterraient des semaines durant le passé douloureux et consacraient nombre d’articles à l’infâme Division Azul (Division Azure) et ses 37 000 volontaires qui, avec la bénédiction du dictateur Franco, se sont trouvés il y a 73-74 ans en Russie pour prêter main forte à l’Allemagne nazie et à sa tentative d’écraser le… bolchevisme !

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • Contre la bureaucratie kollabo… Contre l’État  PS au service du capital… 

    Résistance Prolétarienne unitaire à la base !

    TEL QUEL, EN PRÉAMBULE, LE DERNIER COMMUNIQUÉ DE LA CGT GOODYEAR, A LA SUITE DE SON EXCLUSION QUASIMENT « MANU MILITARI » DE LA TRIBUNE DU 51ème CONGRES DE LA CGT… Suivi d'une analyse de TML

     - 51e congrès CGT - Du rififi à Marseille !!« cgt-goodyear-nord : le mardi 19 avril 2016, 18:26

    Alors qu’elle n’a pas été gênée d’ouvrir le 51ème congrès de la CGT en présence d’une délégation du PS, d’une délégation de la CFDT et surtout de Thierry Lepaon, la direction Confédérale a empêché les Goodyear d’intervenir au congrès avant les votes, nous avions fait la demande depuis plusieurs jours .


    Pour Martinez et son équipe confédérale c’est « Lepaon oui, Wamen non ». En outre, nous avons appris par des congressistes que la confédération avait musclé le service d’ordre pour nous dissuader de nous présenter aux portes du congrès et de proposer aux délégués de nous laisser entrer, ce sont des méthodes d’un autre temps.

     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Veuillez trouvez ci-dessous un communiqué du Front Syndical de Classe (FSC) intitulé : « La régression sociale et la criminalisation syndicale ne se négocient pas,

    elles se combattent » !

    Une partie de l'article est consacré à la CGT et son rôle, son devenir.

    Sur ce point, j'ai un certain nombre de désaccords avec le FSC.

    • Il faut comprendre que toute tentative légaliste de faire revenir la CGT à une authentique position de lutte des classes est vouée à l'échec.

     

    En effet, depuis maintenant 60 ans, et encore plus ces 20 dernières années, la CGT est devenue un syndicat réformiste, dirigée par des permanents salariés qui sont tous à la botte du patronat.

    Les cadres dirigeants, que ce soient dans les Unions Locales, Départementales ou Fédérales sont tous des profiteurs du système capitaliste.

    Ils ne servent que leurs intérêts, que leur place dorée. Ils ont abandonné les travailleurs. Une dernière preuve vient d'être donné par l'interdiction faite aux Goodyear de s'exprimer hier dans le congrès.

    • Le syndicat appartient aux travailleurs, pas aux permanents ! Nous devons donc reprendre la CGT et la ré-organiser complètement de fond en comble.

     

    Mais ce n'est pas lors d'un congrès que ce sera possible... Les prolétaires doivent investir toutes les instances de la CGT (UL, UD, FD), virer les permanents, les licencier et les exclure à vie de la CGT. Cela se fera nécessairement par l'action et la force du nombre : nous devons reprendre notre bien, manu militari !

    Ce n'est qu'à cette condition qu'un congrès vraiment prolétarien et démocratique pourra avoir lieu et redéfinir les axes stratégiques et tactiques du Syndicat de classe, ainsi que le mode de fonctionnement basé sur un véritable centralisme démocratique prolétarien (et non la caricature bureaucratique qu'on a connu depuis les années 1960).

    • Ce congrès (aux différentes étapes) nommera de nouveaux responsables dans les différentes instances (UL, UD, FD).

    Ces responsable devront être :

    - Bénévoles

    - Continuer à travailler dans leur boite à mi-temps

    Il y aura donc un doublon de responsable en alternance.

    - Sous contrôle des travailleurs

    - Révocables à tout moment par les travailleurs (sous des conditions qui devront être fixées en congrès).

    Les travailleurs syndiqués à la CGT seront appelés à seconder en nombre les responsables dans chaque instance (à la fois aide et contrôle prolétarien).

    Chaque instance devra consulter de façon très régulière l'ensemble des adhérents, mais aussi l'ensemble des travailleurs afin de définir en commun les axes de lutte sur des bases fermes : En gros, au stade actuel du capitalisme arrivé à son stade impérialiste pourrissant, il n'y a rien à négocier, mais tout à reprendre !

    Et ensuite imposer de nouvelles conquêtes... C'est ainsi que le syndicat jouera vraiment son rôle et que des perspectives politiques pourront se reconstruire.

     

    • Nous le savons, le capitalisme n'a aucun avenir : les travailleurs doivent devenir les propriétaires des moyens de productions et d'échanges et devenir les dirigeants de la nation à tous les niveaux (Entreprises, communes, État). 

    • Les anciens permanents, traites à leur classe, non content d'être licenciés et exclus à vie, verront leur nom sur une liste, avec leur photo, afin que tous les adhérents sachent qui ils sont et les exclure de tout mouvement de lutte et de tentative de dévoyer le syndicat : Ça s'appelle la démocratie prolétarienne ! C'est à dire grande démocratie pour les prolétaires, les exploités, et aucune démocratie pour les exploiteurs et leur valets ! (Karl Marx l'appelle la dictature du prolétariat).

    Si on veut que le syndicat reste un organe de lutte au service des exploités, il doit avoir des règles de fonctionnement basées sur ce principe !

    Pour lire le communiqué, cliquez sur le lien ci-dessous (lire la suite...)...

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Quand le PS s'en prend à la CGT ! Suivi de "Déjà 1 mois de lutte, le combat continue !"L'affiche du syndicat info'com CGT suscite un émoi qui va des syndicats de policiers aux diverses voix de droite :

    Eric Ciotti « scandaleuse, indigne et honteuse d’un syndicat totalement discrédité "

    Christian Estrosi « une honte et une provocation indigne ».

    en passant par Florian Philippot, vice-président du parti de Marine Le Pen, qui  est « très choqué » et, lui aussi, il demande au ministère de l’Intérieur de porter plainte contre la CGT.

    Preuve s'il en fallait que le parti soit-disant "anti-système" est bien un défenseur et un recours de l'ordre établi, à coup de matraques si nécessaire.

    Mais c'est le premier secrétaire du parti socialiste qui sur ce terrain aussi se distingue par sa hargne et sa pratique des manoeuvres politiciennes de bas étage :

    "Il y a beaucoup de choses qui me choquent en ce moment à la CGT"

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Derrière les immenses buildings et les plages de Miami... 

     

    Les sociétés américaines cachent 1,3 trillion de dollars dans des paradis fiscaux, selon Oxfam

    - USA : la réalité du capitalisme...

     

    - USA : la réalité du capitalisme...

    A lire ici >> https://francais.rt.com/economie/19085-rapport-multinationales-americaines-evasion-fiscale

    Tandis que 80% de la population US vit dans la pauvreté, selon Associated Press

    - USA : la réalité du capitalisme...

    A lire ici >> http://soocurious.com/fr/etats-unis-pauvrete-population/

     

    Vive le capitalisme !!!... Sans blague ???

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le gouvernement a peur de celles et ceux qui dénoncent ses plus importantes magouilles, c’est-à-dire celles concernant le terrorisme. La preuve, le 7 avril 2016, il a envoyé un email aux enseignants pour leur demander de réagir face aux « théories du complot », et pour leur expliquer comment faire. Désormais, les profs de français, de math, d’histoire, etc. ne doivent plus essentiellement enseigner les maths, le français, ni l’histoire… mais avant tout apprendre à leurs élèves à voir des « théories du complot » partout. Voici cet email où le gouvernement avoue avoir très peur de celles et ceux qui dénoncent ses pires saloperies, c’est-à-dire la manipulation du terrorisme. Cet email est très important, car il prouve l’efficacité desdites dénonciations.

     

    « Objet : [liste.enseignants-public] Ressources pour réagir face aux théories du complot
    Date : 7 avril 2007
    Auteur : Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche » information@education.gouv.fr
    Copie à : [diverses listes, dont une concernant les recteurs. Et l’une d’entre elles concerne même l’enseignement privé !]

     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Rendez-vous contestataire tous les soirs dans tous les centre-villes

     

        Salut à toutes et à tous,

    Voici quelques remarques au sujet de la vidéo :

    Remarque 0 : Les rendez-vous Nuit debout se généralisent dans toutes les villes

    Remarque 1 : le bureaucrate William Martinet, chef de l’UNEF, est en train de préparer sa future carrière politique. Cela se lit dans les yeux attendris de ses interlocuteurs-trices déjà au gouvernement. Cela se remarque aussi à sa petite trahison. Il négocie alors qu’on veut un retraitsans condition. Les bons négociateurs, c’est-à-dire ceux qui réussissent à faire passer leurs trahisons pour des victoires, ont généralement une carrière politique fructueuse.

    Remarque 2 : Le bureaucrate Martinet est digne du pouvoir bien phallocratique qui règne sur la France. En effet, il n’y a que lui, le mec, qui parle. Regardez comme la nana s’écrase !

    Remarque 3 : on ne gagnera pas en se contentant d’une manif par semaine. Il faudra beaucoup plus que cela ! Étudions comment on a fait pour gagner contre le CPE en 2006.

        Bien à vous,

     

    Cliquer sur le lien ou sur l'image pour voir la vidéo extraite du journal de 19h30 de France 3 du 6 avril 2016.

    http://mai68.org/spip/spip.php?article10642

    Nuit-debout-partout_VLR

    ET AUSSI 

    Loi Travail – On ne gagnera pas en se contentant de faire une manif par semaine :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article10605

    Comment a-t-on fait pour gagner contre le CPE :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article6

    9 MARS ELEPH

    Source : https://tribunemlreypa.wordpress.com/2016/04/07/nuit-debout-partout/

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Marxisme-Léninisme : Conscience « spontanée »et/ou avant-garde prolétarienne ? Par TML (Avec des PDF A TÉLÉCHARGER en fin d'articles)

    Dans le contexte du mouvement contre la loi El Khomri, le Marxisme-Léninisme est-il devenu une idéologie surannée, sectaire et inutile ?

     

    - Conscience « spontanée »  et/ou avant-garde  prolétarienne ?Avec l’ampleur du mouvement contre la loi El Khomri, un vieux débat a ressurgi parmi ceux qui osent s’affirmer partisans d’une révolution prolétarienne.


    Et il a ressurgi d’autant plus qu’à mesure que ce mouvement de masse se développe, avec des formes d’action démocratiques nouvelles, l’absence d’expression d’une perspective politique est de plus en plus flagrante.


    Le fait qu’aucune des forces politiques et sociales ayant récupéré et manipulé les précédents mouvements sociaux en France, soit pour les mener à l’échec (mouvement des retraites), soit à des victoires « à la Pyrrhus » devenues des impasses politiques (Non à la Constitution européenne, retrait du CPE) ne puisse actuellement renouveler cette démarche est évidemment une excellente chose.


    Pour autant, le mouvement doit-il en rester là et continuer sur ce mode de fonctionnement « spontané » jusqu’au retrait éventuel de la loi EL Khomri?

    Et ensuite?

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Explosion des violences policières sous la présidence HollandePar  Nicolas Bourgoin

    L’ACAT (Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture) rompt le silence qui entoure les violences policières en France. Son dernier rapport (sorti avant les récentes manifestations contre la loi travail) montre une nette progression du nombre de tués par les forces de l’ordre à partir de 2012.

    D’environ 8 décès annuels en 2004-2011, on passe brutalement à 19 en 2012, 10 en 2013 et 14 en 2014. La gauche, toujours prompte à dénoncer les violences policières quand elle est dans l’opposition, n’a aucun scrupule pour en faire usage quand elle gouverne.

    Si l’alternance n’a en rien fait diminuer le niveau des violences policières, bien au contraire, elle en a fait changer le contexte.

    Souvent commises dans le cadre de gardes à vue  il y a une dizaine d’années, elles s’exercent aujourd’hui majoritairement lors d’opérations de contrôle de l’espace public, comme les manifestations, les opérations de sécurité dans des quartiers jugés sensibles ou dans les Zones à Défendre (Notre-Dame-des-Landes ou Sivens).

    La répression policière qui a touché les récentes manifestations contre la loi travail, inédite par sa brutalité, en est un parfait exemple.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires