• Le socialisme, seule alternative au capitalisme !

    Le monde impérialiste s’écroule

    Le monde capitaliste affronte la sixième année d'une crise économique majeure dont l'ampleur est sans équivalent depuis celle des années 1930. Dans l'ensemble des pays impérialistes en déclin, que ce soit en Europe, aux Etats-Unis ou au Japon, la bourgeoisie sur la défensive économique est passée à l'offensive politique. Alors que les rangs des chômeurs et des travailleurs pauvres et à statuts précaires s’agrandissent, les États bourgeois sabrent dans les dépenses publiques et détruisent ce qui reste des systèmes de retraite, d'enseignement et de santé qui ont été – depuis les années soixante environ –, le prix à payer (c'est-à-dire le coût de la force de travail) pour obtenir la stabilité politique et la paix sociale dans le monde occidental.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - NI PESTE NI CHOLERA : ABSTENTION MASSIVEMacron ou Le Pen c'est du pareil au même... 


    Ne vous faites aucune illusion... 


    Ils veulent nous refaire le coup du vote utile, le grand rassemblement "Républicain", alors que tous détruisent la république, détruisent la France dans les euro-régions...


    Aucun(e) ne veut sortir de cette Union Européenne aux ordres de Washington et qui nous entraîne vers la guerre.


    Ne voyez-vous pas que l'UE c'est déjà le fascisme et la barbarie !


    Avec Macron ou Le Pen vous allez goûtez aux larmes et aux cendres, car notre pays va s'enfoncer comme la Grèce, le Portugal, l'Italie, l'Espagne...


    Vous allez manger des pierres car l'Euro va s'effondrer, n'en doutez pas une seconde !


    L'Abstention est la seule alternative car


    la lutte de classe continuera de toute façon.


    C'est à nous tous de nous unir pour chasser ces "aristocrates" ultra-riches et leurs serviteurs zélés que sont nos hommes et nos femmes politiques et les médiacrates à leurs bottes !


    Quand vous aurez compris qu'il n'y a pas d'autre solution que la Révolution vous aurez votre destin, notre destin collectif, entre vos mains !


    Téléchargez ci-dessous "Le socialisme, seule alternative au capitalisme" :

    Télécharger « le_socialisme_seule_alternative_au_capitalisme.pdf »

    - NI PESTE NI CHOLERA : ABSTENTION MASSIVE

     

    https://youtu.be/jRMSEP8zMDs

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • NI AUSTÉRITÉ DE DROITE, NI AUSTÉRITÉ DE GAUCHE… BOYCOTT DES PRÉSIDENTIELLES !Par le "Collectif défense "

    L’élection présidentielle de 2017 consistera une fois de plus à faire désigner par les électeurs le principal représentant de la bourgeoisie au pouvoir.

    La constitution de la 5e République attribue au Président de la République des pouvoirs très importants, mais, quelle que soit son étiquette, il ne pourra pas faire une autre politique que celle que lui dicte la classe capitaliste.

    Pour masquer cette dictature de l’oligarchie financière, un pluralisme de façade est entretenu au niveau des partis et des candidats du système. Or, aucun parmi eux ne remet en question le système économique capitaliste qui enfonce le monde entier dans la crise et accroît les dangers de guerre.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    3 commentaires
  • Abstention : l'arme que redoute tous les politiciens !
    Ils sont illégitimes !

    Un spectre hante l’esprit des partis de gauche comme de droite, celui de l’abstention.

    Le premier ministre MrValls déclare « Voter est un devoir. Ne vous dérobez pas et venez voter pour la République et la démocratie ... Ce qui est aussi en jeu (...) c'est notre modèle de société ».

    Marine le Pen, en bonne républicaine précise : « L'abstention est notre pire ennemie. Nombre de Français pensent que c'est en restant chez eux qu'ils enverront un message à leurs dirigeants. Ils se trompent, a lancé Marine Le Pen. Dites-le et faites-le dire. Un seul mot d'ordre, le bulletin de vote FN- RBM ».

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • "Le suffrage universel ne me fait pas peur, les gens voteront comme on leur dira" disait le royaliste Alexis de Tocqueville.

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     "La discussion fut ajournée, mais le suffrage universel immédiatement proclamé. Il fallait en effet calmer des insurgés menaçants et contrebalancer des mesures d’austérité." Cette citation de Monsieur le Professeur de science politique Alain Garrigou, tirée de son article au "Monde diplomatique" sur le suffrage universel, pourrait résumer la réponse que je fais ici à ce même article.

    ¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

     La société est un supermarché, et le "Président de la République" est un employé du service des réclamations : il est là pour prendre les coups à la place du capital. Les vrais chefs ne sont jamais élus. Les patrons de la France sont les patrons. D’ailleurs, ce sont eux qui, en finançant les campagnes électorales dans un sens plutôt que dans l’autre, choisissent le président du service des réclamations. Nous n’avons même pas "la liberté de choisir l’étendard de notre future désillusion" (Higelin).

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • - Démocratie ? Élections... Fond ou forme... (Avec des PDF)

    Ci-avant : Un nouveau match électoral excitant proposé par le merveilleux monde de la "démocratie" bourgeoise !

    « Le pouvoir du peuple », telle est la définition littérale du terme "démocratie". Certes, les régimes bourgeois modernes montrent depuis plusieurs décennies un visage emprunt des libertés politiques fondamentales — à l’instar du suffrage universel et de la liberté de parole et de réunion —, mais ces droits sont-ils suffisants et ces régimes sous lesquels nous vivons sont-ils pour autant de véritables démocraties ?

    Est-il "démocratique" par exemple d’organiser des élections qui consacrent le départ et l’arrivée d’attelages gouvernementaux sur lesquels le peuple n’a aucun contrôle direct en cours de mandat et qui sont ainsi libres de ne pas tenir leurs promesses électorales ?

    Est-il "démocratique" que de puissants groupes de pression économiques et en particulier les lobbies patronaux — non élus évidemment —, puissent faire pression, court-circuiter et corrompre les instances élues ?

    Est-il "démocratique" que les masses populaires censées posséder le pouvoir politique soient totalement dépossédées du pouvoir économique qui est en définitive la véritable assise du pouvoir politique ?

    La réponse à ces trois questions est évidemment non !

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - - Une alerte de notre camarade JD, cheminot"Des nouvelles des cheminots : 

     

    La casse sociale ne cesse pas... Au contraire ! 4 suicides ces derniers jours et plusieurs tentatives...

     

    Deux accidents graves et on ne compte plus les mesures disciplinaires : y compris radiation !

     

    Guillaume Pepy confirme la suppression de 28.000 postes sur 7 ans. Les monopoles privés dévorent nos chemins de fer !

     

     

    Les cheminots ne sont pas des "nantis", mais des agents au service du public, donc de nous tous !

     

    JD Élu CGT Cheminots."

     - Cheminot suite :

    Tentative de suicide à la SNCF

    Après un entretien avec la direction, une cheminote s’est tailladé les veines

    Une cheminote a tenté de mettre fin à ses jours sur son lieu de travail à Clichy, dans la région de Saint Lazare, après un rendez-vous avec la direction. Avant de passer à l'acte, elle avait laissé un message où elle accusait sa hiérarchie. Correspondants cheminots

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Élections françaises: pour qui l’électeur de gauche doit-il voter ?Par Gearóid Ó Colmáin

    Tandis qu’approchent les élections présidentielles en France, nombreux sont les gens qui désirent savoir quels sont les candidats qui s’engagent à rompre clairement avec l’impérialisme atlantiste.

    Les électeurs doivent interroger la droite et la gauche, à cet important carrefour de l’histoire de France.

    Le candidat à la présidence François Asselineau de l’Union Populaire Républicaine (UPR), le mouvement populaire à la croissance la plus rapide en France, a condamné sans équivoque le bombardement US d’une base aérienne en Syrie la semaine dernière. Il a décrit le Président Trump comme étant le « Tsipras américain ».

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Non, ce n'est pas Bachar El Assad qui a gazé la population de Syrie, c'est la CIA.

    4 avril 2017 : La CIA intensifie sa guerre sur deux fronts contre l’alliance russo-syrienne. Elle a organisé le Terrorisme islamiste tout récent à Saint-Pétersbourg en Russie pour faire du chantage à Poutine ; ET, à peu près en même temps, une attaque chimique contre des civils en Syrie afin de l’attribuer une fois de plus à Bachar el-Assad.

    Bonjour à toutes et à tous, Je me demandais qui avait organisé l’attentat terroriste de Leningrad : était-ce Poutine pour justifier par exemple un nouvel envoie de troupes militaires en Tchétchénie ? Était-ce l’impérialisme occidental pour faire chier le pouvoir russe ? Je me souvenais qu’il y a quelques années l’Arabie Saoudite, cette société écran de l’impérialisme us, avait menacé Poutine de déclencher à nouveau le terrorisme islamiste tchétchène s’il continuait à soutenir Bachar en Syrie.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • A diffuser sans modération...

    - REFUSONS LES COMPTEURS COMMUNIQUANTS !

     

    - REFUSONS LES COMPTEURS COMMUNIQUANTS !

    PDF à TELECHARGER

    Télécharger « FB TRACT Linky-Paris 29 mars2017.pdf »

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Le vrai projet de l’Union Européenne : austérité à perpétuité, chaos social et fascismePar Nicolas Bourgoin

    Publié en 2014, toujours d'une brûlante actualité...

    Les « propositions franco-allemandes pour relancer la croissance » (sic) présentées aujourd’hui auront eu au moins un mérite : achever de démontrer, s’il en était besoin, que la Grèce n’est qu’un terrain d’essai dans le projet insensé de libéralisation totale que l’oligarchie veut imposer à l’Europe et qui consiste ni plus ni moins à mettre le marché du travail européen aux normes chinoises.

    Dernier îlot de résistance, le modèle social français hérité de l’après-guerre garantissant une protection sociale minimale, des retraites et des salaires décents est condamné à disparaître à moyen terme.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires