• - AVRIL 2018 : LA SITUATION ACTUELLE ET LE RÔLE DES MARXISTES-LÉNINISTESLa situation actuelle confirme de manière encore plus éclatante que l’on ne peut séparer les questions sociales locales de la politique impérialiste internationale.

    Il est évident que Macron utilise toutes les complicités possibles dans la « gauche », même et surtout « extrême », pour empêcher que ce lien se concrétise par un rejet réel et profond de sa politique globale et donc du système.

    Cela est donc logiquement le rôle et même le devoir des ML de faire apparaître ce lien pour ce qu’il est, le fil fondamental de la politique du système. C’est ce qui devrait marquer la force et la différence politique des ML, même si c’est à très petite échelle, pour commencer.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - À Douma personne n’a vu d’attaque chimique au gazLes victimes n’ont pas été exposés au gaz, mais à un manque d’oxygène dans les tunnels et les sous-sols où ils étaient réfugiés

    Alors qu’on attend toujours les preuves d’Emmanuel Macron et que l’Otan déverse sa propagande, le grand reporter Robert Fisk a pu se rendre à Douma, théâtre d’une supposée attaque chimique qui a mis le feu aux poudres ce week-end. Le journaliste a notamment pu s’entretenir avec le chef de la clinique où la vidéo des victimes de l’attaque chimique a été tournée. Le médecin est formel: l’hypoxie, oui ; les armes chimiques, non! (IGA)

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - LES « PETITES FRAPPES » DE L’ONCLE SAM : CE QU’ELLES NOUS DISENT DE NOTRE MONDE, DE NOTRE SOCIÉTÉ…La pacification et la reconstruction de l’unité nationale syrienne se font, pas à pas, au détriment de l’influence occidentale…

    Elle se font, de plus, sur la base de la consolidation d’un front de résistance anti-impérialiste des nations qui refusent de plier le genou devant l’Oncle Sam.

    Après la mise à sac, à feu et à sang de la Libye au nom d’une prétendue « démocratie » qui n’a apporté, avec l’anarchie et la mort, que le retour de l’esclavagisme, le monde occidental se voit frustré d’un nouvel os à ronger, qu’il escomptait exploiter jusqu’à la moelle de toutes ses ressources, et en premier lieu, pétrolières.

    Incapable d’admettre sa défaite déjà pratiquement effective sur le terrain le monde occidental a recours à nouveau au mensonge médiatique « humanitaire » pour tenter de justifier ses vaines représailles.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - QUEL AVENIR POUR LE MOUVEMENT SOCIAL EN COURS ?50 ans après Mai 1968 certains se prennent à rêver. Et si l’histoire allait se répéter ? Tous unis dans une grève générale pour en finir avec...

    Avec quoi, au fait ?

    Sur quoi finit Mai 68 ? Sur la satisfaction de revendications salariales au demeurant vite reprises par le patronat...

    Est-ce à cela que nous devons rêver ?

    Dès après la Libération et dans la volonté de maintenir son pouvoir la bourgeoisie a « lâché du lest ». Instaurant tout à la fois une politique de collaboration avec les syndicats (Thorez demandant aux mineurs de retrousser leurs manches en 1945 et les partis de « gauche » - dont le P « c »F – qui participent au gouvernement) et d’affrontement avec ces mêmes partis (création de FO, répression féroce des manifestations ouvrières).

     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires