• - GILETS JAUNES : NON, LE SMIC NE VA PAS AUGMENTER DE 100 EUROS... CE QUE NOUS VOULONS ? TOUT, MAIS D’ABORD, L’ESSENTIEL !"NON, LE SMIC NE VA PAS AUGMENTER DE 100 EUROS"

    Tel était le titre d’un article paru sur « Le Parisien » dès hier soir, à 23h 07, moins de 3h, donc, après l’annonce d’une « concession » apparente de Macron sur les revendications populaires…

     

    En témoigne encore l’URL du dit article (http://www.leparisien.fr/economie/gilets-jaunes-non-le-smic-ne-va-pas-augmenter-de-100-euros-10-12-2018-7965414.php ), dont le titre est devenu, ce matin, dès 7h 15 : « Smic : ce qui se cache derrière les 100 euros en plus », nettement plus « consensuel » dans le climat d’ « apaisement » voulu par le chef de l’Etat… !

    Néanmoins, et assez courageusement, tout de même, le journal n’a que peu retouché le fond de l’article, sauf pour le chapeau, qui était : 

    « Contrairement à l’idée qui s’est vite répandue, la hausse de 100 euros par mois pour les travailleurs au smic ne concernera que partiellement les salaires. »

    …et qui est devenu :

    « La hausse du salaire minimum de 100 euros par mois annoncée lundi soir par Emmanuel Macron repose notamment sur un coup de pouce à la prime d’activité. »

     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Les enseignements essentiels de la crise des "gilets jaunes"Par notre camarade VG :

    Depuis la mi-novembre, le mouvement des gilets jaunes a brutalement fait irruption sur la scène politique et sociale française.

    Ce qui mit le feu aux poudres ? L'annonces de nouvelles augmentations de taxes sur les carburants à partir de janvier 2019 ─ avec respectivement 3 et 6 centimes de plus par litre d'essence et de gasoil. Le samedi 17 novembre, les gilets jaunes mobilisèrent, selon le ministère de l'Intérieur, près de 300 000 personnes au plus fort de la journée, occupant ronds points, péages, zones commerciales, etc.

    Jours et nuits, et ce depuis plus de trois semaines, ils occupent ces lieux pour témoigner de leur détresse financière croissante, de leur ras le bol d'être « rackettés » par un Etat toujours plus inventif quand il s'agit de leur créer de nouveaux impôts, alors même qu'ils ne parviennent déjà plus à boucler les fins de mois sans voir leur compte bancaire virer au rouge...

    Ils sont travailleurs pauvres smicards, chômeurs, femmes au foyer, artisans, retraités, etc., ils sont épuisés par les fins de mois difficiles et ne se voient plus d'avenir, pour eux et leurs enfants, dans un pays où se conjuguent depuis une décennie austérité et pression fiscale croissantes.

    Le peuple a commencé à ressentir, par sa propre expérience et au plus profond de sa chair, que les élites qui gouvernent en son nom constituent une puissance étrangère et hostile à la défense de ses intérêts quotidiens fondamentaux.

    Révolu, le demi-siècle des inoffensives manifestations bon-enfant d'un jour emmenées et encadrées par les cortèges des bureaucraties syndicales liées plus ou moins directement à l'appareil d'Etat bourgeois, organes de collaboration de classe qui aboient plus qu'ils ne mordent. Cette fois, c'est le peuple s'est mobilisé spontanément, massivement et sur la durée.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Bonjour à tous et à toutes

    Nous avons constaté que lors de nos envois par mail, Google filtre de plus en plus les messages et les bloque.

    De ce fait, nous ne sommes plus en mesure d'envoyer de façon sûre des mailing à notre liste de diffusion.

    Si vous souhaitez toujours recevoir une alerte pour lire nos articles, il est préférable de vous inscrire à notre Newsletter <<- GOOGLE BLOQUE NOS MAILING !!! INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE "NEWSLETTER"...en écrivant votre adresse mail dans la partie réservée, juste en haut à gauche sous le bandeau titre. 

    Merci.

     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Mouvement des Gilets Jaunes : Que faire ?Par MaxKo

    Gilets jaunes. D’un mouvement spontané vers un mouvement organisé.

    N’en déplaise aux idéalistes, le mouvement des « gilets jaunes » n’est que le fruit, la réaction organique des masses affectées par la vie chère, le niveau des taxes et la destruction organisée par le pouvoir en place depuis des décennies - et parachevées de manière encore plus brutale sous le règne de M. MACRON - des services publics.

    La cause racine de ce mouvement de masse est la nécessité ; nécessité qui fait loi organique. De même qu’un arbre qui trouverait son sous-sol brutalement asséché par des conditions climatiques subitement nouvelles, verrait alors ses racines plonger, creuser et progresser sous terre jusqu’à pouvoir trouver de l’eau, ou dépérir, de même le prolétariat français s’est mit en mouvement, instantanément, alors qu’il est asséché par des conditions économiques qui, tout aussi subitement- même s’il s’agit du résultat d’un processus lent de délitement des conditions d’existences et de sa paupérisation -, ne permettent plus à sa masse, de satisfaire ses besoins immédiats de survie.  

    La goutte de diesel a fait déborder le vase qui contenait jusqu’alors le prolétariat dans sa misère sociale. Et ce mouvement n’échappe pas à la dialectique de la nature. 

    La nature est en mouvement. On le sait - sauf les idéalistes et les mystiques/religieux -, elle évolue par bonds, et pas autrement. Ces bonds sont quantitatifs, jusqu’à ce qu’ils atteignent un point de rupture, révolutionnaire, qui donne lieu à un bond d’une autre nature, un bon qualitatif

    Ainsi, de même que l’eau que l’on chauffe voit sa température augmenter plus ou moins vite (par une succession de bonds quantitatifs) en fonction de la quantité d’énergie affectée à son réchauffement, sans que ne change son état/structure fondamentale, mais de même que la même eau passe subitement d’un état/structure liquide à un état gazeux lorsqu’elle atteint 100°C, le prolétariat français, dans toute sa masse, se met aujourd’hui à bouillir de toute part, sur tout le territoire, parce qu’il est affecté par des conditions économiques qui à force de se dégrader continuellement, viennent de franchir un seuil qualitatif. Les conditions économiques dans lesquelles vit le prolétariat ne lui permettent désormais plus, subitement, de tenir, c’est-à-dire d’assurer sa survie. 

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Gilets Jaunes : Un cahier de Revendications adressé à l’Assemblée NationaleLa liste des 42 revendications des Gilets Jaunes adressée à l’Assemblée Nationale

    (Voir notes et commentaires en fin de liste, ainsi que l'article intitulé "ET AUSSI LA MARQUISE DANSAIT SUR LES CHAMPS-ÉLYSÉES EN FLAMMES !! EXPLICATION DE TEXTE…"

     

    1. Zéro SDF : URGENT.
    2. Impôt sur le revenu davantage progressif (plus de tranches).
    3. SMIC à 1300 euros net.
    4. Favoriser les petits commences des villages et centres-villes. (Cesser la construction des grosses zones commerciales autour des grandes villes qui tuent le petit commerce) + de parkings gratuits dans les centres-villes.
    5. Grand Plan d’Isolation des logements. (faire de l’écologie en faisant faire des économie aux ménages).
    6. Que les GROS (Macdo, google, Amazon, Carrefour…) payent GROS et que les petits (artisans, TPE PME) payent petit.
    7. Même système de sécurité social pour tous (y compris artisans et autoentrepreneurs). Fin du RSI.
    8. Le système de retraite doit demeurer solidaire et donc socialisé. (Pas de retraite à point).
    9. Fin de la hausse des taxes sur le carburant.
    10. Pas de retraite en dessous de 1 200 euros.
    11. Tout représentant élu aura le droit au salaire médian. Ses frais de transports seront surveillés et remboursés s’ils sont justifiés. Droit au ticket restaurant et au chèquevacances.
    12. Les salaires de tous les Français ainsi que les retraites et les allocations doivent être indexés à l’inflation.
    13. Protéger l’industrie française : interdire les délocalisations. Protéger notre industrie c’est protéger notre savoir-faire et nos emplois.
    14. Fin du travail détaché. Il est anormal qu’une personne qui travaille sur le territoire français ne bénéficie pas du même salaire et des même droits. Toute personne étant autorisée à travailler sur le territoire français doit être à égalité avec un citoyen français et son employeur doit cotiser à la même hauteur qu’un employeur français.
    15. Pour la sécurité de l’emploi : limiter davantage le nombre de CDD pour les grosses entreprises. Nous voulons plus de CDI.
    16. Fin du CICE. Utilisation de cet argent pour le lancement d’une Industrie Française de la voiture à hydrogène (qui est véritablement écologique, contrairement à la voiture électrique.)
    17. Fin de la politique d’austérité. On cesse de rembourser les intérêts de la dette qui sont déclarés illégitimes et on commence à rembourser la dette sans prendre l’argent des pauvres et des moins pauvres mais en allant chercher les 80 milliards de fraude fiscale.
    18. Que les causes des migrations forcées soient traitées.
    19. Que les demandeurs d’asiles soient bien traités. Nous leur devons le logement, la sécurité, l’alimentation ainsi que l’éducation pour les mineurs. Travaillez avec l’ONU pour que des camps d’accueil soient ouverts dans de nombreux pays du monde, dans l’attente du résultat de la demande d’asile.
    20. Que les déboutés du droit d’asile soient reconduits dans leur pays d’origine.
    21. Qu’une réelle politique d’intégration soit mise en œuvre. Vivre en France implique de devenir français (cours de langue française, cours d’Histoire de la France et cours d’éducation civique avec une certification à la fin du parcours).
    22. Salaire maximum fixé à 15 000 euros [mensuel, ndlr].
    23. Que des emplois soient crées pour les chômeurs.
    24. Augmentation des allocations handicapés.
    25. Limitation des loyers. + de logement à loyers modérés (notamment pour les étudiants et les travailleurs précaires).
    26. Interdiction de vendre les biens appartenant à la France (barrage aéroport…)
    27. Moyens conséquents accordées à la justice, à la police, à la gendarmerie et à l’armée. Que les heures supplémentaires des forces de l’ordre soient payées ou récupérées.
    28. L’intégralité de l’argent gagné par les péages des autoroutes devra servir à l’entretien des autoroutes et routes de France ainsi qu’à la sécurité routière.
    29. Le prix du gaz et l’électricité ayant augmenté depuis qu’il y a eu privatisation, nous voulons qu’ils redeviennent publiques et que les prix baissent de manière conséquente.
    30. Fin immédiate de la fermeture des petites lignes, des bureaux de poste, des écoles et des maternités.
    31. Apportons du bien-être à nos personnes âgées. Interdiction de faire de l’argent sur les personnes âgées. L’or gris, c’est fini. L’ère du bien-être gris commence.
    32. Maximum 25 élèves par classe de la maternelle à la Terminale.
    33. Des moyens conséquents apportés à la psychiatrie.
    34. Le Référendum populaire doit entrer dans la Constitution. Création d’un site lisible et efficace, encadré par un organisme indépendant de contrôle où les gens pourront faire une proposition de loi. Si cette proposition de loi obtient 700 000 signatures alors cette proposition de loi devra être discutée, complétée, amendée par l’Assemblée Nationale qui aura l’obligation, (un an jour pour jour après l’obtention des 700 000 signatures) de la soumettre au vote de l’intégralité des Français.
    35. Retour à un mandat de 7 ans pour le Président de la République. (L’élection des députés deux ans après l’élection du Président de la République permettait d’envoyer un signal positif ou négatif au président de la République concernant sa politique. Cela participait donc à faire entendre la voix du peuple.)
    36. Retraite à 60 ans et pour toutes les personnes ayant travaillées dans un métier usant le corps (maçon ou désosseur par exemple) droit à la retraite à 55 ans.
    37. Un enfant de 6 ans ne se gardant pas seul, continuation du système des aides PAJEMPLOI jusqu’à ce que l’enfant ait 10 ans.
    38. Favoriser le transport de marchandises par la voie ferrée.
    39. Pas de prélèvement à la source.
    40. Fin des indemnités présidentielles à vie.
    41. Interdiction de faire payer aux commerçants une taxe lorsque leurs clients utilisent la carte bleue.
    42. Taxe sur le fuel maritime et le kérosène.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Mr le président ne veut pas reculer et son premier ministre ne compte pas « changer de cap » ... !

    En clair, circulez y à rien à voir ! Sauf que depuis le 17 novembre les gilets jaunes gardent une attitude constante. Blocages de route, de dépôts de carburant, de centrales de la grande distribution. Pas un rond-point de villages, pas un jour sans – qu’à travers le filtre étroit de la propagande radio, et télé – de nouvelles forces se lèvent et rentrent dans le mouvement.

    Pire, pour messieurs Macron et Philippe, plus de 80% des français soutiennent le mouvement.

    Ce gouvernement est acculé.

    Les larbins du pouvoir, tous ces députés mal élus, journalistes achetés, étalent leur « incompréhension » sur les médias aux ordres. Classiquement ils déforment les propos, les actions du peuple de France qui serait manipulé par l’extrême droite, l’extrême gauche ..... bientôt l’étranger ....

    Alors il va bien falloir trouver un truc. Mais ce truc tout le monde le connait et lui aussi est condamné d’avance.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le capitalisme s'est développé de façon inégale dans le monde depuis 500 ans. Les puissances mondiales ont émergé ou vont émerger dans cet ordre : Italie, Espagne, Portugal, Angleterre, France, Allemagne, Etats-Unis, Japon, Chine, Inde. L'Afrique sera sans doute le continent où se situeront les prochaines puissances mondiales.

    Au début, le monde était divisé en pays capitalistes (l'Europe) et pays non capitalistes. L'extension du commerce mondial était une nécessité du capitalisme. Il fallait sans cesse trouver de nouveaux marchés pour vendre les marchandises produites. Les exportations de marchandises ont apporté partout le capitalisme.

    Malgré tout, le monde restait divisé entre pays capitalistes avancés et industrialisés et pays capitalistes non développés.

    Les premiers ont commencé à exploiter les seconds. Dans les pays capitalistes avancés, le taux de profit de l'industrie a très vite baissé à cause du développement des machines. Dans les pays capitalistes peu développés, il était possible de réaliser des profits très importants avec une main d’œuvre peu chère.

    Les pays capitalistes avancés ont donc commencé à exporter leurs usines dans les pays peu développés. Peu à peu, les pays capitalistes avancés sont devenus des pays consommateurs et les pays peu développés se sont développés en devenant des pays producteurs.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les Autorités lancent l’assaut contre l’homéopathie

    Chère lectrice, cher lecteur,

    Ça y est :

    « L’Espagne déclare la guerre à l’homéopathie », titrait la presse nationale vendredi 16 novembre 2018.
    « Madrid lance un plan pour expulser des universités et des centres de santé toutes les thérapies non validées scientifiquement. », a annoncé le journal Les Echos.

    Le même jour, l’assaut a lieu en Belgique, où l’homéopathie commence à être déremboursée également [1].

    Cela fait suite aux déclarations belliqueuses contre l’homéopathie qui se succèdent en France [2] et en Angleterre [3].

    Partout, l’argument est le même : l’homéopathie, et les autres médecines alternatives :

    « posent un réel danger pour la santé publique, car certains patients substituent ou retardent leurs traitements conventionnels et s’exposent à une détérioration de leur situation voire, dans certains cas, à une réduction de leurs possibilités de guérison.  [4] »

    La notion de « perte de chance », levier de la dictature médicale

    C’est la notion de « perte de chance » appliquée à la médecine.

    Selon cette théorie, les produits inefficaces peuvent faire du tort aux patients même s’ils n’ont aucun effet néfaste. En retardant la prise de remèdes efficaces, ils prolongent la maladie ou laissent la situation du malade s’aggraver. Les Autorités sont fondées à les interdire « pour votre sécurité », comme on nous répète désormais chaque fois qu’on nous supprime encore une liberté.

    Comme le disait très justement l’éditorialiste Alexandre Imbert :

    « Le concept de « perte de chance » est le levier de la dictature médicale et il vous empêchera, un jour ou l’autre, de vous soigner comme vous voulez.  [5] »

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - 17 NOVEMBRE 2018 : ON A RAISON DE SE RÉVOLTER !Défendre le climat ? Elle bien bonne ... !

    Les sans-dents sont de sortie. Un mouvement d’une ampleur inégalée va occuper le terrain favori des révoltes et des protestations : la rue.

     

    La compréhension de l’illusion électorale se faisait jour depuis longtemps dans ce pays. Mais là, trop c’est trop. Les urnes ont trop longtemps servi de tombeau des illusions, les « sauveurs suprêmes » ont tellement menti, que le peuple a décidé de s’exprimer lui-même.

    Au-delà du prix du carburant auquel tous les médias, les politiques et les directions syndicales tentent d’essayer de cantonner le mouvement du 17 Novembre, c’est bien à une prise de conscience globale dont notre peuple fait l’expérience.

    Car loin de « l’enjeu climatique », cache sexe des politiques d’appauvrissement et d’asservissement idéologique, le peuple de France en a assez. Assez de payer des impôts (qui vont où ?), assez de la suppression, d’hôpitaux, de maternités, (au profit de qui ?) ; assez, après une vie de labeur, de recevoir une retraite misérable...

    Il faut en finir avec ce mythe de « l’enjeu climatique ». Si demain nous payons plus cher le carburant nos voitures seront-elles moins polluantes ? Evidemment non ! Donc on nous punit. Punis d’avoir besoin d’une voiture pour amener ses gosses à l’école, punis d’aller au boulot en bagnole, punis d’avoir besoin d’un utilitaire pour être artisan, ambulancier ou marchand ambulant.

     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • - 17 NOVEMBRE : CE QUE DISENT LES SONDAGES … Écologie, Voiture électrique, Capitalisme !!!(Huffpost) CARBURANT – Plus des trois quarts des Français (78%) estiment « justifié » l’appel à bloquer les routes le 17 novembre pour protester contre la hausse du prix du diesel, contre 22% qui le réprouvent, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting réalisé pour France Info et le Figaro publié jeudi 1er novembre.
     
    ***********
     
     
     
    NDLR : CE QUE VALENT LES SONDAGES …
     
    « Cette enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par internet les 30 et 31 octobre 2018,représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. (Ouest-France) »
    « Le sondage a été réalisé selon la méthode des quotas sur la base d’un échantillon de 988 Français, âgés de 18 ans et plus, interrogés par internet les 30 et 31 octobre 2018. (Huffpost) »
     
    Ce que notent la plupart des observateurs, c’est que ce mécontentement et cette revendication sont « transversaux » entre la base de tous les courants politiques. Donc, même s’il y a une distorsion manipulatoire des sondages, ils ne peuvent que constater la réalité de l’impact de cette revendication sur les catégories populaires les plus modestes, question ressources et niveau de vie.
     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • et à leurs avatars pseudos- « marxistes-léninistes »,

    « marxistes révolutionnaires » et autres « syndicalistes révolutionnaires »…

    En forme de rafraîchissement de mémoire historique…

    - A PROPOS DU 17 NOVEMBRE… LETTRE OUVERTE AUX SYNDICATS ET PARTIS « DE GAUCHE »Actuellement, l’unanimité est faite au moins sur un point entre toutes ces « élites » et « avant-gardes » autoproclamées de la « gauche » française : aucune n’apporte son soutien au mouvement du 17 Novembre, hormis Mélenchon et Ruffin, à titre « personnel » et du bout des lèvres (*), et, naturellement, sans engager leurs « troupes » en voie de déliquescence.

    Plusieurs de ces « institutions », la CGT, le journal « l’Humanité », les syndicats « solidaires », le NPA, LO, etc…, se sont même très officiellement fendues d’articles et de communiqués pour condamner, en fait, toute participation  « de gauche » à ce mouvement.

    Le prétexte affirmé est évidemment la tentative de « récupération » dont ce mouvement est l’objet par la droite nationaliste et l’extrême-droite, DLF, RN (ex FN), et d’autres activistes de ce bord.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - A quoi ressemblera le communisme et comment l’instaurer

    [Avec un commentaire de TML en fin d'article]

    On m’a récemment demandé (à WH) à quoi ressemblerait la société communiste future avec les moyens modernes.

    Cet article en plusieurs parties a pour but de répondre à trois questions :

    - Pourquoi le communisme est nécessaire et inévitable,
    - À quoi ressemblera la société communiste future,
    - Ce que le passé nous apprend sur comment changer la société.

     

    I- La révolution politique


    Le point de départ est la question politique. Aucun changement ne peut être fait sans le pouvoir. Sans le pouvoir, les belles idées restent à l’état de projet.

    Le constat est simple : le système politique actuel est une dictature. C’est une dictature hypocrite, une dictature qui ne dit pas son nom.

    La démocratie est le masque du pouvoir financier. Tout est en réalité sous contrôle d’une oligarchie qui contrôle les élections grâce aux médias. Tout est fait pour qu’on élise les marionnettes de l’oligarchie. Banquiers, avocats, médecins et cadres sont la majorité des élus, ils ne sont donc pas du tout représentatifs.

    Une fois au pouvoir, ils sont contrôlés par les lobbys. Le peuple lui, n’a plus son mot à dire. Le peu de pouvoir que ces élus ont, ils l’utilisent pour renforcer le pouvoir des grandes entreprises, de la finance, etc. Ainsi la dictature du grand capital est inscrite dans l’ADN même de la « démocratie ». [NDLR : Nous pouvons l'appeler la démocratie bourgeoise, en opposition à la démocratie prolétarienne. Car il n'existe aucune démocratie de façon conceptuelle qui serait vide de "qui dirige ?", "qui possède ?"...]

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - La voiture électrique est une vaste fumisterie ! Vive l'essence !Carlos Tavares (patron de PSA)
    "Le monde est fou. Le fait que les autorités nous ordonnent d'aller dans une direction technologique, celle du véhicule électrique, est un gros tournant.


    Je ne voudrais pas que dans 30 ans on découvre quelque chose qui n'est pas aussi beau que ça en a l'air, sur le recyclage des batteries, l'utilisation des matières rares de la planète, sur les émissions électromagnétiques de la batterie en situation de recharge? 


    Comment est-ce que nous allons produire plus d’énergie électrique propre ?


    Comment faire pour que l’empreinte carbone de fabrication d’une batterie du véhicule électrique ne soit pas un désastre écologique ?
    Comment faire en sorte que le recyclage d’une batterie ne soit pas un désastre écologique ? 


    Comment trouver suffisamment de matière première rare pour faire les cellules et les chimies des batteries dans la durée ? 
    Qui traite la question de la mobilité propre dans sa globalité ?
    Qui aujourd’hui est en train de se poser la question de manière suffisamment large d’un point de vue sociétal pour tenir compte de l’ensemble de ces paramètres ? 


    Je m'inquiète en tant que citoyen, parce qu'en tant que constructeur automobile, je ne suis pas audible. 
    Toute cette agitation, tout ce chaos, va se retourner contre nous parce que nous aurons pris de mauvaises décisions dans des contextes émotionnels."

    STÉPHANE LHOMME 
    (Directeur de l’Observatoire du nucléaire)
     

    - Le cycle de vie d’un véhicule électrique le rend aussi polluant qu’un véhicule thermique. 
    Le subventionner n’a pas de sens, explique le directeur de l’Observatoire du nucléaire, Stéphane Lhomme.


    La fabrication des batteries est tellement émettrice de CO² qu’il faut avoir parcouru de 50 000 à 100 000 km en voiture électrique …. Pour commencer à être moins producteur de CO² qu’une voiture thermique. Soit 15 à 30 km par jour, 365 jours par an, pendant 10 ans !

     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Une vidéo qui prouve que ce ne sont pas les voitures qui polluent...

     


    Toutes les taxes soit-disant écolo sont donc de la foutaise.


    Le gouvernement s'en sert pour faire des cadeaux au patronat !


    Bonne vidéo

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - 2008-2018 SITUATION INTERNATIONALE : 10 ANS DE CRISE, QUEL REMÈDE ?Par notre camarade TML

    Dix ans après le krach de 2008 et le sauvetage in extremis du système bancaire à grand renfort de liquidités surnuméraires déversées par les banques centrales, l’économie réellement productive ne représente toujours, et même avec une disproportion décuplée, que quelques poignées de grains de maïs noyées dans la marmite d’huile bouillonnante de la finance mondialisée…

     

    • - 2008-2018 SITUATION INTERNATIONALE : 10 ANS DE CRISE, QUEL REMÈDE ?

    Ce raz de marée sans précédent de liquidités injectées sur les marchés depuis 2008 a pris à nouveau essentiellement le chemin des actifs financiers, même si cela a permis, au passage de renflouer les banques naufragées…( 1 )

    Cette manne financière était censée, en outre, non seulement enrayer le risque de récession, mais aussi et surtout, relancer l’investissement dans l’économie réellement productive et donc engendrer une « inflation maîtrisée » en lien avec une très hypothétique reprise de la croissance économique…

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - De la « désolation »  du social-chauvinisme  en déroute…La dernière « grande » conquête sociale en France remonte à 1998.

    Les « 35 heures » nous étaient présentées à la fois comme un nouvel aboutissement du progrès social et comme le remède miracle contre le chômage… Maladie endémique de la société française, devenue chronique depuis la crise du « premier choc pétrolier », en 1973. Elle l’est toujours, 20 ans après les « 35 heures »… !

    En réalité, il y a déjà là une grande duperie politique, également entretenue par la gauche française. Le premier « choc pétrolier », tout comme les suivants, de fait, est la partie visible d’une crise profonde, celle du système impérialiste mondial. Il n’est essentiellement que la conséquence pratique la plus visible de la première crise mondiale du capitalisme financier, après guerre, dominé par les USA et leurs alliés, dont la France.

    Sous la poussée des luttes de libération nationale, dont le Vietnam au premier rang, c’est l’équilibre financier de l’ensemble qui vacille, déjà à cette époque, entraînant la liquidation des accords monétaires de Bretton Woods, la désindexation du dollar à l’or et l’effondrement de son cours.

    Ceci entraînant, par voie de conséquence, la chute brutale des revenus des pays producteurs, contraints de ce fait à réagir par des hausses brutales de compensation, également motivées par un souci de résistance face à l’interventionnisme US au Proche-Orient, en soutien du sionisme.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le physicien Thierry Casanova à mené une enquête poussée qui remet en question bien des idées reçues (de l'idéologie dominante).

    Il est clair que pour nous communistes, les groupes pharmaceutiques ont comme principal objectif le profit de leurs gros actionnaires et non répondre aux besoins réels de la population.

    En tant que communiste, nous devons garder cette approche scientifique comme outil d'analyse face à tout ce que peuvent nous dire les médias du patronat.

    Être marxiste, c'est adopter le matérialisme dialectique et historique : cela signifie d'avoir une approche scientifique qui tient compte de l'ensemble des facteurs qui font qu'une chose est ce qu'elle est : donc toujours remettre en cause les idées reçues et analyser les choses dans leur aspect global : Approche historique, approche économique, politique, sociales, etc. Approche qui prend en compte les inter-relations dynamiques (l'interdépendance), le mouvement, les changements (l'impermanence), les évolution et les révolutions, les imprévus, les faits non connus, etc.

     

    Rien à voir avec le "matérialisme" bourgeois qui ne pensent qu'à l'argent et à l'accaparation de biens matériels sur le dos des esclaves salariés que nous sommes ! (Et rien à voir non plus avec le "matérialisme" de certains soi-disant "communistes", dont la pensée n'est rien d'autre que de l'idéalisme philosophique teintée d'un verbiage marxisant).

    Je vous invite donc à regarder ces vidéos avec l'esprit ouvert, chacun(e) étant libre ensuite d'en tirer ce qui lui plait...

    En plus des vidéos, des PDF avec tous les éléments de recherche... et des commentaires en fin d'article...

     

    1ère vidéo (Épisode 1 - Principes de la vaccination et immunité) :

    Le PDF de l'épisode 1 à télécharger

    (et le mot de présentation de Thierry Casanova juste en dessous):

    Télécharger « VACCINS-VL-A4_V3_PARTIE1.pdf »

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - SOUVENONS-NOUS DU 17 OCTOBRE 1961

    Le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers d’algériens manifestent à Paris et dans les grandes villes de France.

    Alors que la guerre d’Algérie touche à sa fin, le FLN appelle à une manifestation pacifique dans les rues de Paris pour dénoncer le couvre-feu raciste imposé quelques jours plus tôt aux Algériens et par extension à tous les Maghrébins (obligation d’être sans cesse isolé, et interdiction aux travailleurs algériens de sortir de 20h30 à 5h30, les cafés tenus par des musulmans doivent fermer à 19h...). Cette manifestation rassemble environ 30.000 personnes.

     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Que reste-t-il du marxisme ? État des lieux et réflexion sur l’avenirKarl Marx a été indéniablement l’un des personnage les influents du 19ème siècle. Son nom reste associé à une œuvre gigantesque, et son héritage est aujourd’hui encore disputé. Le communisme, qui est au cœur de son œuvre, semble n’être plus qu’un lointain projet : « plus personne n’y croit ». 

    Le problème est que, ce qui a fait émerger le communisme – à savoir le capitalisme – n’a pas disparu. 

    Il ne s’agit pas de débattre des idées d’un homme. La question du communisme se pose dans le monde réel, dans le monde présent. 

    « Les conceptions théoriques des communistes ne reposent nullement sur des idées, des principes inventés ou découverts par tel ou tel réformateur du monde. 

    Elles ne sont que l'expression générale des conditions réelles d'une lutte de classes existante, d'un mouvement historique qui s'opère sous nos yeux. »1 

    C’est donc de cette question qu’il s’agit de débattre, des « conditions réelles » et du « mouvement historique ». Est-ce qu’on a « sous nos yeux » un début de quelque chose qui justifierait encore l’idée du communisme. 

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Même si nous ne partageons pas toujours les idées de Robert Bibeau, cet article est tout à fait pertinent... A lire absolument !

    - LA GRANDE DÉPRESSION QUI S’ANNONCELes marqueurs sont au rouge

    Nous ne faisons pas allusion à une dépression atmosphérique – à un typhon, un ouragan ou un cyclone – mais à une dépression économique, pire que la Grande Dépression qui a fait suite au krach boursier de 1929 (1) dont ma mère parlait en masquant sa voix avec effroi comme si de l’évoquer risquait de la réveiller.

    En ce temps-là, l’idéologie et les cérémonies étaient empreintes de mysticisme animiste.

    L’économiste Marc Rousset, correspondant de notre webmagazine les7duQuébec.com s’est commis d’un article à propos d’une rechute qui guette l’économie-politique capitaliste. L’article intitulé : « Économie : des clignotants partout au rouge dans le monde avant la catastrophe! » (2) regorge de données sur l’état de l’économie-politique. Nous présentons des extraits de son papier que nous allons commenter.

    « Alors que Macron et les médias sont optimistes, les clignotants sont au rouge partout dans le monde. Ray Dalio, le fondateur milliardaire de Bridgewater, le plus gros «hedge fund» au monde, vient de déclarer qu’il estime la crise inévitable d’ici deux ans au plus tard. (…) La France continue à s’enfoncer dans les dépenses publiques, qui sont passées de 300 milliards d’euros, en 1991, à plus de 1.200 milliards d’euros aujourd’hui. Alors que la fonction publique représente 5,4 millions d’individus, Macron persiste et envisage la suppression de 120.000 postes en quatre ans, soit 2,2 %, ce qui correspond au simple non-renouvellement des départs à la retraite. » (2)

     

    Ce que M. Rousset oublie de dire c’est que Macron et sa bande de pions ne peuvent réduire la consommation de l’État et atrophier ses fonctions encore davantage sans précipiter une crise économique et sociale. Macron presse le citron autant qu’il peut sans éteindre ses feux.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Chine : capitalisme ou socialisme ? Par TMLCes temps derniers, avec la crise économique et financière qui touche également ce grand pays qu’est la Chine, le débat a repris en intensité dans ce qui reste du mouvement ouvrier en France, et qui tente de renaître.


    Inévitablement, le débat porte sur la nature économique et sociale de l’état chinois, et il fait carrément polémique.


    Dans la compréhension de la situation mondiale actuelle, ce débat n’est pas sans importance, et encore moins, une question de pure rhétorique.


    En effet, selon les statistiques des uns ou des autres, la Chine et les USA se disputent la première place, sur le plan de la puissance économique.
    Selon certains, ils se la disputent également sur le plan de la puissance financière.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les experts démentent la version officielle du gouvernement américain

     

     

     

    Un bref article du camarade DO sur le même sujet...

    Conspiration le 11 septembre 2001 ?     

    Bonjour à toutes et à tous, 

    Vous n'y avez peut-être pas fait attention tellement c'est vieux, mais c'est aujourd'hui l'anniversaire du 11 septembre 2001.

    C'est donc l'occasion de parler des complots. 

    Mesloub Khider prétend que: « toutes les théories conspirationnistes et complotistes sont des fumisteries destinées aux paresseux intellectuels. » 

    Je suppose donc que, d'après lui, Guy Debord, qui avait dénoncé l’attentat de Piazza Fontana en 1969, et bien d’autres, comme ayant été fomentés par l’État du pays où ils avaient eu lieu, est à ranger parmi les complotistes paresseux et fumistes. 

    Guy Debord a par exemple écrit notamment sur ce sujet une excellente Préface à la quatrième édition italienne de « La Société du Spectacle » :  http://mai68.org/spip/spip.php?article8452 

    Vous trouverez au lien suivant l'article complet de Mesloub Khider ainsi que mes diverses réponses dont des vidéos amusantes : http://mai68.org/spip2/spip.php?article2173 

    Et au lien suivant vous aurez ce que je pense de la théorie, très en vogue à la télé, qui prétend que c'est à cause de l'alumium des avions, qui aurait fondu, que les tours ont explosé, ainsi que diverses autres choses sur le 11 septembre : http://mai68.org/spip2/spip.php?article422    

     

    Bien à vous
        do
        11 septembre 2018

     

    Source : http://mai68.org/spip2/spip.php?article2173

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • En finir avec la psychanalyse ? – Entretien avec Jacques Van Rillaer (4 Vidéos) :

     

    1ère partie

     

    Seconde partie

    Troisième partie

     Quatrième et dernière partie

     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Ces parasites qui nous pourrissent la vie

    Malheureusement, ils ne sont pas seulement des parasites, ils dirigent nos vies :


    Du fait qu'ils possèdent tous les moyens de production et d'échange, ils possèdent aussi l'État à leur service.

    Du fait qu'ils nous exploitent, ils décident des miettes qu'ils nous laissent, ils décident de l’heure à laquelle nous nous levons, et donc de celle à laquelle nous nous couchons. Ils décident aussi de ce que nous pensons à l’aide de leurs médias, etc.

    En fait, ils décident de tout à notre place.

    Et ils ne décident pas seulement de nos destins individuels, mais aussi et surtout de notre destin collectif...

    Il serait temps de prendre en main notre destin collectif et individuel en chassant ces parasites qui pourrissent nos vies !

    La seule solution : LA RÉVOLUTION SOCIALISTE !

    Télécharger « le_socialisme_seule_alternative_au_capitalisme.pdf »

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Une force au service du Capital : la social-démocratie !

    L’élection de François Hollande et les législatives qui ont suivi, ont vu la social-démocratie revenir au premier plan institutionnel : avec une constitution anti-démocratique (et cela ne cesse de s’aggraver depuis 1958 !) qui organise le pouvoir personnel du Président de la République, une majorité à l’Assemblée Nationale, et pour la première fois au Sénat, le PS contrôle les éléments clefs de la représentation du pouvoir.

    La représentation seulement, car le pouvoir réel lui reste aux mains de l’oligarchie financière et des monopoles. 

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - De la guerre commerciale à la guerre tout court, il n'y a qu'un pas... Un article qui éclaire notre précédent (Comment se porte la crise ? 6 indices économiques annonçant la récession !" http://reconstructioncommuniste.eklablog.fr/comment-se-porte-la-crise-6-indices-economiques-annoncant-la-recession-a146445854 )

    NDLR : si vous avez quelques notions d'Histoire, vous savez que toute période de guerre économique aggravée qui entraîne une récession conduit à la guerre !

    La guerre commerciale entre Etats-Unis et Chine à l’origine de tous les maux des constructeurs automobiles ? C’est en tout cas ce que laisse entendre Daimler, qui vient d’annoncer jeudi une baisse de 30% de son bénéfice pour le deuxième trimestre.

    Raisons invoquées : le contentieux qui oppose la Chine et les Etats-Unis. Selon lui, les choses ne devraient guère s’améliorer à court terme, compte-tenu de l’entrée en vigueur de nouvelles normes de test d’émissions WLTP. 

    Au T2, le bénéfice d’exploitation ressort à 2,64 milliards d’euros. Le chiffre d’affaires trimestriel a diminué quant à lui de 1% à 40,8 milliards d’euros. Selon Daimler, la chute est due à la politique de baisse des prix menée en Chine sur les Mercedes assemblées aux Etats-Unis, en vue de compenser les droits de douane.

    Pour rappel, le mois dernier,  la maison mère de Mercedes  avait abaissé ses prévisions de résultat, arguant d’une véritable guerre commerciale menée entre Etats-Unis et la Chine.

    Fiat Chrysler et General Motors ont invoqué les mêmes arguments cette semaine pour expliquer leurs mauvaises performances.

    Daimler avait également indiqué à cette date s’attendre désormais à des chiffres de ventes plus bas que prévus pour la vente de SUV.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Par OCF 15-07-2018 (OCF@KOMINFORM.ORG)

    C’est bien entendu à la racine des choses qu’il faut aller pour comprendre le monde actuel et vers où il va. Ce ne sont pas Merkel, Macron, ou Trump qui fixent notre avenir. Eux, ce sont des employés. L’illusion « démocratique » nous laisse croire qu’ils sont élus, qu’ils ont une légitimité. Mais il n’en est rien. Les chiffres de participation, les magouilles de ces élections, sont certes significatifs.


    Mais l’aspect dominant de toute élection dans nos « démocraties » c’est le contrôle TOTAL exercés par les capitalistes sur la presse et les journalistes.

    Regardez comment Macron a été littéralement fabriqué en un peu moins d’un an ! Sans information critique aucun électeur ne peut accéder à un jugement correct sur tel ou tel candidat. Et au final, celui qui sera élu, aura fait la première de Match, Elle, des plateaux télé, aura bénéficié de fonds pour louer des salles partout en France, etc …..

     

    Nous entendons nos voisins, nos collègues de travail dire : Macron fait ceci ou cela, il se prend pour un roi, c’est le président des riches….

    Cette personnalisation est politiquement incorrecte. Elle induit l’idée que si on changeait de président ça irait mieux. Donc attendons les prochaines élections pour avoir un « sauveur suprême », un moins mauvais.

    Cette attitude de personnalisation du pouvoir capitaliste doit être combattue. Les communistes doivent montrer qui est derrière Macron, qui l’a fait élire  (la « gauche » en grande partie), pourquoi ….

     

    Certains s’étonnent de la « méthode Macron », il ne discute pas, il agit, fait des lois, insulte le peuple, le pille ; mais comment on est-on arrivé là ? Macron n’a rien de spécial, c’est un larbin du capital comme les autres : De Gaulle, Mitterrand, Sarko, Hollande et Cie.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - LA GAUCHE RÉFORMISTE ET MYSTIFICATRICE  (Que fait la gauche dans le lit des patrons ?) (Avec 3 PDF à télécharger)Les lois du capital ne sont pas avantageuses pour les salariés

     

    « La loi Travail n’est pas bonne pour les salariés et pour les jeunes. Elle ne le sera pas non plus pour l’économie de la France.

    Alors que le chômage et la précarité augmentent, en affaiblissant les conventions collectives au profit des accords d’entreprise, cette loi (et les autres) accroit la concurrence entre les entreprises poussant à l’alignement sur le « moins offrant » pour les salariés.

    Cette logique de dumping social va engendrer davantage de flexibilité et de précarité et remettre en cause nombre d’acquis sociaux » (sic).

     

    Notre collègue Robert Gil jette un regard dubitatif et subjectif sur ces mesures gouvernementales dites « Loi travail » et « Loi SNCF ». Ainsi, notre chroniqueur présente correctement les conséquences de ces lois sur la majorité des travailleurs, mais il se leurre quand il annonce des effets négatifs pour « l’ensemble de l’économie de la France ».

    En effet, cette loi et toutes celles que le gouvernement français promulgue, sont faites, non pas pour accroître l’emploi, réduire le chômage, renforcer les « acquis sociaux » (sic), augmenter la production de biens et de services, ou satisfaire les besoins de la population, mais essentiellement pour renforcer l’économie des riches – comprendre –  augmenter la productivité du travail salarié tout en réduisant son coût à l’unité – et cela est bon pour le capital français n’en déplaise à la gauche idéaliste et utopiste.

     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - NOTRE GRANDE SERIE D’ETUDES, MAO DÉCLASSIFIÉ - Critique Marxiste-Léniniste de la pensée de Mao (révisionnisme et anti-communisme)...UNE CRITIQUE DE LA PENSÉE DE MAO, CE RÉVISIONNISTE MASQUÉ, PAR NOTRE CAMARADE TML.

     

     

     

    1- Mao déclassifié… (1ère partie)

    Présentation de quelques documents sur la collaboration sino-américaine contre l’Union Soviétique

    http://tribunemlreypa.wordpress.com/2013/12/08/mao_declassifie_1/

     

    2- Mao déclassifié… (2ème partie)

    Ainsi parla Mao Zedong dans les grottes de Yenan…

    (1er volet d’une étude critique de la pensée de Mao, sur son texte :« De la contradiction »)

    http://tribunemlreypa.wordpress.com/2013/12/22/mao_declassifie_2_suite_critique_de_la_contradiction_1/

     

    3- Mao déclassifié… (3ème partie)

    1954 : Les premiers ravages du maoïsme en France…

    http://tribunemlreypa.wordpress.com/2014/01/25/mao_declassifie_3_1954_les_premiers_ravages_du_maoisme_en_france/

     

    4- Mao déclassifié… (4ème partie)

    Suite de la critique de la pensée de Mao, sur son texte "De la contradiction"

    Métaphysique et  opportunisme : Le piège de la « contradiction spécifique »…

    http://tribunemlreypa.wordpress.com/2014/04/08/798mao_declassifie_4/

     

    2 documents très importants à télécharger (par notre camarade Vincent Gouysse) :

    Télécharger « Le_reveil_du_dragon.pdf »

    Télécharger « Le_reveil_du_dragon_s_accelere.pdf »

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - APPARENCES ET RÉALITÉS DE LA COMMÉMORATION DE CHARLES MAURRASAPPARENCES ET RÉALITÉS DE LA COMMÉMORATION DE CHARLES MAURRAS (par notre camarade et historienne Annie Lacroix-Riz, professeur émérite université Paris 7)

     

    Vous pouvez soit le lire en téléchargeant le PDF ci-dessous :

    Télécharger « Apparences et réalités de la commémoration de Charles Maurras.pdf »

     

    Soit en allant sur les sites suivants :

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique