• - CLIMAT, POLLUTION, MIGRATIONS, RECULS SOCIAUX, UNE SEULE CAUSE, LE CAPITALISME-IMPÉRIALISME !

    - CLIMAT, POLLUTION, MIGRATIONS, RECULS SOCIAUX, UNE SEULE CAUSE, LE CAPITALISME-IMPÉRIALISME !

    En vue d’être réélu en 2022 Macron est désormais …En Marche dans les pas de Marine Le Pen, (1) son adversaire fantoche de 2017, mais dont il doit néanmoins capter une partie des électeurs pour éviter que le simulacre de démocratie à l’horizon 2022 ne tourne au fiasco !

     

    L’opération « panique climatique-la fin du monde en marche » étant déjà en bonne voie depuis qu’il a adoubé l’innocente Greta au sein même de son palais présidentiel, il lui fallait donc « élargir », car le socle électoral « écolo-bobo » est loin d’être suffisant pour verrouiller 2022.

     

    La persistance résiduelle du mouvement « Gilet Jaune » autour des RIC, RIP et autres baudruches agitées par le RN et ses satellites atteste de l’assise large et de la base « populaire » que ce parti a donc réussi à contrôler durablement, malgré son échec grotesque en 2017.

     

    Et confirmant ce constat, c’est bien le même Macron qui avait reçu à l’Élysée, vendredi 22 février, l’adolescente suédoise en affirmant avoir besoin de son soutien pour entraîner une « mobilisation » mondiale( 2 ), qui déclare, lundi 16 Septembre, à propos de l’immigration( 1 ) : « la question est de savoir si nous voulons être un parti bourgeois ou pas. Les bourgeois n’ont pas de problème avec cela : ils ne la croisent pas. Les classes populaires vivent avec »

     

    Après Sarkozy et Hollande, cela devient donc une figure imposée du parcours présidentiel en France… Il y a un moment du quinquennat où une incursion sur les terres du social-fascisme paraît s’imposer… Pourtant, les précédents montrent que ce n’est en rien une garantie de victoire pour le sortant…

     

    Cela semble par contre être devenu une nécessité intrinsèque du système : le parti familial des Le Pen ne doit pas arriver au pouvoir, mais son idéologie doit néanmoins non seulement perdurer dans la société, mais aussi recevoir une validation officielle pour accréditer sa « légitimité » dans l’esprit des électeurs, et, en réalité, l’y enraciner.

     

    Il est pourtant clair que le système n’a aucune intention de mettre réellement fin à l’immigration…

    Duplicité cultivée non pas par une sorte d’« humanisme » plus ou moins « contrôlé », mais tout simplement par intérêt, afin d’entretenir à la fois le dumping social et la division raciste du prolétariat, en France comme ailleurs.

     

    Il doit donc y avoir, très officiellement, une « bonne » et une « mauvaise » immigration…

     

    La « bonne » étant celle qui prétend en outre « justifier » l’image « droit-de-l’hommiste » que la bourgeoisie française tente de se conserver…

     

    D’une pierre deux coups, alors que le résultat, tel que voulu réellement par le système, ne fait, tel que vécu sur le terrain des banlieues, aucune différence, aussi bien du côté des migrants que des autochtones…

     

    Il n’empêche en rien l’idéologie sociale-fasciste d’y progresser, et c’est bien là le résultat réellement voulu par le système, de toutes façons…

     

    Alors que dans les « beaux quartiers » la « nuance humaniste » du chef de l’État continue de faire illusion, notamment et surtout, parmi la bobocratie « de gauche » !

     

    Et quant au fond réel, la cause des migrations, qu’elles soient purement « économiques », venant des pays pillés et appauvris par l’impérialisme, ou qu’elles soient pseudo- « politiques », venant des pays ou sévissent des guerres chroniques attisées par …l’impérialisme, c’est donc bien la même : le système capitaliste-impérialiste !

     

    Si la question du climat peut encore faire débat, celle de la destruction de la planète par la pollution devient chaque jour une évidence de plus en plus inexorable. Et là aussi le système opère en réalité un « transfert idéologique » en sponsorisant médiatiquement et massivement une nouvelle angoisse « apocalyptique » sur le problème du climat… Alors que sa propre survie impose bel et bien d’un côté la surconsommation des pays riches, avec un renouvellement forcené encouragé par la pub et même imposé par l’obsolescence programmée, et sinon, directement par les « normes », dans le cas des automobiles, et de l’autre, la sous-consommation dans les pays dits « en voie de développement », dont le « développement » est limité, contrôlé, exploité, et sinon, …carrément bloqué par l’impérialisme ! (Cuba, Iran, Venezuela, etc…)

     

    Le nouveau social-fascisme qui s’avance, en France comme ailleurs, n’a donc pas le visage caricatural d’un « remake » du nazisme ou autre forme de cette époque, ni même réellement celui de Le Pen et de ses clones familiaux, mais se caractérise précisément par son absence d’uniforme visible, même dans l’idéologie, pourrait-on dire, car il utilise toutes les nuances et contradictions du monde moderne pour les intégrer dans un seul spectacle médiatique ou chacun pense avoir sa place, et même, son propre « combat », alors que tous, en réalité, concourent au même résultat : la survie et la pérennité du système, par la valorisation et l’accumulation du capital !

     

    Là est à la fois son point fort et son point faible : il doit en permanence escamoter et dissimuler le fait que la valeur produite par le travail est globalement largement plus que suffisante pour assurer à chaque être humain une vie décente et même agréable, sans luxe excessif.

     

    Et c’est le cas aussi en France, immigration ou pas. C’est ce que prouvent, à suffisance, les données économiques réelles.( 3 )

     

    La solution n’est pas de s’en prendre à telle ou telle catégorie d’immigrés, ni même de manière générale, mais bien de s’en prendre au capital. Ce qui peut transcender efficacement le racisme, c’est bien d’avoir, entre prolétaires, un intérêt commun dans la lutte contre le capital, un cahier de revendications commun. C’est le seul moyen de régler réellement les problèmes sociaux liés à l’immigration, quel qu’en soit le quota et les critères actuels.

    Il reste évident que l’immigration ne peut être laissée hors de tout contrôle, quel que soit le régime au pouvoir, mais c’est bien le fait d’en faire un enjeu majeur de politique intérieure et l’objet d’un combat électoral et idéologique qui fait de la démarche actuelle de la classe politique française un tremplin délibérément construit pour le social fascisme!

    Et le seul frein à la pollution, c’est bien aussi d’aboutir à un développement équilibré entre besoins réels et production, et cela passe aussi par un retour de la valeur produite par le travail sur le compte du travail, et non plus sur le compte du capital !

     

    En matière de retour, avec l’objectif d’abrogation complète du CICE et de ses substituts, c’est l’abolition totale de la CSG, également tout à fait possible, comme première mesure, ( 4 ) qui doit donc devenir un objectif social unificateur du prolétariat et de toutes les classes populaires !

    S’en prendre directement au capital, c’est attaquer à la racine le mal qui est la cause unique des dérives du monde actuel, que ce soit la pollution, les migrations, les reculs sociaux généralisés.

    Alors que attendre du système qu’il veuille bien aménager des « solutions » partielles plus ou moins éphémères et fragmentaires, c’est simplement contribuer à sa survie et donc à l’enracinement encore plus durable de la cause unique de tous ces  maux! 

     

    Luniterre (https://tribunemlreypa.wordpress.com/2019/09/21/climat-pollution-migrations-reculs-sociaux-une-seule-cause-le-capitalisme-imperialisme/ )

     

    ( 1  https://tribunemlreypa.wordpress.com/2019/09/21/macron-reelu-en-2022-le-social-fascisme-deja-en-marche/

    https://www.charentelibre.fr/2019/09/17/la-question-est-de-savoir-si-nous-voulons-etre-un-parti-bourgeois-ou-pas-macron-durcit-le-ton-sur-l-immigration,3487002.php   )

    ( 2  https://www.ouest-france.fr/environnement/climat/climat-emmanuel-macron-recu-greta-thunberg-la-demande-de-la-jeune-suedoise-6233711   )

     

    ( 3 https://tribunemlreypa.wordpress.com/2019/09/12/urgence-pour-lhopital-urgence-totale-des-luttes-sociales/  )

     

    ( 4 https://www.change.org/p/emmanuel-macron-mettre-fin-au-scandale-%C3%A0-40-milliards-du-cice-et-de-son-substitut-actuel-82eed49b-2055-4be5-a0b0-4dcc8e80e771/u/25062987  )

     

    2 PDF essentiels :

    Télécharger « J. Ruste Petit_Guide_du_rechauffement_climatique_v2.pdf »

    Télécharger « Eolienne-acide_web2.pdf »

     

    « - Le Coran et la liberté de croire ou ne pas croire...- LIRE MARX DANS LE TEXTE »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :