• - Comprendre sa fiche paye, c'est comprendre l'exploitation capitaliste... Humour et vidéo rouge !

    Par Lepage et Tanguy : Lecture politique de la fiche de paye...

     A comparer avec ce qui se passait en URSS avant la période de Khrouchtchev qui initia la restauration capitaliste...

    - Le salaire se composait : du salaire net et de la prime d'ancienneté

    - La prime d'ancienneté commençait à 10% du salaire et allait jusqu'à 30%

    - Il n'existait pas de TVA

    - La santé, sous toutes ses formes, était entièrement gratuite (y compris maternité, crèches et jardins d'enfants)

    - L'éducation, la formation continue et les vacances étaient quasiment gratuites, et gratuites dans beaucoup de cas.

    - La retraites était assurée et si un(e) travailleur(se) continuait de travailler après sa retraite, il continuait à toucher l'intégralité de sa retraite

    - Les loyers ridiculement bas ne dépassaient pas 4 à 5% du salaire.

    - Les prix des produits de grande consommation baissaient régulièrement accroissant ainsi le revenu réel des ménages

    - L'impôt sur le revenu variait entre 3% à 13% selon la hauteur des revenus. (NDLR : Il est évident que si l'URSS avait continué dans la voie socialiste, elle aurait totalement supprimé les impôts comme ce fut le cas en Albanie socialiste dès 1969... Effectivement, sous le socialisme l'impôt sur les revenus est une étape transitoire liée au développement économique. La collectivité finançant sa reproduction, son développement et sa défense grâce au sur-travail produit qui ne revient pas directement ou indirectement aux travailleurs, arrivé à un certain stade de développement, on n'a plus besoin d'un impôt sur les revenus).

     

    A lire :

    COMPRENDRE L'EXPLOITATION CAPITALISTE DE FACON SIMPLE

    A télécharger :

    Télécharger « Cent_questions_et_reponses_sur_l_URSS_1954.pdf »

    « - Krach boursier, dévaluation du Yuan... - Assassinat du code du travail : 2 articles importants ! »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :