• - Crise Covid-19 et pass sanitaire – Des Lumières… aux ténèbres ! Et résistance !!! (MAJ 12-08-2021)

    Si à une époque aussi lointaine que révolue la bourgeoisie française a su se mettre à la tête d’un mouvement révolutionnaire quand il s’agissait d’abattre l’absolutisme féodal, elle se trouve depuis 1871 et la répression sanglante de la Commune dans le camp de la réaction et a depuis longtemps remplacé une forme d’exploitation de l’Homme par l’Homme par une autre… et jeté bas son masque progressiste !

    L’époque actuelle donne même un reflet particulier à un palmarès macabre bi-séculaire pourtant couronné par des années de collaboration enthousiaste du grand Capital avec l’occupant nazi.

     

    Que de progrès en effet par rapport à 1940 !

    La révolution informatique et la téléphonie étant passées par là, le QR code a remplacé l’étoile jaune pour le cheptel d’esclaves salariés dociles parqués dans un gigantesque camp de concentration à ciel ouvert où chacun est tracé à chaque instant de sa vie via son Smartphone… Telle est la perspective d’avenir désormais quasi immédiate !

    Dès l’automne 2020, nous avions souligné que les vaccins ARN pouvaient en fait fournir les meilleurs indicateurs réels de l’opinion publique, c’est-à-dire de l’état intellectuel et moral des esclaves salariés, et en particulier du degré réel de leur soumission à la dictature sanitaire et vaccinale.

     

    Si à la fin de l’été 2020, les vaccins ne remportaient l’adhésion de guère plus d’un français sur trois, la proportion s’est quasi-inversée depuis, grâce au matraquage quotidien de la propagande vaccinale et aux séquelles économiques et psychologiques laissées par les confinements à répétition. Le vaccin est parvenu à faire oublier chez beaucoup qu’il existe des thérapies efficaces qui permettraient de soigner correctement les malades et d’éviter les confinements sanitaro-sécuritaires, et ce alors même que la voie des vaccins ARN-m décrite à plusieurs reprises par Didier Raoult comme la meilleure pour… sélectionner des mutations résistantes (puisque ne codant que pour la seule protéine spike et donc un seul site de reconnaissance, contre une multitude pour un vaccin de type inactivé entier), constitue en fait une hérésie en termes de santé publique ! Les résultats concrets sont d’ailleurs là pour en témoigner dans l’un des pays aujourd’hui à l’avant-garde de la stratégie vaccinale. Comme le rapportait récemment la presse chinoise

    « L’efficacité du vaccin de Pfizer contre le coronavirus est tombée à seulement 64 % en Israël, face à la propagation du variant Delta dans le pays, a rapporté lundi dans un communiqué le ministère israélien de la Santé. Ce nouveau chiffre porte sur la période du 6 juin au 3 juillet, et il est considérablement inférieur au taux d’efficacité de 94,3 % de protection contre la contamination, qui a été observé pour la période du 2 mai au 5 juin ».

    C’est donc sur cette base de piètre efficacité des vaccins ARN-m, qui amènera à imposer des rappels semestriels pour entretenir un semblant d’immunité de masse face aux nouveaux mutants, que la macronie a pourtant décidé d’emprunter la voie de la coercition pour généraliser la vaccination à toute la population ! Et quoi de mieux pour cela que l’effet de surprise ? Prendre de court l’esclave salarié lambda qui se voyait déjà se prélasser en vacances loin des soucis des mois précédents ? Quoi de mieux donc que le chantage aux vacances pour mater les récalcitrants et imposer le « pass sanitaire » à l’ensemble de la population ? Une telle stratégie est indéniablement l’apanage de sociopathes au service d’une élite prédatrice mettant en œuvre une stratégie mûrement réfléchie… En février dernier, nous écrivions déjà que les vaccin à ARN (m) occidentaux ciblant la seule protéine spike avaient comme utilité de mettre toute la pression sélective sur un seul site du virus et ainsi de favoriser l’apparition de mutations résistantes : 

    « L’épidémie des variants actuels se termine, et l’arrivée des beaux jours dans l’hémisphère nord aidera le reflux à se poursuivre (avec la remontée en puissance des systèmes immunitaires)… Mais à l’automne prochain, rebelote avec de nouveaux variants résistants qui aideront « nos élites » à justifier un énième tour de vis. De ce fait, il serait très surprenant que le choix des vaccins à ARN-m soit fortuit ou accidentel pour l’Occident : la stratégie est délibérément choisie pour entretenir la pandémie dans la durée et justifier la dictature sanitaro-sécuritaire destinée à accompagner le Grand Reset !… »

    Le petit-bourgeois, qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez, ne comprend pas que la classe des capitalistes monopolistes met en place les outils numériques du fichage et du suivi en temps réel généralisé de la population sous de fumeux prétextes pandémiques. Et loin de résister à cela, il se montre même prêt à sacrifier ses libertés avec enthousiasme en priant pour la reprise hypothétique de ses affaires.

    La prochaine étape ? Le puçage RFID des individus ! En attendant, à l’attention de ceux qui seraient tenté de répondre en haussant les épaules qu’ils n’ont « rien à cacher » et que cette surveillance leur importe en définitive peu, nous leur rétorquerons à la manière du lanceur d’alerte Edward Snowden :

    « Lorsque vous dites « le droit à la vie privée ne me préoccupe pas, parce que je n’ai rien à cacher », cela ne fait aucune différence avec le fait de dire « Je me moque du droit à la liberté d’expression parce que je n’ai rien à dire ». »

    Indéniablement, un Grand Reset, ça se prépare, car il va falloir en faire avaler des couleuvres aux masses populaires dans les prochaines années ! Déjà au programme : de nouvelles « réformes » de l’assurance chômage et des retraites ! Et ce n’est là qu’un petit avant-goût de ce qui va suivre… Alors il faut garantir par tous les moyens que le troupeau gardera ses qualités premières : la docilité et la résignation !

     Vincent Gouysse,

    le 13/07/2021 pour www.marxisme.fr

     

    NDLR :

    Contrairement à ce que laisse penser ce texte, le peuple se réveille !

    Depuis plus d'un mois de très grandes manifestations contre le PaSS "Nazitaire" ont lieu dans tout le pays et elles s'amplifient !!!

    Nous invitons tous nos lecteurs à y participer en masse !!!

     

    https://youtu.be/ZibJ__cWzZw

     

    LIRE AUSSI :

    "4e vague", variant "indien", vaccination, le Pr. Raoult, une fois de plus, remet les choses au point ! >> http://mai68.org/spip2/spip.php?article9281 (Vidéos)

     

    Et aussi :

    « Si nous acceptons, ce chantage, nous accepterons tout » - Entretien essentiel avec Laurent Montesino (médecin réanimateur qui a notamment exercé à l’hôpital Bichat, à l’hôpital de Longjumeau et à l’hôpital américain) >> https://www.francesoir.fr/videos-lentretien-essentiel/si-nous-acceptons-ce-chantage-nous-accepterons-tout-laurent-montesino

     

    Vidéo UPR TV

    https://youtu.be/48hTrToXcAQ

     

     

    Et aussi, cette lettre de Libre consentement éclairé du 22/07/2021 :

     

    Scander « Liberté », oui, mais pour quoi faire ensuite ?

     

    Notre dernière lettre soulevait le problème de l’étrange et inquiétant silence des responsables politiques et autres qui s’affichent en façade contre les mesures politiques actuelles, alors qu’ils ne pipèrent mot de ces milliers de personnes âgées qui ont littéralement été assassinées à coup de Rivotril, de refus de soins et de refus de contacts humains. Comme si à leurs yeux, ces morts de personnes âgées ne représentaient pas grand-chose, ou en tous les cas, comme si, finalement, cela était normal.

     

       Il est quand même incroyable que lorsque le professeur Perronne (avec qui nous sommes en désaccord total au sujet de la vaccination pré Covid-19), déclare qu’il y a dû avoir entre 25 000 et 35 000 morts dus aux refus de soins et de la délivrance de l’hydroxychloroquine, il est quand même incroyable disais-je, que cela n’ait pas fait un scandale politique international, que cela n’ait pas généré la moindre enquête judiciaire et journalistique et qu’aucun responsable politique ne se lève en disant, « Attendez, qu’est-ce qu’on nous raconte là ? Il faut une enquête internationale et indépendante pour faire la lumière sur tout cela ».

     

       Il en est de même avec les dizaines de milliers de morts dus aux injections d’ARNm, et autres, et leurs millions d’effets indésirables graves. Ils n’en parlent pas. Comme si ces morts étaient à mettre dans le même sac que celles des personnes âgées assassinées dans les Ehpad, et comme si cela était normal, inévitable, et qu’ils seraient obligés de faire de même, qu’avec eux il y en aurait autant, qu’avec eux il y aurait également ces obligations d’injections d’ARNm.

     

       Les silences à ce sujet sont plus qu’inquiétants, ils sont complices, et ils doivent nous alerter : s’ils se taisent avec les morts et les assassinats de Macron et de ses cliques de pseudo-médecins masqués et injecteurs, n’est-ce pas parce qu’ils feront comme lui ?

     

       Par ailleurs, dans cette lettre, nous soulevions le problème des propositions politiques, constitutionnelles et institutionnelles concrètes qu’il conviendrait de mettre en œuvre, pour sortir de cette dictature sanguinaire et empêcher à jamais que des fonctionnaires et des politiciens puissent de nouveau nous réduire à l’état d’esclaves.

     

       Idem à ce sujet, silence total !

       Il ne suffit pas scander « Liberté », « Liberté », pour qu’elle devienne réalité le jour où il y a un changement de régime.

       Nous devons décider ensemble de ce que recouvre ce mot et quelles sont les mesures politiques, constitutionnelles et institutionnelles concrètes qui devront être mises en œuvre si nous arrivons à nous débarrasser de cliques de tyrans sanguinaires qui ont fait main basse sur la France.

     

       Alors bien sûr, nous devons lutter avec tous ceux qui ne veulent plus de cette situation, bien sûr nous devons crier avec eux « Liberté », « Liberté », mais il nous faut également comprendre que personne ne nous fera cadeau de nos droits d’êtres humains et de nos libertés fondamentales, c’est à nous de les imposer aux politiciens et fonctionnaires de tout bord.

     

       Si nous n’y prenons pas garde, la « liberté » qu’ils scandent avec nous, elle risque d’être pour eux, uniquement pour eux.

     

       Quant à Florian Philippot, c’est le seul politicien qui a tactiquement pensé et organisé les actions concrètes à mener pour s’opposer à l’Exterminateur des personnes âgées, Emmanuel Macron, soit, et bravo et merci à lui pour cela.

       Pour le reste, quelle stratégie politique anime ses actes ? Quels sont ses projets constitutionnels et institutionnels ?

       Est-il toujours pour la réintroduction du septennat ?

       Imaginez, nous en aurions encore pour 3 ans de l’Éborgneur en chef des Gilets Jaunes…

       3 ans pendant lesquels les fonctionnaires éborgneurs s’en donneraient à cœur joie.

       3 ans pendant lesquels ils multiplieraient à volonté les injections obligatoires d’ARNm et de cellules infectées de chimpanzés dans nos corps en échange d’on ne sait quelles promesses.

     

       Que resterait-il de nos droits fondamentaux, de notre santé, de notre pays, si nous devions encore supporter ce système avec à sa tête l’Exterminateur des personnes âgées, pendant 3 ans ?

     

       Alors, crier « Liberté », « Liberté », avec Florian Philippot ou avec d’autres, d’accord, mais pour faire quoi concrètement ensuite ?

     

       Bien cordialement à vous »

    ---

    Et aussi cette lettre de Florian Philippot :

    Après le réveil, la victoire !

    La liberté, ça marche ! Depuis le 19 juillet, date de réouverture totale du Royaume-Uni, l’épidémie ne fait que reculer dans ce pays. Les covidistes avaient pourtant annoncé le pire, et comme au Texas, comme en Floride, c’était un mensonge !

    Cette liberté, nous allons l’arracher à ceux qui croient pouvoir contrôler nos vies et notre destin ! Samedi dernier, au cœur de l’été pourtant, il y avait un monde considérable partout en France contre le Pass sanitaire, contre la brutalité d’un pouvoir tyrannique, pour exiger la liberté, l’égalité des droits, l’humanité, la souveraineté du peuple français.


    Notre rassemblement au Trocadéro fut un coup de tonnerre dans le ciel de Paris ! 100 000 résistants étaient là, dans le calme, la force, ce qui a stupéfait le Système et renforcé une extraordinaire dynamique !

    Ce samedi 31 juillet, le peuple de France sera encore plus déterminé ! Les récentes déclarations scandaleuses de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation Nationale, qui appelle à l’apartheid scolaire en « évinçant », selon ses propres termes, les élèves non-vaccinés, sont une monstruosité. Dans un pays digne de ce nom, ils auraient entraîné sa démission sur le champ !

    Tous les samedis, nous serons donc là, massivement. Jusqu'à la victoire !

    Des intervenants divers viendront porter un message de combat et d’espérance. Nous serons là en montrant le meilleur visage de nous-mêmes, celui d’une détermination sans faille, dans la paix, la force, la certitude des victoires !


    D’autres rassemblements massifs sont organisés par Les Patriotes dans toute la France.

    Ces événements sont l’occasion d’en appeler à toutes les forces de liberté et de résistance sociale : nous les organisons et les finançons intégralement, mais nous les offrons à toutes les forces politiques souverainistes qui veulent venir (toutes sont invitées), aux forces associatives sincères, à tous les citoyens engagés, car la cause relève du Bien commun !

    Un grand merci à ceux d’entre vous qui dès maintenant vont adhérer, ou reprendre leur adhésion aux Patriotes, ou faire un don de soutien au mouvement, pour étoffer le combat et permettre aux Patriotes de continuer à pouvoir financer ces événements terriblement coûteux, alors que nous ne recevons pas un seul centime de l’État ni des banques ! (Voir les liens en fin de mail pour cela).

    Voici la liste des rassemblements pour la liberté que Les Patriotes organisent ce week-end : un immense bravo aux référents et adhérents qui donnent de leur temps en plein été pour cette mobilisation générale !
     

    Invité par des parlementaires italiens en résistance, j’ai pu constater en participant aux manifestations de Rome cette semaine à quel point les pays de l’Union européenne sont les plus touchés par la folie covidiste. À quel point, les soupçons de corruption et de conflits d’intérêts sont partout présents dans l’UE ! À quel point, l’horreur du passeport sanitaire heurte universellement les peuples libres et debout !


    À quel point, cette affaire rend encore plus urgente la récupération de notre souveraineté nationale et populaire, par le Frexit, par la sortie de toutes les instances oligarchiques, européistes et mondialistes ! À quel point la solidarité des peuples du monde contre cette tyrannie est une force.


    Voyez aussi nos compatriotes de Martinique, honteusement reconfinés, et où nous constatons que pas un lit d’hôpital n’a été ouvert depuis mars 2020 ! Soutien total !

    Notre mouvement est là, depuis le début, alertant les Français depuis 37 semaines de manifestations consécutives ! Et tout cela est possible grâce à l’engagement d’hommes et de femmes, de bénévoles volontaires, remarquables, magnifiques dans la résistance, et que je tiens à saluer et à féliciter de tout mon cœur !
    Ils sont le plus beau visage de la France éternelle, celle qui ne plie pas, celle qui a la conviction qu’elle a un bel avenir, qu’elle se redressera, qu’elle a quelque chose à dire au monde.

    Je vous appelle à un engagement maximal ! Au courage et à l’espérance ! Vous n’êtes pas seuls, nous ne sommes pas seuls, nous sommes des dizaines de millions, et nous savons qu’à la fin la vérité, la vie, l’humanité et la France ne peuvent que gagner !

    Vive Les Patriotes !Vive la France !
    Florian Philippot,
    Président des Patriotes.

     

    ---

    Et aussi cette réaction de Nicolas Dupon-Aignan :

    Nicolas Dupont-Aignan réagit au vote du passe sanitaire à l'Assemblée Nationale

    Jamais le peuple n’a été autant méprisé par un Gouvernement et sa majorité. Jamais le Parlement n’a été autant considéré comme une vulgaire chambre d’enregistrement, attendue pour avaliser dans un cadre convenu les annonces tonitruantes et choquantes faites par un homme seul, un lundi 12 juillet au soir.

    Le vote de cette nuit marque une abdication sans précédent de l’Assemblée, institution désormais corsetée par une majorité grégaire faisant fi des valeurs fondamentales de notre pays, prête à tout sacrifier au nom d’une crise épidémique qu’ils n’ont même pas été capables de gérer correctement.

    Français, la bataille a été rude, pour défendre amendement après amendement votre liberté, pour faire reculer ce texte tant que possible, pour donner de l’oxygène à un peuple que ce pouvoir entend étouffer.

    Je remercie sincèrement les 85 autres députés qui ont voté contre ce pass-sanitaire liberticide au bout d’une nuit de combat, et ce, malgré les caricatures, malgré les amalgames et la pression d’une majorité sans vergogne.

    Comme à son habitude, le Gouvernement a imposé sa vision inique de la démocratie. Ainsi l’obligation du passe-sanitaire pour les patients non-urgents et les visiteurs dans les hôpitaux est revenu en force dans le dispositif malgré une opposition majoritaire du Parlement. Le peu de terrain que nous gagnions était perdu dans la foulée par leurs manœuvres.

    Pire, dans un pays meurtri par le chômage, le déclassement et la précarité, ne reculant devant aucun cynisme, la majorité a entériné la possibilité de licencier une personne non-vaccinée. Contre tous nos principes, contre toutes nos lois, contre la dignité humaine, la majorité a inauguré les premiers licenciements sanitaires de notre histoire, ouvrant de surcroit la boite de pandore de l’embauche conditionnée par la divulgation de critère de santé.

    Ces dérives graves sont symboliques d’un texte qui devait être rejeté en bloc, sans concession, alors que le débat sur les modalités a souvent écarté le débat sur les principes.

    Ce texte scélérat renonce à toutes nos valeurs, crée une discrimination d’État, abdique nos libertés et aggravera les inégalités. Il nous fait basculer dans une société malsaine du contrôle permanent, de tous par tous, qui marque une rupture civilisationnelle sans précédent. Le secret médical vole en éclats : le statut médical conditionnera les droits des Français.

    Face à l’infamie, je compte sur le Sénat pour vider de son fiel ce funeste projet, et sur le Conseil Constitutionnel pour bloquer définitivement ce souhait d’une société liberticide. Faute d’un tel blocage, le peuple lui-même devra prendre ses responsabilités, car il est souverain en son pays.

    « Soyons fermes, purs et fidèles ; au bout de nos peines, il y a la plus grande gloire du monde, celles des hommes qui n’ont pas cédé » De Gaulle.

    Nicolas Dupont-Aignan Président de Debout la France Député de l'Essonne

     

     

    « - Pass sanitaire, Obligation vaccinale >> Un choix avant tout politique ! (Vidéo)- Décrypter le coup du passe sanitaire et la stratégie de la caste mondialisée (MAJ) »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,