• - « En marche ! »... vers le troisième confinement et la poursuite du Grand Reset ! (MAJ 16-02-2021)

    Par le camarade VG

    Extraits & PDF complet à télécharger

    Le 23 janvier dernier, les mass-médias affirmaient sans détour que la question n’était pas de savoir s’il y aurait un troisième confinement, mais quand il débuterait précisément : « Troisième confinement : ce n'est plus qu'une question de jours », titrait ainsi le JDD. Mais le prince est magnanime et souhaite en définitive attendre de disposer de tous les "éléments scientifiques" au sujet de l’efficacité de la première quinzaine de couvre-feu à 18 heures ainsi que l’étendue de la circulation du variant britannique du COVID-19.

    Tel est le discours officiel tenu le 26 janvier par les principaux relais télévisés de Radio-Paris. Il n’y a guère que dans la presse écrite où l’on peut trouver un son de cloche un peu différent, au détour d’un article publié sur le site internet d’Europe 1, qui nous concède que la motivation première du report de l’intervention de Mr Macron provient du fait qu’ « il craint la réaction des Français ». Il s’agit ainsi « surtout » d’une « question de l’acceptation sociale » et d’ « état de l’opinion », que l’Élysée est aujourd’hui contraint de prendre en compte :

    « Et les dernières notes des services de renseignement n’ont pas de quoi rassurer le chef de l’État. Elles soulignent toutes la lassitude grandissante des Français, dix mois après le début de la crise, avec une majorité de la population qui oscille aujourd’hui entre fatalisme et exaspération. Des Français qui dénoncent, de plus en plus, par ailleurs, l’incohérence de certaines mesures gouvernementales, comme l’instauration du couvre-feu à 18h, jugé inutile. Il faut aussi tenir compte du ras-le-bol des dizaines de milliers de restaurateurs, cafetiers et propriétaires de salles de sport fermés depuis bientôt trois mois, la dépression de l’ensemble du monde de la culture et la détresse de très nombreux étudiants. Tout cela est potentiellement explosif, glissent plusieurs conseillers d’Emmanuel Macron, qui observent, inquiets, depuis 48 heures, les émeutes aux Pays-Bas contre les dernières mesures sanitaires ».

     

    L’Élysée avait indéniablement les yeux braqués sur les Pays-Bas qui viennent de connaître des émeutes anti-confinement accompagnées de pillages. Le Monde titrait ainsi avec inquiétude « Les Pays-Bas sous le choc après une nouvelle nuit d’émeutes contre un couvre-feu inédit » :

    « Magasins pillés, voitures incendiées, affrontements violents : pour la troisième soirée consécutive, la police et la gendarmerie néerlandaise ont dû intervenir massivement dans une douzaine de villes des Pays-Bas, dont Amsterdam, La Haye et Rotterdam, lundi 25 janvier, face à des manifestants protestant contre les mesures imposées par le gouvernement afin d’endiguer l’épidémie de Covid-19. Au cours du week-end, un hôpital avait été attaqué à Enschede, un centre de dépistage détruit par le feu à Urk et des policiers menacés avec des couteaux à Eindhoven ».

    Le roitelet des Rothschild commencerait-il à craindre pour sa tête ? Le Capital financier lui-même n’aurait-il pas un intérêt croissant à envisager sa fin, à faire tomber sa tête et à le sacrifier à la "vile populace" pour tenter d’apaiser son courroux et faire retomber la pression en vue de conjurer le spectre grandissant d’une nouvelle explosion sociale menaçant de prendre la forme d’une redoutable vague scélérate mêlant les gilets jaunes, les étudiants et la fraction brutalement décrétée « non-essentielle » d’une petite bourgeoisie visée par une politique économique et sociale eugéniste ?

    La menace a sans aucun doute été prise très au sérieux, au moment même où le chanteur engagé Francis Lalanne (soutien sincère et indéfectible des gilets jaunes réprimés et éborgnés il y a deux ans dans l’indifférence voire l’assentiment des larges masses petite-bourgeoises), publiait une lettre lyrique foncièrement idéaliste appelant « à la mobilisation générale du peuple français contre la tyrannie » et le coup d’État sanitaro-sécuritaire mené par la macronie contre les intérêts fondamentaux des masses populaires, allant jusqu’à appeler les forces armées à aider le peuple à destituer le Président et son gouvernement en vue d’un procès du pouvoir pour trahison.

    Une position réaffirmée quelques jours plus tard dans une interview vidéo sur France Soir (déjà visionnée plus de 350 000 fois à ce jour), au mépris de la menace du gourdin (amendes et prison) que s’était empressée de brandir la meute des "journalistes" de la "press-tituée"…

    En dépit de certaines illusions (typiques du républicanisme petit-bourgeois, notamment sur le caractère de la démocratie et de l’État bourgeois, on peut dire que le chanteur a au moins le courage de ses opinions face à la bouillie des artistes-"prostitués" qui se gardent bien de prendre trop position en ces temps bien troubles.

    Que sont donc devenus les slogans démagogiques sur la « liberté d’expression », encore rabâchés jusqu’à l’écœurement pas plus loin qu’à l’automne dernier ? Le chanteur n’appelait en effet nulle part à commettre des attentats ou aux émeutes, mais lançait seulement un appel du cœur au peuple et aux forces armées censées le protéger ! (nous disons bien "censées", conformément à la mythologie démocratique bourgeoise)

    Une "démocratie" qui interdit ce genre d’appel, on appelle ça bien différemment : une dictature fasciste… Mais garde à ceux qui seraient tentés de persévérer trop ouvertement dans cette voie, car la répression est à double tranchant : elle peut certes aider à soumettre rapidement le peuple, mais aussi ensuite le pousser à résister !… Enfin, une fois "qu’on" s’est engagé dans cette voie périlleuse, il n’y a pas de retour en arrière possible !

    Et si c’était donc le Capital financier lui-même qui se décidait en définitive bientôt à laisser couper préventivement l’une de ses têtes pour permettre ensuite à une autre de repousser ? L’hydre capitaliste a de la ressource, il ne faut pas l’oublier…

    Dans le pire des cas, il peut même aller jusqu’à laisser les rênes du pouvoir politique à la petite bourgeoisie déclassée et aux souverainistes (ce qui ne changera de toute façon pas fondamentalement la trajectoire économique décroissante que le Capital financier a bien d’autres cartes en main pour mener à son terme), du moins aussi longtemps que ceux-ci s’abstiennent de remettre en cause son monopole sur les affaires économiques et que ce "pouvoir" politique reste purement formel et fictif…

    La macronie est ainsi aujourd’hui contrainte de différer de quelques jours l’annonce de nouvelles mesures impopulaires afin de tenter de faire retomber la pression et de laisser le temps à ses médias d’aider l’opinion publique à "digérer" l’annonce officielle d’un nouveau confinement au moyen d’une campagne de terrorisme idéologique permanente…

    Il faut dire que cette campagne d’intoxication à grande échelle a prouvé une certaine efficacité au cours du dernier mois écoulé, si l’on en croit les derniers sondages sur la vaccination (sur la base de la seule disponibilité de vaccins expérimentaux à ARN-m).

    Alors qu’au mois de décembre 2020 seuls 43 % des Français se disait favorables à la vaccination contre le COVID-19 et 35 % se déclaraient même « tout à fait opposés », ils sont aujourd’hui 56 % à y être favorables et les irréductibles qui s’y disent encore résolument opposés ne comptent plus que pour 20 % des sondés !

    La proportion de ceux se déclarant très favorables à la vaccination s’est élevée de 17 à 28 %. Comme on le voit, dans la mesure où la proportion des hésitants n’a pas fondamentalement évolué (environ la moitié des sondés), l’essentiel de la croissance de l’opinion très favorable à été obtenue au prix de l’érosion de l’opinion très défavorable...

     

    Ce texte très important étant très long (24 pages), vous pouvez le télécharger ci-dessous en PDF :

    Un correctif du précédent PDF...

    Télécharger « En_marche_vers_le_3e_confinement_et_la_poursuite_du_Grand_Reset-CORRECTIF.pdf »

     

    LIRE AUSSI :

    Au moins 805 morts suite à la vaccination Covid-19 (et la liste s'allonge chaque jour)

    >> https://cv19.fr/2021/01/29/au-moins-805-morts-suite-a-la-vaccination-covid-19/

     

    Et aussi :

    Un Meurtre social qui en prépare un plus violent – Les moutons enragés

    >> https://monde.taibaweb.com/index.php/2021/02/12/un-meurtre-social-qui-en-prepare-un-plus-violent-les-moutons-enrages/

     

    - Sur les rails du « Grand Reset » - le petit train de l'horreur…

    >> http://reconstructioncommuniste.eklablog.fr/sur-les-rails-du-grand-reset-le-petit-train-de-l-horreur-a204359456

     

    - « Great Reset »: le banco-centralisme est-il un « complot pervers » ? (VIDEO & PDF) MAJ 20/01/2021

    >> http://reconstructioncommuniste.eklablog.fr/great-reset-le-banco-centralisme-est-il-un-complot-pervers-video-pdf-m-a205090176

     

    A PROPOS DU DÉBAT SUR LE GRAND RESET, LES BANQUES CENTRALES, L’AUTOMATISATION , LA DETTE & L’ÉVOLUTION DU CAPITALISME…

    >> http://reconstructioncommuniste.eklablog.fr/a-propos-du-debat-sur-le-grand-reset-a205187424 

     

    « - Asselineau répond aux accusations (Vidéo)La seconde farce : "Quand on est de gauche, on partage bien plus que des miettes" »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,