• - En « missionné » de puissance étrangères : Le MAK, veut-il brûler l’Algérie ? (Avec Vidéos) - MAJ 19-09-2021

    - En « missionné » de puissance étrangères : Le MAK, veut-il brûler l’Algérie ?Ferhat M’henni est en train de jouer au pyromane. Il semble avoir déclaré la guerre à son pays en jouant, à fond, la carte de la sédition.

    Le MAK qu’il préside et qui se fait l’artisan d’agendas conçus par des officines occultes et des puissances étrangères, veut brûler l’Algérie.

    Jouant dans l’opportunisme politique, cette formation qui est en train de glisser vers le terrorisme, a profité de la date souvenir du printemps berbère pour investir la rue et appeler à la scission de la Kabylie, qui a payé un lourd tribut pour l’indépendance de l’Algérie.

    Ferhat M’henni, dans un discours incendiaire a usé de racisme, de régionalisme et a appelé ses militants à user de la politique de la terre brûlée dans la grande et la petite Kabylie. Le MAK, est, par le truchement de ses animateurs, en train de devenir le cheval de Troie qui construirait le lit de l’ingérence étrangère dans les affaires algériennes.

    La Kabylie, qui manifeste depuis le 22 février 2019, pour un changement serein et responsable en Algérie, n’a pas cédé aux provocations du MAK.

    Elle a inscrit son Hirak dans une optique nationale qui serait porteuse d’espoir pour tous les Algériens d’Alger à Tamanrasset et de Tébessa à Maghnia.

    Une Algérie une et indivisible pour laquelle se sont sacrifiés aussi bien les arabes que les amazighs de toutes les régions du pays et de toutes les couches sociales et couleurs politiques.

     

    Les Algériens qui vivent dans la petite et la grande Kabylie, ont pris le pli, depuis l’apparition de l’épouvantail MAK, de déclarer haut et fort leur appartenance à l’Algérie. Ils ont l’habitude de se démarquer du discours haineux et sécessionniste prôné par Ferhat M’henni et ses ouailles. « L’Algérie est une et indivisible » est le mot d’ordre de ceux qui manifestent chaque vendredi dans toutes les régions de la Kabylie. En lançant une OPA sur la date souvenir des événements douloureux du printemps Berbère, Ferhat M’henni est en train de jouer avec le feu, de faire le jeu des ennemis du pays et de renier le sacrifice de son père, un valeureux chahid mort pour l’indépendance de l’Algérie qu’il s’acharne, lui, à vouloir dépecer.



    Du racisme dans sa plus vile expression

     

    Ferhat M’henni, qui n’a pas hésité à s’allier avec le diable pour assouvir les desseins de ses protecteurs, est en train de se permettre les plus viles et les plus diaboliques des alliances. Ses voyages en Israël et son installation en France en sont la preuve irréfutable. Ce dernier est en train de se faire l’outil par lequel certains veulent faire du mal au pays. Le discours de ses partisans est teinté d’un racisme qui met les Algériens non berbérophones dans sa ligne de mire. Il apporte de l’eau au moulin de ceux qui, de l’autre bord, ont versé eux aussi dans une logique de haine en lançant leur funeste projet de « Zéro kabyle ».

     

    Les uns comme les autres, sont les ennemis de l’unité de la Nation, de l’intégrité territoriale de la patrie et de l’espoir de construire l’Algérie nouvelle par ses enfants qu’ils soient kabyles, arabes, targuis, mozabites ou chaouis. L’Algérie dans sa mosaïque et sa richesse linguistique, ne peut pas verser dans une logique d’autophagie pour satisfaire les visées de ses ennemis. Le président du MAK, qui s’est autoproclamé président d’une Kabylie indépendante, oublie qu’il nage en plein délire létal pour tout le pays.

     

    Se veut-il être le Néron des temps modernes qui n’assouvira son penchant de pyromane qu’en allumant un grand brasier qui consumera la Grande Algérie ? Son comportement et son discours sont dictés par des officines qui veulent l’utiliser dans leur guerre contre l’Algérie.

     

    L’organisation qu’il préside vit de fonds mobilisés par des parties occultes et des puissances étrangères que la stabilité du pays dérange. Ses élucubrations ont atteint un seuil inacceptable car elles touchent aujourd’hui tout ce que le peuple, (arabe, kabyle, chaoui, targui, mozabite ou autres), a de plus cher, à savoir le pays qui tente de se construire malgré les menaces qui pèsent sur lui.

     

    Les habitants des régions de la Kabylie, qui ont écrit, en lettres d’or, l’histoire de ce pays et qui ont payé un lourd tribut pour qu’il ne sombre pas dans le chaos durant la décennie noire, sauront rester insensibles au discours de haine que tente de distiller le MAK et ses protecteurs de tous bords.

     

    Slimane B.

     Source :

    Le Courrier d’Algérie, 24 avr 2021

     

    La preuve en photos de la connivence du Mak avec Israël :

    - En « missionné » de puissance étrangères : Le MAK, veut-il brûler l’Algérie ?

     

    - En « missionné » de puissance étrangères : Le MAK, veut-il brûler l’Algérie ?

     

     

    Avec des vidéos qui sont encore plus explicites :

     

    https://www.youtube.com/watch?v=8GWtf--1NKk

     (... "Israël nous inspire...")
     
     
     
     

     

     
     
    (Censuré par Youtube-Google... Les GAFAM, chantre de la mondialisation et du Capitalisme à son stade Fasciste Banco-centraliste, contrôlent ce que nous devons voir ou ne pas voir...)

     

     Pour télécharger les 2 vidéos encore disponibles, cliquez sur les liens ci-dessous :

    https://u.pcloud.link/publink/show?code=XZOmVtXZIN81NosMPx7zILhmgbcp6kks2IF7

     

    https://u.pcloud.link/publink/show?code=XZAmVtXZlsgukh3SFxmNEmGFYrFg7LleHUoX

    « - TABLE RONDE : OTAN- FMI, La Stratégie du Chaos et le Moyen Orient (Vidéo)- La Crise mondiale corona 2020-2021: destruction de la société civile »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , , ,