• Front de Gauche : chronique d'une mort annoncée...

    Nous y voila : le PCF, conforme à sa ligne social-démocrate et euro-constructiviste a décidé de s'allier au premier tour avec le PS pour tenter désespérément de sauver la place de ses élus.

    De son côté, le Parti de Gauche est en pleine crise, avec un Mélenchon qui courtise de plus en plus le PS et les verts et s'enlise dans l'illusion de "l'europe sociale".

    L'Union européenne est massivement rejetée, avec raison, et devient la ligne de démarcation incontournable.

    Il est clair que tout cela va avoir de lourdes conséquences :

    1- Le PS est tellement haï par le peuple à force de trahisons répétées, qu'il n'a aucune chance de remporter la moindre élection, tant locale que nationale.

    2- Le PCF va couler avec lui

    3- Le Front de Gauche ne sera plus qu'un ramassis de gauchistes trotskistes et post-maoïstes et de socio-démocrates : il va éclater très rapidement.

    La droite et les fascistes du FN se frottent déjà les mains, car à gauche, il n'y a pas encore d'alternative franchement communiste crédible : elle est en cours de reconstruction mais n'a pas de base solide.

    Malgré ses dires, le FN de Marine Le Pen est pour la construction d'une grande Europe fasciste et impérialiste au service des intérêts du patronat (le projet d'Hitler remis au goût du jour). Ses propos anti euro et anti UE ne sont que de la poudre aux yeux électoralistes.

    Tous les partis institutionnels sont pour la construction de l'union européenne et pour la préservation des intérêts capitalistes et impérialistes.

    La voie électoraliste montre ses limites dans le cadre de la domination bourgeoise : en réalité depuis le NON à Maastricht qui a été systématiquement ignoré par tous les pouvoirs en place, nous sommes entré dans l'Euro-fascisme !

    La vraie question c'est : une fois ce beau monde enfin démasqué que reste-t-il ?

    La balle est dans le camps des travailleurs : les manifestations du 7 octobre à l'initiative d'unions locales CGT et des travailleurs à la base montrent la voix : reconstruire depuis le mouvement social réel, à la base, un authentique front de lutte des classes de tous les travailleurs, indépendamment des organisations réformistes et révisionnistes et barrant la route aux tentatives d'imposer le FN fasciste comme recours.

    La route sera surement semée d'embuches, prendra surement du temps et l'on sait que le temps manquera face à la montée des forces d'extrême droite, cependant il est parfois des journées qui peuvent avoir la portée de plusieurs dizaines d'années d'expériences : à nous de les construire dès maintenant.

    Dans un même mouvement :

    - Luttons contre la casse des acquis sociaux !

    - Luttons pour reconstruire un mouvement syndical et un grand front de lutte des classes !

    - Luttons pour reconstruire un authentique Parti Communiste de France !

    - Luttons pour barrer la route au fascisme !

    - Luttons pour pour sortir de l'Euro, de l'Union européenne, de l'Otan et du Pacte atlantique !

    - Luttons pour renverser ce système capitaliste de voleurs et d'exploiteurs !

    - Unissons le peuple autour de la classe ouvrière dans une union patriotique et révolutionnaire, autour des deux drapeaux : celui des sans-culottes et le drapeau rouge de la commune de Paris et des bolchéviques, véritables exemples pour tous les peuples en lutte contre l'exploitation de l'Homme par l'Homme !

    Front de Gauche : chronique d'une mort annoncée...

     

    Télécharger « FDG-MORT.pdf »

    « Il est vraiment temps de reconstruire un authentique PCStaline et la lutte pour la réforme démocratique »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :