• - Gloire au camarade Martin, militant marxiste léniniste, doyen du CNCP de Martinique

    Les camarades du CNCP de Martinique nous ont informés de la perte d’un de leur camarade, le camarade Martin, dont ils donnent quelques éléments de sa vie exceptionnelle de militant internationaliste, révolutionnaire, marxiste léniniste. Nous reproduisons le message qu’ils nous ont adressé.

     

    Camarades

    Nous avons le regret de vous faire part du décès du doyen de notre organisation, le camarade Yvon Anicet ROISIER, qui était pour nous  « Camarade Martin ».

    Engagé par l’armée française à l’âge de 19 ans, il avait été envoyé se battre en Indochine. Sur place, prenant conscience qu’il s’agissait d’une guerre coloniale, il avait refusé de combattre le Peuple Vietnamien et il avait rejoint le Viet Minh.

    Après la défaite des troupes françaises, il a vécu au Vietnam où il a fondé une famille. Il y a été décoré comme travailleur modèle par les autorités. Il n’a pu retourner en Martinique qu’au début des années 70.

    Dès son retour au pays, il s’est rapproché de différentes organisations mais c’est en 1973 qu’il a rejoint notre parti, considérant que c’est celui qui correspondait à ses convictions marxistes – léninistes.

    Depuis, il a été, à nos côtés, un infaillible guide idéologique que nous considérions comme un père. Profondément affectés par sa perte, nous l’honorerons toujours en suivant son exemple et en restant fidèles aux idéaux révolutionnaires qui nous unissaient à lui.

    La veillée funéraire aura lieu en son domicile le Samedi 26 Octobre 2019.

    Pour le CNCP: Robert SAE, responsable aux affaires extérieures.

    Source >> http://www.pcof.net/gloire-au-camarade-martin-militant-marxiste-leniniste-doyen-du-cncp-de-martinique/

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - A notre camarade Joseph LOP

    Membre de l'OCF* et militant de la CGT, le camarade Joseph nous a quitté le 9 avril 2018.

     

    C'était un combattant communiste et syndical infatigable.

    Bien que touché depuis de nombreuses années par une grave maladie, il portait le débat contre le révisionnisme partout où il le pouvait et en particulier dans le syndicat.

     

    Nous avons perdu un excellent camarade.

     

    Joseph, nous prendrons exemple sur ton courage et ta détermination.

     

    Tu restes dans nos cœurs et nos pensées.

     

    Toutes nos condoléances à sa famille et gloire à toi, camarade !

     

    * OCF : Organisation des Communistes de France

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • - Le camarade Osman est décédé : nous avons perdu un bon camaradeNous l’avons connu avant même que le parti frère de Turquie se soit réorganisé et qu’il ait pris sa place dans le processus qui a donné naissance à la Conférence Internationale des Partis et Organisations Marxistes Léninistes. Il n’était pas seulement « le » traducteur : c’était un camarade qui s’est forgé et s’est formé en tant que dirigeant de son parti et en tant que un de ses représentants au niveau international.

    Nous avons souvent discuté de la situation dans chacun de nos pays et de la situation internationale. Il avait une grande maîtrise de notre langue, et il nous surprenait souvent par sa capacité à traduire et à expliquer la position de ses camarades de façon synthétique.

    Il avait entrepris d’apprendre l’espagnol et il y est parfaitement parvenu : c’était pour être en mesure de mieux expliquer la position de son parti aux partis et organisations qui s’expriment principalement en espagnol, et aussi pour mieux comprendre leurs analyses et leurs positions.

    Nous avons perdu un camarade.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique