• - Kadyrov : l'assassinat de Nemtsov, œuvre des services secrets d'Occident

    - Kadyrov : l'assassinat de Nemtsov, œuvre des services secrets d'Occident

    Et une tentative de déstabilisation de plus !...

    Nemtsov liquidé.

    A qui profite le crime ? Pas à Poutine évidemment... Ce ne sera pas la première fois que l'occident liquide une de ses marionnettes pour accuser un autre...

    Poutine n'est pas Monsieur 13% : élu et réélu au sommet de l'Etat russe depuis 15 ans, il a le soutien d'une grande partie du peuple russe, et 1 opposant "majeur" à sa politique, ... il s'en balance !...

    Tout est bon pour essayer de le mettre en difficulté, et essayer de faire payer à la Russie son bras de fer en Ukraine, mais ce sera vraisemblablement raté car les russes et leurs alliés ne sont pas dupes !


    Après le putsch raté au Venezuela, la Syrie, l'Ukraine, etc., les tuiles s'accumulent pour les pays impérialistes en déclin.

    Après Nemtsov, il se peut même que certains pantins "jetables" de nos impérialismes commencent à se méfier de leurs donneurs d'ordre et finissent par retourner leur veste... Le début de la fin !

    V.G.

     

    Lu sur Ria Novosti : 

    Le dirigeant tchétchène soupçonne les services secrets d'Occident d'avoir organisé l'assassinat de l'opposant russe Boris Nemtsov pour en accuser le Kremlin et déstabiliser ainsi la société russe.

    Le chef de la république russe de Tchétchénie Ramzan Kadyrov s'est déclaré persuadé samedi que l'assassinat de l'opposant russe Boris Nemtsov avait été organisé par des services secrets de l'Occident.
     

    "Les organisateurs du meurtre ont sans doute espéré que le monde entier accuserait les dirigeants de la Russie de la mort de Nemtsov, ce qui provoquerait une vague de protestation dans le pays. Nul doute que l'assassinat de Nemtsov a été organisé par les services secrets de l'Occident qui s'appliquent par tous les moyens à provoquer un conflit à l'intérieur de la Russie. Telle est leur pratique. Ils commencent par se rapprocher de la personne, (…) la traitent d'ami de l'Amérique et de l'Europe pour la sacrifier pas la suite et en accuser la direction politique (de son pays d'origine, ndlr)", a écrit M.Kadyrov sur sa page Instagram. 

     

    Boris Nemtsov, homme politique russe, assassiné à Moscou
     
     
    Boris Nemtsov, 55 ans, avait été premier vice-premier ministre du président Boris Eltsine à la fin des années 90 pendant un an et demi. Après l'arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine en 2000, il était devenu l'un des principaux opposants au nouveau chef de l'Etat. L'homme politique a été tué par balles dans la nuit de vendredi à samedi en plein centre de Moscou, devant le Kremlin, "un assassinat qui a tout d'une provocation", selon le président russe Vladimir Poutine.



    Source : http://fr.sputniknews.com/international/20150228/1014950931.html

    « - Le communisme reviendra- L’ex-patron du MI6 annonce la couleur : la guerre contre la Russie ne fait que commencer »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :