• - Le Covid-19 est un virus fabriqué ! (MAJ 06/05/2022)

    - Le Covid-19 serait un virus fabriqué !

    Un biologiste français détruit la thèse du virus naturel !

    Lien vers l'article en anglais paru sur le site "Veteran Today" >> https://www.veteranstoday.com/2020/05/14/wuhangate-8-sars-2-virus-gmo-built-with-hiv-breaking-study-by-bio-engineer-ex-nato-lecturer/

     

    Un extrait en Français :

    Sommaire du rapport :


    1 – “Le CoV19 est OGM” d’après un ancien conférencier de l’OTAN
    2 – Mystère sur la souche virale de 2013 seulement enregistrée en 2020
    3 – Confirmation de la recherche indienne sur l’insertion de séquences du VIH
    4 – Les traces sans équivoque du virus du SIDA
    5 – La mortalité est-elle calibrée par l’intensité du SRAS-COV et du VIH ?
    6 – La double utilisation d’un supervirus chimérique : vaccin ou arme biologique

    (...) Les mots du professeur de biologie français Pierre Bricage sont comme un uppercut à l’estomac car ils touchent et coulent le navire de guerre de la pensée unique avec cette puissance "instoppable" de la logique humaine à la recherche de la vérité. […]


    Que l’épidémie du CoV19 soit un piège sombre et malsain pour l’humanité et la planète est maintenant une large certitude parmi ceux qui ont lu attentivement au moins une douzaine d’articles scientifiques et pas seulement ce qu’on peut lire sur les réseaux sociaux.


    Ce virus SRAS-COV-2, un autre nom pour un virus de Syndrome Aigu Respiratoire qui se réfère à l’autre souche mortelle du coronavirus SARS de 2003 et du MERS 2014, est un organisme génétiquement modifié (OGM) ; ceci est maintenant également la thèse d’un scientifique retraité, le professeur de biologie, expert en biologie moléculaire, de l’université de Pau et des pays de l’Adour pendant 29 ans et aussi patron du Département d’Ingénierie Biologique de Pau, capitale du Béarn et des Pyrénées Atlantiques.


    Il l’a expliqué lors d’une conférence s’étant tenue en France à la fin du mois de février et il l’a écrit dans un article de recherche publié en mars sur Research Gate (le Wikipédia des sciences), il l’a répété dans l’étude republiée en anglais sur le même site internet en avril mais bien entendu tout cela est demeuré englué dans le marécage du silence médiatique sur le sujet.

     

    Pour lire l'article complet en Français, téléchargez le PDF ci-dessous (L'article proprement dit commence à la page 4 et fait 14 pages en tout) :

    Télécharger « laffaire-cov19-ogm.pdf »

    ---

    Preuve que la pandémie a été planifiée avec un but

    PDF à télécharger >> 

    Télécharger « Preuve-que-la-pandemie-a-ete-planifiee.pdf »

    ---

    Une autre preuve que le Covid est un virus fabriqué :

    Coronavirus : une virologue affirme que le virus est créé en laboratoire

    La docteure Li Meng-Yan, virologue chinoise, assure que le SARS-COV-2, responsable de la COVID-19, a été fabriqué dans un laboratoire. Elle a fait ses révélations à la chaine anglaise ITV après avoir fui son pays.

    Li Meng-Yan qui travaillait à l'école de la Santé Publique de Hong Kong (Hong Kong's School of Public Health), a été chargée d’étudier "un virus qui ressemble au SRAS" le 31 décembre 2019. La virologue chinoise a rapidement remarqué un problème : le nombre de cas augmentait très vite. Mais sa mise en garde n'a été suivie d'aucun effet.

     

    Coronavirus créé en laboratoire : bientôt une preuve ?

    Lorsque la spécialiste a fait part de ses craintes face à ce virus qui se répand rapidement, son patron n'a pas agi. Il l'a même encouragé à se taire. Il lui a en effet demandé de "de garder le silence et de faire attention", selon l'interview accordée à ITV . Son supérieur lui aurait même assuré qu'ils allaient "disparaître", si elle ne se taisait pas. Face à la pression des autorités, elle a décidé de quitter la Chine et prendre un aller simple en direction des États-Unis . Installée dans un lieu secret, le Dr Yan assure également avoir des preuves que le nouveau coronavirus a été créé en laboratoire.

     

    "La séquence du génome est comme une empreinte digitale. Sur cette base, vous pouvez identifier ces choses. Je vais utiliser ces preuves pour expliquer aux gens que le virus vient du laboratoire en Chine, pourquoi ce sont eux qui l'ont fait", a-t-elle expliqué.

    NDLR : Par ailleurs, une autre preuve consiste à voir comment évoluent les virus de façon naturelle. Si on prend l'exemple de la grippe saisonnière, le virus mute légèrement d'année en année, mais pas tous les 15 jours ni tous les mois. Un virus fabriqué ne peut pas muter par lui-même... Cependant, s'il est créé en laboratoire, rien n'empêche les chercheurs de le faire muter artificiellement. Et c'est ce qui se passe en réalité... Que le virus du Covid évolue tous les 2 ou 3 mois en est la preuve irréfutable ! Le plan du Forum de Davos de la grande réinitialisation est bien en marche ! ---

     

    - Le Covid-19 est un virus fabriqué ! (MAJ 01/12/2021)

    Accolade non protégée : La preuve de leurs mensonges !!!

     

    LIRE AUSSI :

    La thèse de la guerre biologique se confirme :

    >> http://reconstructioncommuniste.eklablog.fr/covid-19-la-these-de-la-guerre-biologique-se-confirme-a185221016

     

    Et aussi :

    - Covid-19, origine Chine ou USA ?

    >> http://reconstructioncommuniste.eklablog.fr/covid-19-origine-chine-ou-usa-par-recocom-a184905362

     

    Et aussi :

    Origines du Covid : malgré les menaces de mort, Alina Chan réaffirme l’hypothèse d’une origine artificielle du virus

    Extrait :

    "Ce virus pourrait être « sino-américain », au sens où de l’argent public américain a alimenté les recherches menées au laboratoire P4 de Wuhan. Le COVID 19 serait le produit d’une collaboration sino-américaine hasardeuse menée par l’ONG EcoHealth Alliance, dirigée par Peter Daszak, devenu ensuite un des experts de l’OMS qui faisait partie de l’équipe chargée d’enquêter sur les origines du virus"

    URL de cet article >> https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/12/25/origines-du-covid-malgre-les-menaces-de-mort-dr-alina-chan-reaffirme-lhypothese-dune-origine-artificielle-du-virus/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=origines-du-covid-malgre-les-menaces-de-mort-dr-alina-chan-reaffirme-lhypothese-dune-origine-artificielle-du-virus

     

    Et aussi :

    Pour comprendre ce qu'est un virus :

    - Dans l’antre du mystérieux virus, Remise en question totale !

    >> http://reconstructioncommuniste.eklablog.fr/dans-l-antre-du-mysterieux-virus-remise-en-question-totale-avec-une-vi-a196540254

     

    Corinavirus - Le spectacle doit continuer (vidéo)

    >> http://mai68.org/spip2/spip.php?article10181

    On peut aussi la télécharger ci-dessous :

    >> https://u.pcloud.link/publink/show?code=XZYjRAXZ7pH2cLwGNDHiftydOlVfbYkU9UL7

     

    Et ça continue... Si on ne les arrête pas, le fascisme covidiste-banco-centraliste va nous priver de toutes nos libertés !

    Rappel vaccinal obligatoire pour tous dès le 15 janvier 2022

    >> https://lasanteauquotidien.com/coronavirus-covid-19/rappel-vaccinal-obligatoire-pour-tous-des-le-15-janvier/?utm_source=fox&utm_medium=email&utm_content=sante-quot-434

     

    Troisième dose : que se passe-t-il si je ne la fais pas dans les temps ?

    >> https://lasanteauquotidien.com/coronavirus-covid-19/troisieme-dose-que-se-passe-t-il-si-je-ne-la-fais-pas-dans-les-temps/?utm_source=fox&utm_medium=email&utm_content=sante-quot-448

     

    Que faire face à la pulsion génocidaire des vaccinés ?

    >> https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/12/12/que-faire-face-a-la-pulsion-genocidaire-des-vaccines/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=que-faire-face-a-la-pulsion-genocidaire-des-vaccines

     

    LIRE AUSSI :

    Davos, Complot, Covid, Banques centrales, par le camarade TML (PDF à télécharger ci-dessous) :

    Télécharger « DavosetBanquesCentrales-TML.pdf »

     

    Selon Santé Publique France, il y a moins de 55.000 morts du COVID en France depuis 2019 (Et non 100.000 comme le prétend le gouvernement !) :

    >> https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/12/11/selon-sante-publique-france-il-y-a-moins-de-55-000-morts-du-covid-en-france-depuis-2019/?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=les-derniers-articles-du-courrier-des-strateges_164

     

    Et aussi : Le colonel Martínez-Vara demande la suspension immédiate de la vaccination contre le COVID-19 dans les forces armées et dans la population civile en général.

    >> https://www.profession-gendarme.com/le-colonel-martinez-vara-demande-la-suspension-immediate-de-la-vaccination-contre-le-covid-19-dans-les-forces-armees-et-dans-la-population-civile-en-general/

     

    LIRE AUSSI :

    L’institut Curie appelle la BAC pour empêcher une cancéreuse non-vaccinée d’entrer dans ses locaux

    >> https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/12/07/linstitut-curie-appelle-la-bac-pour-empecher-une-cancereuse-non-vaccinee-dentrer-dans-ses-locaux/?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=les-derniers-articles-du-courrier-des-strateges_164

     

    Et aussi : Comment Facebook profite de cette évolution du pouvoir des banques centrales :

    >> https://www.les-crises.fr/facebook-devient-meta-et-souhaite-monetiser-toute-votre-existence/

     

    Et aussi : N'est-il pas venu le temps de l'insurrection ? Par LCE (PDF à télécharger ci-dessous) :

    >> Télécharger « 211208 LE TEMPS EST IL VENU DE PDF.pdf »

     

    Pandémie vaccinale. 89 % des décès de Covid-19 parmi les entièrement vaccinés et 11% chez les non vaccinés :

    Si vous obtenez vos informations de BBC News, EuroNews, TF1…, vous pourriez être pardonné de penser que le monde connaît actuellement une « pandémie des non vaccinés ». Il n’y a qu’à regarder ce qu’ils ont fait en Autriche, en mettant de manière discriminatoire les non vaccinés en confinement, pour avoir cette impression.


    Mais on vous manipule et on vous ment, et nous pouvons le prouver dans ce qui suit, en nous basant sur les chiffres officiels !!

     

    Les dernières données officielles de la santé publique d’Écosse prouvent non seulement que le monde est en fait en proie à une « pandémie des entièrement vaccinés », mais prouvent également que ceux qui ont jusqu’à présent choisi d’éviter les injections douteuses de Covid-19, sont bien mieux lotis que les troupeaux de vaccinés.

     

    En effet, les données montrent que les personnes complètement vaccinées ont jusqu’à cinq fois plus de risques de mourir s’ils sont infectés par Covid-19.

     

    Public Health Scotland publie un rapport hebdomadaire contenant des statistiques sur les cas de Covid-19, les hospitalisations et les décès par statut vaccinal, et leur dernier rapport a été publié le mercredi 22 novembre.

    Le rapport contient des données sur le nombre de cas et d’hospitalisations de Covid-19 du 23 octobre 2021 au 19 novembre 2021, et le nombre de décès de Covid-19 du 16 octobre 2021 au 12 novembre 2021.

    Voici ce que le dernier rapport a révélé pour savoir s’il s’agit d’une « pandémie des non vaccinés »  ou une « pandémie de ceux qui sont entièrement vaccinés »…

    Cas de covid-19

    Le tableau 18 du dernier « rapport statistique Covid-19 » montre le nombre de cas de Covid-19 par semaine par statut vaccinal entre le 23 octobre et le 19 novembre. Nous avons créé le graphique suivant sur les données publiées.

    Ces données prouvent que la majorité des cas de Covid-19 au cours des quatre dernières semaines ont été parmi la population entièrement vaccinée.

    Le graphique ci-dessus montre le nombre cumulé de cas par semaine par statut vaccinal ainsi que le nombre projeté de cas par semaine jusqu’au 17 décembre 2021 sur la base de la tendance actuelle.

    Dans l’état actuel des choses, il y avait 28.711 cas de Covid-19 parmi la population non vaccinée entre le 23 octobre et le 19 novembre, avec des projections montrant que les cas pourraient augmenter pour atteindre un total cumulé d’environ 60.000 d’ici le 17 décembre parmi les non vaccinés.

    Mais il y a beaucoup plus de cas parmi la population vaccinée, avec 50.222 cas enregistrés entre le 23 octobre et le 19 novembre, et les projections montrent que les cas pourraient atteindre un total cumulé d’environ 105.000 d’ici le 17 décembre.

    Hospitalisations Covid-19

    Le tableau 19 du dernier « Rapport statistique Covid-19 » montre le nombre d’hospitalisations Covid-19 par semaine par statut vaccinal entre le 23 octobre et le 19 novembre. Nous avons créé le graphique basé sur les données publiées.

    Ces données prouvent que la majorité des hospitalisations liées au Covid-19 au cours des quatre dernières semaines ont été parmi la population entièrement vaccinée.

    Le graphique ci-dessus montre le nombre cumulé d’hospitalisations par semaine par statut vaccinal ainsi que le nombre projeté d’hospitalisations par semaine jusqu’au 17 décembre 2021 sur la base de la tendance actuelle.

    Entre le 23 octobre et le 19 novembre, il y a eu 559 hospitalisations parmi la population non vaccinée, et les projections montrent que le total cumulé des hospitalisations parmi les non vaccinés pourrait atteindre environ 1000 d’ici le 17 décembre.

    Mais les choses s’annoncent bien pires pour les personnes complètement vaccinées. Il y a eu 1564 hospitalisations liées au Covid-19 parmi la population vaccinée entre le 23 octobre et le 19 novembre. Mais les projections montrent que cela pourrait atteindre un total cumulé d’environ 3.300 d’ici le 17 décembre.

    Morts du covid-19

    Le tableau 20 du dernier « Rapport statistique Covid-19 » indique le nombre de décès par semaine liés au Covid-19 par statut vaccinal entre le 16 octobre et le 12 novembre. Nous avons créé le graphique suivant sur les données publiées.

    Ces données prouvent que la majorité des décès de Covid-19 au cours des quatre dernières semaines ont eu lieu parmi la population entièrement vaccinée.

    Le graphique ci-dessus montre le nombre cumulé de décès par semaine par statut vaccinal ainsi que le nombre projeté de décès par semaine jusqu’au 10 décembre 2021 sur la base de la tendance actuelle.

    Dans l’état actuel des choses, il n’y a eu que 54 décès de Covid-19 parmi la population non vaccinée entre le 16 octobre et le 12 novembre, avec des projections montrant que les décès pourraient augmenter pour atteindre un total cumulé d’environ 95 d’ici le 10 décembre parmi les non vaccinés.

    Mais si vous êtes complètement vacciné, vos chances de mourir si vous êtes infecté par Covid-19 semblent bien pires. Parce qu’il y a eu 447 décès parmi la population vaccinée entre le 16 octobre et le 12 novembre, et les projections montrent que les décès pourraient atteindre un total cumulé d’environ 930 d’ici le 10 décembre.

    Cas Covid-19 / Hospitalisation / Taux de létalité

    Le graphique suivant montre le pourcentage de cas de Covid-19, d’hospitalisations et de décès par statut vaccinal selon le dernier Public par statut vaccinal selon le dernier rapport statistique de Public Health Scotland « Covid-19 Statistical Report ».

    Le graphique montre que la population vaccinée représentait 64% des cas et 74% des hospitalisations entre le 23 octobre et le 19 novembre, tandis que la population non vaccinée représentait 36% des cas et 26% des hospitalisations.

    Pendant ce temps, entre le 16 octobre et le 12 novembre, la population vaccinée représentait un effrayant 89% des décès de Covid-19, tandis que la population non vaccinée ne représentait que 11%.

    Le graphique ci-dessus montre également clairement quelque chose d’assez étrange étant donné que nous savons que les injections de Covid-19 ne peuvent empêcher l’infection ou la transmission du virus Covid-19 (demandez-vous à quoi servent les passeports vaccinaux, car ils ne visent certainement pas à « arrêter le propagation »), mais sont censés réduire le risque d’hospitalisation et de décès jusqu’à 95 %.

    Mais si tel était le cas, nous devrions constater que le pourcentage d’hospitalisations et de décès attribués à la population vaccinée devrait être bien inférieur au pourcentage de cas attribués à la population vaccinée. Mais ce n’est pas le cas, ce qui appelle une enquête plus approfondie, et c’est ce que nous avons trouvé –

    Le graphique ci-dessus montre le taux de cas-hospitalisation (Nombre de cas/Nombre d’hospitalisation), le taux de létalité (Nombre de cas/Nombre de décès) et le taux de létalité d’hospitalisation (Nombre d’hospitalisations/Nombre de décès) par statut vaccinal .

    Ce sont les chiffres qu’il faut regarder pour déterminer l’efficacité des vaccins car il est impossible d’être hospitalisé avec le Covid-19 ou de mourir avec le Covid-19 si l’on n’a pas d’abord été infecté par le Covid-19.

    Par conséquent, les taux pour 100.000 habitants utilisés par BBC News sont utilisés pour vous tromper.

    Démontrer l’efficacité des vaccins en utilisant le nombre de décès de Covid-19 par statut vaccinal pour 100.000 de la population générale, c’est comme démontrer l’efficacité d’un cracker professionnel en utilisant le nombre de jaunes cassés pour 100.000 œufs dans le monde.

    Le cracker aux œufs professionnel ne peut pas casser un jaune à moins qu’il ne casse d’abord un œuf, de la même manière qu’une personne ne peut pas mourir avec Covid-19 à moins d’être d’abord infectée par Covid-19. Par conséquent, l’efficacité du cracker aux œufs doit être calculée par rapport au nombre d’œufs cassés, et l’efficacité d’un vaccin contre la mort due au Covid-19 doit être calculée par rapport au nombre de cas confirmés de Covid-19.

    Maintenant que nous avons clarifié cela – Il est assez préoccupant de constater que les trois taux sont beaucoup plus élevés parmi la population vaccinée, nous aurions du voir le contraire si les vaccins Covid-19 réduisaient le risque d’hospitalisation et de décès, n’est-ce pas ?

    Mais malheureusement, les chiffres ci-dessus ne suggèrent pas seulement que les vaccins sont inefficaces, ils suggèrent en fait qu’ils aggravent l’état de santé du receveur.

    Une efficacité vaccinale de +95 % contre les décès dus au Covid-19 signifierait que la population non vaccinée a (95 %) plus de chances de mourir si elle est infectée par le Covid-19 que les vaccinés.

    Une efficacité vaccinale de (0%) signifierait que les vaccins sont inefficaces et que les vaccinés et non vaccinés ont les mêmes chances de mourir s’ils sont infectés par le Covid-19.

    Mais une efficacité vaccinale de (-95%)  signifierait que les vaccins aggravent en fait l’état de santé du receveur, par exemple en décimant le système immunitaire du receveur, ou en invoquant une réponse telle que la facilitation de l’infection par des anticorps . Ce qui rend les chiffres suivants extrêmement préoccupants.

    Le graphique ci-dessus montre le risque accru d’hospitalisation en cas d’infection par Covid-19, le risque accru de décès en cas d’infection par Covid-19 et le risque accru de décès en cas d’hospitalisation par Covid-19, parmi la population vaccinée. Les pourcentages ont été calculés sur la base des « taux par statut vaccinal » calculés dans le tableau précédent.

    Le graphique montre que les vaccinés sont 63% plus susceptibles d’être hospitalisés avec Covid-19 s’ils sont infectés, donc cela montre que les vaccins Covid-19 ont une efficacité vaccinale moyenne négative de (-63%) contre l’hospitalisation.

    Mais le chiffre le plus inquiétant démontré sur le graphique ci-dessus montre que les vaccinés ont 394% plus de chances de mourir avec Covid-19 s’ils sont infectés. Cela montre que les vaccins Covid-19 ont une efficacité vaccinale moyenne NÉGATIVE de (-394%) contre la mort, ce qui suggère que les injections déciment complètement le système immunitaire des receveurs.

    Pandémie des entièrement vaccinés

    Alors voilà. Les dernières données publiées par Public Health Scotland confirment qu’avec 64% des cas, 74% des hospitalisations et 89% des décès au cours des quatre dernières semaines ont eu lieu parmi la population vaccinée, il ne s’agit pas d’une « pandémie des non vaccinés », c’est plutôt une « pandémie de personnes entièrement vaccinées ».

    Mais non seulement cela, les données prouvent également que les injections de Covid-19 non seulement ne fonctionnent pas, mais qu’elles aggravent également l’état de santé du receveur, avec un taux de létalité cinq fois plus élevé parmi la population vaccinée que la population non vaccinée.

    Pour le bien de l’humanité, il est temps d’éteindre BBC News/ Euronews, CNews, TF1, RTCI, … et de réaliser qu’ils vous ont manipulé et vous ont menti, car la dernière année et demie n’a absolument rien à voir avec un virus, et tout à voir avec le contrôle des populations, ou avec un génocide mondial planifié depuis belle lurette.

     Source :

    Hannibal GENSERIC Numidia Liberum
    ---

    Covid : Bill Gates crache le morceau

    une vidéo très instructive à télécharger ci-dessous :

    https://u.pcloud.link/publink/show?code=XZMAHpVZbmPCvNkJC4y509H5HmISRFezRNtV


    On peut aussi la voir sur youtube >> https://www.youtube.com/watch?v=K6PqDxrLJaI
    Bonne vidéo.

    ---

    LIRE AUSSI : L’ÉTAT MENT SUR LES CHIFFRES

    >> http://mai68.org/spip2/spip.php?article10242

     

    Et aussi : Comment Zuckerberg a proposé des données personnelles d'utilisateurs de Facebook au Dr Fauci (PDF à télécharger)

    Télécharger « lecourrierdesstrateges.fr-Comment Zuckerberg a proposé des données personnelles dutilisateurs de Facebook au Dr Fauci pour prom.pdf »

    ---

    Appel aux policiers et gendarmes de France :

     

    Un appel aux policiers et gendarmes de France circule actuellement sur la toile. Nous vous en donnons connaissance ici :

    Mesdames, Messieurs les agents,

    Depuis le mois de juillet vous avez pour consigne de contrôler le passe sanitaire auprès des citoyens et des établissements concernés. Après plusieurs mois d’application, vous avez pu constater les effets de cette mesure sur notre société : division, tensions, exclusion, discrimination, et dépravation de la notion même de liberté, pilier de notre République.

     

    La loi n°2021-1465 du 10 novembre 2021 portant diverses dispositions de vigilance sanitaire permet au gouvernement de poursuivre l’usage de cet outil « si la situation sanitaire le justifie ». Elle ouvre également la voie à de nouvelles mesures de confinement, dont vous seriez la pièce maîtresse.

    Jusqu’à quand ?

    Il est bon que vous vous posiez la question avant de prendre part à l’application d’une loi qui aura pour conséquence de changer radicalement le monde dans lequel nous vivons.

    Votre code de déontologie SUBORDONNE L’EXERCICE DE VOS MISSIONS AU STRICT RESPECT DE LA DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN, DE LA CONSTITUTION, DES CONVENTIONS INTERNATIONALES ET DES LOIS.

    Voici ce que disent les textes suivants:


    Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 :

    Article premier – “Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience…”

    Cela signifie qu’une personne est libre, indépendamment de son statut vaccinal ou de son état de santé.

    Si la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme reconnaît que tous les êtres humains sont doués de raison et de conscience, alors tout être humain a droit à ce que l’on respecte le choix auquel cette même raison l’a amené quant à la possibilité de se vacciner ou non.

    Article 3 – “Tout individu a le droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.”

    Le risque de décès est inhérent à tout acte médical, car il ne peut jamais être exclu. Imposer – par la pression ou par la force – la vaccination, revient à imposer un risque de mort et enfreint donc l’article 3 de cette Déclaration.

    Article 13 – “Toute personne a le droit de circuler librement”

    Article 23 – “Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.”

    Article 27 – “Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts”

     

    Code civil :


    Article 16-1 – “Chacun a droit au respect de son corps.”

    Le passe sanitaire viole ces dispositions de multiples manières. Il porte atteinte à la liberté et à l’égalité des êtres humains, car:

    les individus n’ont plus accès aux lieux de loisirs, ni au système de santé, ni à l’éducation, ni au travail, de manière libre, puisque, s’ils font le choix, guidés par leur raison et leur conscience, de ne pas se soumettre à la vaccination, ils doivent supporter les frais engendrés par la réalisation des tests PCR ou antigéniques obligatoires. L’accès à l’éducation, à la culture, à la santé et au travail est donc conditionné aux ressources économiques de chacun. Ceci va à l’encontre des principes d’égalité et de liberté inscrits dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

     

    Saviez-vous que :

     

     

     

     

     

    • ●  Le Sénat envisage de mettre en place un système de contrôle social “à la chinoise”, fondé sur “une exploitation des données personnelles de plus en plus dérogatoire”.
      Pour les prochains confinements, il préconise :

     

    >>  « le contrôle des déplacements grâce à des bracelets électroniques »

     

    >>  « le contrôle de l’état de santé via des objets connectés dont l’utilisation serait obligatoire » ✗ «le contrôle des fréquentations »


    >>  « le contrôle des transactions permettant, par exemple, de détecter un achat à caractère médical pouvant suggérer une contamination »

    (Rapport “Crise sanitaire et outils numériques: demain, une gestion des crises par le numérique?”, Sénat, 3 juin 2021 : http://www.senat.fr/rap/r20-673/r20-6738.html#fn37 )

     

    L’article R434-5 de votre code de déontologie prévoit la chose suivante: Sens de l’honneur

    “Le policier ou le gendarme exécute loyalement et fidèlement les instructions et obéit de même aux ordres qu’il reçoit de l’autorité investie du pouvoir hiérarchique, sauf dans le cas où l’ordre donné est manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public.

    S’il pense être confronté à un tel ordre, il fait part de ses objections à l’autorité qui le lui a donné, ou, à défaut, à la première autorité qu’il a la possibilité de joindre, en mentionnant expressément le caractère d’illégalité manifeste qu’il lui attribue. Si, malgré ses objections, l’ordre est maintenu, il peut en demander la confirmation écrite lorsque les circonstances le permettent. Il a droit à ce qu’il soit pris acte de son opposition. Même si le policier ou le gendarme reçoit la confirmation écrite demandée et s’il exécute l’ordre, l’ordre écrit ne l’exonère pas de sa responsabilité.”

    Le caractère illégal de la loi portant diverses dispositions de vigilance sanitaire a été démontré plus haut.

    Quant à l’intérêt public: Croyez-vous que ces mesures ont été conçues dans une logique de santé publique? Ou de contrôle social?

     

    Quelle société voulez-vous pour votre avenir, et celui de vos enfants?

    Un jour, l’opinion publique demandera des comptes à ce gouvernement et à tous ceux qui auront collaboré à l’exécution de ses ordres.

    Ce jour-là, comme le prévoit votre code de déontologie, vous serez jugés responsables de vos actes.

    Nous vous rappelons également que, selon l’article R434-11 du Code de la sécurité intérieure, “le policier et le gendarme […] n’établissent aucune distinction dans leurs actes et leurs propos de nature à constituer l’une des discriminations énoncées à l’article 225-1 du code pénal.”

     

    Article 225-1 du code pénal:

    “Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques sur le fondement de leur origine, de leur sexe, […], de leur état de santé, …”

    N’oubliez pas que vous êtes au service de la population, qui compte plus que jamais sur votre sens du devoir.

    Au nom du peuple français, et pour vous-mêmes, unissez-vous et résistez !

    Source >> https://www.profession-gendarme.com/appel-aux-policiers-et-gendarmes-de-france-2/

     

    - Le Covid-19 est un virus fabriqué ! (MAJ 08/12/2021)

     

    « - Ils veulent vraiment nous tuer ! (MAJ-05-05-2022)- Le marxisme : l'outil de la libération... un aperçu du marxisme en quelques articles clefs... (MAJ) »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Claire Bara
    Dimanche 8 Mai à 03:03

    Si on prend l'exemple de la grippe, le virus évolue faiblement d'une année sur l'autre.
    Cela est normal car dans la nature, les virus évoluent très lentement d'année en année.
    Il arrive qu'une année voit une évolution plus importante, mais cela arrive rarement.

    Quand on regarde l'évolution du Covid, on se rend compte alors que cette évolution ultra rapide ne peut pas être naturelle.


    Le covid est donc indéniablement un virus fabriqué par l'homme.


    La question est pourquoi ?
    Et c'est là qu'il faut aller voir dans les dires et écrits de personnages comme Bill Gates, Schwab et les gens du Forum de Davos, dont Macron fait partie.
    Leur projet de grande ré-initialisation est à l'oeuvre...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :