• Les États-Unis planifient une nouvelle vague d’attaques chimiques en Syrie : analyse

    Les États-Unis planifient une nouvelle vague d’attaques chimiques en Syrie : analyseUn groupe d'éléments criminels affiliés à l'ancien président américain George W. Bush est en train de préparer des nouvelles attaques chimiques en Syrie, d'après un analyste à Press TV dans une interview.

    Kevin Barrett déclare que du gaz sarin pour d’éventuelles attaques similaires à l’attaque chimique meurtrière d’août 2013 contre des syriens est fabriqué à Tbilissi, en Géorgie.

    "Je pense que nous devons diffuser ces nouvelles dans le monde ... sur la fabrication de gaz sarin à Tbilissi et le fait qu’un groupe de criminels étasuniens est apparemment derrière cela – des personnes liées à l’administration Bush", a déclaré le commentateur.

    Barrett dit que l’avertissement de la ligne rouge du président Barack Obama sur l’utilisation d’attaques chimiques il y a un an "a donné une énorme motivation aux insurgés pour effectuer des attaques au gaz sous un faux pavillon afin de s’en prendre" au gouvernement du président syrien Bachar al-Assad.

    Il dit que l’attaque chimique de 2013 à al-Ghouta était une opération sous un "faux pavillon", menée dans ce pays par des militants soutenus de l’étranger afin de "faire bombarder la Syrie par les Etats-Unis."

    "Donc, je crains que le parti belliciste aux États-Unis préparent quelque chose d’aussi tordu que d’habitude », a déclaré Barrett.

    Un des principaux journalistes investigateurs de la presse étasunienne, Seymour Hersh, à exposé dans un article publié récemment que l’attaque à l’arme chimique dans al-Ghouta en août dernier était une provocation faite sous un faux pavillon.

    Au moment de l’attaque, les Etats-Unis et certains de leurs alliés ont accusé Damas d’être responsable de l’attaque chimique sur al-Ghouta. Cependant, le gouvernement syrien a fermement démenti l’accusation, disant que l’attaque avait été menée par les activistes opérant à l’intérieur du pays pour provoquer des interventions étrangères. Des enquêtes ultérieures de l’ONU et de la Russie ont corroboré les affirmations de la Syrie.

    Plus de 130.000 personnes ont été tuées et des millions déplacées en raison de la violence alimentée par des militants soutenus par l’Occident en Syrie.

     

    Traduction : Dominique

     

    Source : http://www.presstv.ir/detail/2014/04/13/358415/us-plots-new-chemical-attacks-in-syria/

     

     

    « UE : L’Italie, miroir de la décomposition de la gaucheAngela Merkel nous réserve une petite surprise après le 25 mai »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :