• - Massacre perpétré par l’Armée française au Mali - la France est un des pires ennemis des peuples !

    Le 3 janvier, à Bounti au Mali, l’armée française a bombardé un mariage et tué 19 civils. Malgré une enquête rigoureuse de l’ONU, l’Armée française et la ministre de la défense continuent à nier, affirmant n’avoir visé que des djihadistes. L’horreur commise au nom de la défense de la démocratie.

    Encore un mensonge d’État. Au même moment, le rapport d’une commission de chercheurs nommés par le gouvernement prouve la complicité de l’État français de Mitterrand avec les génocidaires rwandais. La Françafrique est décidément le visage le plus hideux de l’impérialisme français.

     

    - Massacre perpétré par l’Armée française au Mali - la France est un des pires ennemis des peuples !

     

     

    Nous savons que les interventions militaires impérialistes au Mali, en Irak ou en Afghanistan ont été justifiées par des mensonges. La France se soucie-t-elle de la démocratie lorsqu’elle donne sa bénédiction au dictateur sanguinaire Denis Sassou-Nguesso au Congo, ou à Idriss Déby au Tchad ? Il s’agit juste de maintenir son influence internationale et de garder le contrôle de certaines ressources. Et fondamentalement de maintenir la stabilité du système impérialiste mondiale basé sur l’exploitation des pays dominés sous-développés.

    L’impérialisme encourage le sous-développement et la faiblesse politique des Etats qu’il veut maintenir sous sa domination. Depuis l’époque coloniale, la France est donc responsable de la faillite de l’État malien et de son incapacité à assurer la sécurité et les besoins vitaux de sa population. Les interventions militaires ne peuvent pas régler ce problème fondamental, et elles ne font finalement qu’attiser la violence.

    Les manifestants sénégalais et maliens ont donc raison de réclamer le départ des troupes et des entreprises françaises. C’est une condition fondamentale du développement, et d’une démocratie et d’une indépendance réelles. Les travailleurs français doivent les soutenir.

    La lutte commune contre notre impérialiste passe par la dénonciation des groupes capitalistes français qui exploitent ce continent. L’Empire Bolloré est une des principales sangsues du continent africain, lié intimement aux régimes corrompus et dictatoriaux. Ici, son patron soutient Marine Le Pen et attise la xénophobie sur ses chaînes de télévision et ses radios. L’impérialisme, ce ne sont pas juste les interventions militaires et les coups d’Etat, c’est tout un système de domination politique, économique et idéologique.

    La solution ne se trouve ni dans le jeu des pseudo-alternances par les élections qui ne changent rien, ni dans l’intervention de la Chine ou de la Russie qui ne sont que des impérialismes concurrents et n’apporteront rien de mieux. La solution se trouve dans l’auto-organisation du peuple, qui compte sur ses propres forces et vise la rupture complète avec le système en place et tous les impérialistes.

    À bas la Françafrique !

    Retrait de toutes les troupes étrangères du Mali et d’Afrique, françaises au premier chef !

    Abandon de tous les intérêts économiques français en Afrique !

    Solidarité avec les peuples en lutte, soutenons les organisations révolutionnaires africaines !

     

    http://ocml-vp.org/article2204.html

    « - POUR LA RÉVOLUTION SOCIALISTE, VERS LE COMMUNISME (MAJ 04-04-2021)- Lutte des classes ou lutte des genres, il va falloir choisir ! (MAJ 09/04/2021) »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :