• - Message de la camarade Berthe Poggiale Avidor à la camarade Danielle Bleitrach (MAJ 13-04-2021)

    Chère Amie et Camarade Danielle,

    J’espère que vous publierez mon commentaire sur votre blog.



    Chère amie je vous cite « Je voudrais dire aux camarades qui, aussi blessés que moi ont quitté le parti, qu’ils prennent conscience des possibles qui s’ouvrent et qu’ils ne laissent pas passer cette chance parce qu’elle ne se renouvellera pas. Vous avez été injustement méprisés, humiliés par des gens qui consciemment ou inconsciemment détruisaient ce parti qui était l’essentiel de votre vie, vous n’avez pas renoncé à être communistes, il faut réfléchir à tout ça. Il faut que vous mesuriez que si ce parti disparaît aucun des satellites groupusculaires ne tiendra. Ce travail de maturation dont les communistes encartés ont été capables il faut que vous le fassiez aussi. Souvenez-vous “la nuit finit à Tours” : l’abandon des principes socialistes, l’opportunisme, la politique de collaboration de classes et de ralliement au nationalisme bourgeois livrent, par l’entremise des chefs socialistes de droite, la classe ouvrière à ses ennemis” (1). Aucun de nous n’a été épargné y compris dans nos résistances »

    Je suis communiste bolchévik viscéralement et ne cesserai de l’être que le jour où je fermerai les yeux !!

     

    Si, il y a plus de trente ans, j’ai quitté le PCF c’est, qu’avec douleur, je voyait que le PCF qui avait succédé au « Parti Communiste Français de la Résistance, » le Parti des fusillés à l’occupant fasciste nazi » respecté par la vox populi jusqu’en 1981, marxiste léniniste bolchévik jusqu’à en mourir, était devenu un parti réformiste et électoraliste, un Parti composé de carriéristes opportunistes, qui avait jeté aux orties l'objectif de l’éradication du capitalisme en France et de la prise du pouvoir pour l’instauration d’une société à économie socialiste allant vers le communisme, à savoir  la propriété collective des moyens de production synonyme d'abolition de l’exploitation des salariés et de la recherche maximale du profit.

    J’ai lu avec attention les diverses conférences publiques de Fabien Roussel et je viens d’écouter son discours à la Conférence nationale. Ses arguments sont sans consistance car a aucun moment il ne clame que l’objectif du PCF est la prise du pouvoir pour instaurer une société à économie socialiste allant vers le communisme. Tout comme Maurice Thorez le 18 novembre 1946, il acte l’abandon total de la conception Marxiste-Léniniste de la révolution socialiste, et conforte l’idée que «  par avancées successives de réformes démocratiques, sociales et économiques, le capitalisme s’effondrera de lui même, cédera la place de manière tout à fait pacifique » !!!!!!!!!! Je vous remémore que les « réformes démocratiques, sociales et économiques du CNR ne furent possible qu’à la sortie d’une guerre ayant laissé notre pays avec une économie exsangue, un corps politique déconsidéré, MAIS un parti communiste puissant, une classe ouvrière combative, un État disqualifié par sa « kollaboration » avec l’occupant nazi et le pouvoir pétainiste.
    Le CNR ce fut AUSSI l’occasion pour le capitalisme français de s’accorder un répit pour prendre sa revanche quand des conditions plus favorables adviendraient. CQFD !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    L’oligarchie financière mondiale et française, dans la grande guerre de classe actuelle menée contre les peuples, se réjouit de la déliquescence de l’actuel PCF. Elle est arrivé, après la mort du charismatique Joseph Staline, à détruire l’URSS bolchévik de l’intérieur, en achetant les renégats qui s’étaient incrustés à l’intérieur de ses organismes et a, ainsi restauré le capitalisme. Et elle ose l’infamie extrême, n’ayant plus de contre pouvoir, de lancer une campagne tendant à assimiler le communisme au nazisme, Les bourreaux deviennent des victimes, les victimes des bourreaux. Mais ce qui est atroce c’est que l’actuelle direction du PCF, esclave de ses reniements, et courbant l’échine face aux diktats de ses bailleurs de fonds, par haine de l’URSS et de son dirigeant intègre Joseph Staline, toute honte bue, cautionne les campagnes médiatiques déchaînées et répétées, qui veulent reporter les crimes d’exterminations massives commis par les nazis sur le compte de ceux qui les combattaient.

    Il est clair, à ce jour, que la politique électoraliste social démocrate de l’actuel PCF, et la candidature Fabien Roussel enfonceront le clou !!!! ne feront qu’accentuer son rejet parmi une population paupérisée au maximum outre le fait que l’actuel PCF ayant perdu la quasi totalité de ses adhérents et militants est devenu ce PCF de technocrates opportunistes et carriéristes qui n’a plus aucun lien avec les prolétaires et la population de notre pays.

    Mais vous avez raison sur un point, à savoir que, sans le contre pouvoir que représentait un puissant Parti communiste DANS LES MASSES, l’oligarchie financière française a les mains libres pour écraser les prolétaires et toute la population. En effet on voit qu’à ce jour, la macronie et sa cour de laquais, qui méprise le peuple, à genoux devant les forces mondiales du capital, sous couvert d’une fausse épidémie covid-19  prend le contrôle de nos existences via des confinements inutiles, ( il n’y a pas une épidémie de peste bubonique que je sache !!! ) impose les règles d’un pouvoir fasciste copié/collé sur le pouvoir fasciste du 3ème Reich nazi !!!!!!!!!!!!! Et, hélas, comme il n’y a plus de militants ouvriers communistes, dans les masses, pour expliquer et initier une résistance active, la population française accepte la suppression de toutes ses libertés individuelles et collectives sans protester ( à part quelques exceptions, notamment quelques rares grands scientifiques, révolutionnaires malgré eux)

    Chère Camarade, la reconstruction d’une véritable idéologie de transformation sociale ne peut passer que par la reconstruction d’un grand parti communiste de type bolchévik associée au rétablissement public de la vérité sur les réussites de l’économie socialiste allant vers le communisme en URSS jusqu’en 1953, date de la mort du Maréchal Joseph STALINE.

     

    Berthe Poggiale Avidor, le 11 avril 2021

     

     

    Publié par

    Reconstruction communiste le 12 avril 2021

    http://reconstructioncommuniste.eklablog.fr/

     

     

     

    Le blog de Danielle Bleitrach –>> https://histoireetsociete.com/

     

     

    Téléchargez cette lettre au format PDF >>

    Télécharger « Message de Berthe Poggiale Avidor à Danielle Bleitrach.pdf »

     

    UNE RÉPONSE DU CAMARADE TML :

     

    Bonjour, camarades !

     

    Je ne doute pas un instant de la sincérité de la démarche de la camarade Betty, mais carrément, par contre, de la moindre chance de son efficacité.

     

    En effet, il suffit de taper, sur le net, les deux noms associés : « Danielle Bleitrach  Fabien Roussel » pour voir les relents de puanteur révisionniste croupissante que la machine régurgite sur l’écran… Quelques exemples :

     

    https://www.initiative-communiste.fr/articles/culture-debats/renaissance-communiste-a-propos-dun-dialogue-entre-jean-pierre-page-et-danielle-bleitrach/

     

    https://humaniterouge.alloforum.com/delaunay-intervention-fabien-roussel-t7646-1.html

     

    http://canempechepasnicolas.over-blog.com/2020/09/j-accuse-il-ne-peut-pas-y-avoir-de-hasard-dans-ce-qui-se-passe-au-pcf-par-danielle-bleitrach.html

     

    https://histoireetsociete.com/2020/10/10/interview-de-fabien-roussel-dans-la-pravda-nous-devons-abandonner-le-capitalisme/

     

    https://fdgpierrebe.over-blog.com/2019/10/merci-fabien-roussel-je-suis-fiere-que-soient-reaffirmees-les-raisons-de-mon-adhesion-au-pcf-par-danielle-bleitrach.html

     

    Etc…

     

    Enfin, un marxiste est quelqu’un qui s’appuie sur la réalité des faits. Cela peut et doit donc inclure la chronologie que nous propose la camarade Betty :

     

    __Elle nous dit avoir quitté le parti révisionniste il y a « plus de trente ans », soit antérieurement à 1991, par conséquent.

     

    __Mais la mutation du parti avait donc déjà 10 ans : «  jusqu’en 1981, marxiste léniniste bolchévik jusqu’à en mourir, était devenu un parti réformiste et électoraliste »

     

    __Mais néanmoins, la « stratégie » de Fabien Roussel s’apparente à celle du PCF d’après-guerre… : « Tout comme Maurice Thorez le 18 novembre 1946, il acte l’abandon total de la conception Marxiste-Léniniste de la révolution socialiste, et conforte l’idée que «  par avancées successives de réformes démocratiques, sociales et économiques, le capitalisme s’effondrera de lui même, cédera la place de manière tout à fait pacifique » !!!!!!!!!! »

     

    En fait, concrètement, il serait bon que la camarade précise son analyse et date avec plus de sérieux et de précision l’abandon du ML par le PCF !!!

     

    Manifestement, c’est en réalité la date la plus ancienne, 1946, qui est donc le plus près de la vérité, même si les racines de cette forfaiture sont encore plus anciennes.

    (NDLR : dès les années 30 en fait !)

     

    Reconstruire un parti communiste, comme elle nous le propose, cela passe donc d’abord par en retrouver les racines, qui sont dans la formation des militants aux fondamentaux du ML.

     

    Ce n’est que lorsque les militants seront capables d’analyser par eux-mêmes les leçons de l’histoire qu’ils seront capables de restituer le rôle réel et essentiel de l’histoire de l’URSS, et notamment et y compris, le rôle réel de Joseph Staline.

     

    La refondation d’un parti communiste ne se décrète pas par une simple suite de vœux pieux, même si de la plus grande sincérité qui soit.

     

    Elle ne se  décrète pas, mais commence par l'apprentissage que chacun peut faire des fondamentaux. ...Ou "réapprentissage" pour ceux qui ont pu les "oublier", avec le temps.

     

    Les communistes qui prétendent le rester ou le redevenir (et on l'espère pour beaucoup, simplement le devenir !) doivent donc faire preuve de modestie, et refonder d'abord, avant même leur parti, leur école !!!

     

     

    Une réponse de la camarade Betty :

    Je précise que " ceux qui étaient marxistes léninistes jusqu'à en mourir" étaient nos chers camarades martyrs de la résistance à l'occupant nazi et au pouvoir pétainiste !!!!!

    Et je ne décerne pas ce qualificatif élogieux aux renégats incrustés comme des tiques au sein des diverses fédérations du PCF !!!!!!!!!!!!

    Je m'exprime avec mes convictions et mes "modestes savoirs" sur l'Histoire contemporaine ; que j'ai vécue au coeur ayant, enfant, été avec ma mère et mes frères et soeurs, embastillés dans un camp à Fréjus, destination la mort et ne devant la vie sauve qu'au seul concours de la résistance communiste.

    Mais toute critique étant bénéfique Cher TML, j'en tiens compte.

    Betty Poggiale Avidor

     

     

    La réponse de TML :

    Bonsoir, camarade !

     

    Effectivement, j’ai bien vu cette réponse, essentiellement sympathique, à défaut d’avancée concrète !

     

    En fait, avec un peu de recherche, je vois que Bleitrach a bien publié le post en réponse de la camarade Betty, ainsi que d’autres, d’une manière générale, se fendant le plus souvent de réponses « courtoises » qui prennent formellement acte du « désaccord » sans que cela ne prête évidemment à aucune conséquence…

     

    Dans le même « esprit », si j’ose dire, on trouve également des posts de Vincent Gouysse, sur le site de Bleitrach…

     

    Bien entendu, ces camarades font bien ce qu’ils veulent, mais passer du temps à « dialoguer » ainsi, sans réel débat de fond, sur un blog archi-révisionniste et au comportement formellement « ouvert », mais en fait, tout simplement « éclectique » au sens le plus bourgeois du terme, c’est simplement lui fournir à bon compte une caution de forum pseudo « révolutionnaire » et lui cirer les pompes, tout en ayant l’air d’avoir une attitude « critique ». 

     

    Bleitrach ne peut donc que se réjouir de cette collaboration spontanée, même si sincèrement «bien intentionnée » au départ. Depuis sept ans que je communique vers ce genre de lectorat, j’ai suffisamment compris que même si ces gens là viennent sporadiquement sur nos blogs, (…surtout après « mailing »), cela n’a aucune influence réelle sur leur mode de pensée, qui s’accommode fort bien d’un relatif « éclectisme » sans progresser d’un iota sur aucune question fondamentale.

     

    C’est la raison même pour laquelle j’ai donc décidé de fermer TML et autres blogs attenants.

     

    Le « débat » embryonnaire suscité par cette fermeture continue, sur VLR, mais je doute qu’il prenne réellement une autre tournure, même si formellement plus "à gauche" et je pense également à mettre fin à mes interventions sur ce site, sauf sursaut de conscience improbable de quelques intervenants.

     

    Aussi peu nombreux soyons nous, nous sommes néanmoins à un moment du débat où il faut trancher et passer à l’action, la première étant donc le retour à une formation de base aux fondamentaux. Soit nous voulons réellement y parvenir, et nous prenons des décisions concrètes en ce sens, soit notre débat restera stérile, même s’il se poursuit plus ou moins à l’infini, du moins autant que nous, et à temps perdu, en tous cas !

     

    La connaissance des fondamentaux les plus élémentaires porte nécessairement sur la relation dialectique entre valeur d’usage et valeur d’échange, la formation de la plus-value, la plus-value relative et le cycle du capital fixe. Avec ces quelques notions, plus quelques rudiments concernant la création monétaire,  il devient possible de comprendre l’évolution banco-centraliste du système et ses conséquences sur la lutte de classe. Et donc de définir et d’adopter une stratégie appropriée et surtout de la mettre en pratique, même si avec nos faibles moyens.

     

    Le frêle esquif ne peut que renforcer son équipage en cours de route s’il navigue avec une bonne boussole… Il y a tout de même des îlots de rébellion à fédérer, à condition que nous soyons capables de leur montrer un cap crédible.

     

    Bien à toi,

    Amicalement,

     

    TML

     

    PS : tu peux republier le contenu de ce mail sous forme de post en réponse, si tu le souhaites. Je pense même que cela peut contribuer à la clarification de la situation.

     

    Re PS  >>> A propos de l’histoire de l’URSS (et de son incidence sur ce qui reste de la « gauche » française), et en réponse complémentaire à la camarade Betty, cet article en doc PDF tiré des archives TML :

     

    Le lyssenkisme a-t-il à nouveau droit de cité dans la science française? PDF

     

    https://p7.storage.canalblog.com/70/33/1716556/128981393.pdf

     

    « - Lutte des classes ou lutte des genres, il va falloir choisir ! (MAJ 09/04/2021)- Les trois étapes de l’Economie algérienne »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :