• - Mika Denissot, ou quand la petite bourgeoisie « flirte » avec le réel, mais sans s’y frotter vraiment ! (Avec une vidéo)

    Intéressante vidéo de ce nouveau gourou des temps actuels, qui a, assurément, un long passé dans le « mysticisme spirituel », selon sa propre autobiographie, tout comme dans le business type « classe moyenne », qu’il revendique et défend ardemment, en fait et pour l’essentiel « économique » de sa conclusion !

    Un porte parole très affuté, donc, de la petite bourgeoisie en voie de perdition…

    Et qui n’hésite donc pas à « monter à l’assaut » de la fraction monopoliste, GAFAM et autres, qui a déjà détruit son monde…

    Un monde dont il tente donc « sincèrement » de sauver les valeurs, sinon de le restaurer à l’identique, ce qui est néanmoins fortement sous-entendu par le préambule, tout comme par la seule allusion politique directe : celle qui est expressément faite à Dupont-Aignan !

    https://youtu.be/XD1XshGL1pU

     

    Son mérite est néanmoins de nous décrire assez bien le tour de passe-passe que les monopoles mettent eux-mêmes en place pour sauver leur monde (…les 17 goals), tout en escamotant, avec le même « procédé magique » qu’il dénonce pour eux, l’essentiel de la mutation économique et sociale en cours !

    En effet, en focalisant ses spectateurs sur les « 1% les plus riches », etc…, il escamote complètement le problème de la dette mondiale, publique et privée, qui ne cesse de croitre depuis des décennies, pour atteindre un nouveau record à 342% du PIB mondial.

    Les chiffres de fortune qu’il nous cite pour ces « 26 plus riches » qui détiennent le pouvoir sur les GAFAM et sur les principaux monopoles, pour impressionnants et même vertigineux qu’ils soient, ne sont « rien », en réalité, en regard des chiffres encore bien plus colossaux de la dette mondiale, qui, elle, est contrôlée, pour l’essentiel, par les principales Banques Centrales, FED, BCE, PBoC, Bq. of England, Bq. of Japan, soit une autre poignée de quelques dizaines de personnages qui a réellement le pouvoir de contrôle sur le cours des marchés financiers, et donc sur tous les monopoles, GAFAM et autres, en fin de compte !

    C’est là que réside, depuis 2008 déjà, le pouvoir de remodeler le système économique planétaire, en dirigeant les flux de capitaux, par le crédit et la dette, où bon leur semble. Le « remodelage » opéré sur le terrain par les GAFAM et autres monopoles ne peut se faire qu’en lien et en conformité avec les orientations décidées par les Banques Centrales.

    La sphère du capitalisme monopoliste qui a dominé le monde depuis le début du 20e siècle a déjà connu son apogée avec la constitution des GAFAM, mais leur heure historique est déjà passée, pour l’essentiel, et ils ne sont déjà plus que les exécuteurs obligés des « œuvres » des Banques Centrales, contraints par leur incapacité à rembourser la dette globale qu’ils ont généré et continuent de générer en tant que parasites planétaires.

    C’est en prenant collectivement et démocratiquement le contrôle de la dette et du crédit que les peuples se débarrasseront d’un seul coup de ces deux engeances, pour établir une correspondance directe entre production et besoins sociaux.

     

    TML

     

    Sur le même sujet :

    « Merveilleux » Monde d’Après : face à l’émergence du banco-centralisme, quelle forme de Résistance ?

    https://tribunemlreypa.wordpress.com/2020/06/11/merveilleux-monde-dapres-face-a-lemergence-du-banco-centralisme-quelle-forme-de-resistance/

     

    ML AU 21ème SIÈCLE [Marxisme-Léninisme, Marx, Lénine, ML, en deux mots, c’est quoi? (Partie 3)]

    https://tribunemlreypa.wordpress.com/2020/08/01/ml-au-21eme-siecle-marxisme-leninisme-marx-lenine-ml-en-deux-mots-cest-quoi-partie-3/

     

     

     

     

     
     
    « - Doit-on avoir peur du réchauffement climatique ?- Un forfait payant dès 2021 pour les passages aux urgences sans hospitalisation »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , ,