• NOUS VOULONS VIVRE DIGNEMENT !

    NOUS VOULONS VIVRE DIGNEMENT !Du Travail, du Pain, un Toit pour TOUS !

    Du travail pour tous et toutes, de quoi manger pour soi et sa famille, avoir de quoi se loger dignement sans se ruiner, quoi de plus naturel ?

    Pourtant, dans leur course égoïste à toujours plus de profits, les exploiteurs n'ont que faire de satisfaire ces besoins élémentaires.

     

    De Mitterrand à Chirac en passant par Jospin et Sarkozy et aujourd’hui Hollande, de droite ou de gauche, l’État au service des grands groupes capitalistes ne fait que renforcer l’austérité pour les travailleurs.

    Il donne des milliards de cadeau aux monopoles pour soi-disant créer des emplois, mais la réalité est tout autre : ces milliards viennent gonfler leurs profits et le résultat est sans appel :

    • 5,2 millions de privés d’emploi
    • 8 millions de pauvres
    • 2 millions de sans domicile et de sans abri
    • Des logements sociaux toujours plus inaccessibles
    • Des centaines de milliers de logements vide
    • Les prix de l’alimentation et des produits de base qui ne cessent de grimper

    Pendant que les très riches s’engraissent, les pauvres deviennent encore plus pauvre.

     

    En France, 500 familles accaparent toutes les richesses :

    Bernard Arnault (LVMH) → Fortune personnelle : 27 milliards d’€.

    Liliane Bettencourt (L’Oréal) → 26 milliards d’€.

    Gérard Mulliez (Auchan) → 20 milliards d’€.

    Bertrand Puech (Hermes) → 17 milliards d’€, etc.

    Etc.

    Ceci n’est que la fortune personnelle déclarée.

     

    La richesse des grands groupes capitalistes est à l’avenant !

    Pour les groupes monopolistes français (bénéfices en 2013):

    TOTAL : 8,4 milliards d’€.

    CRÉDIT AGRICOLE : 4,8 milliards d’€.

    BNP PARIBAS : 4,8 milliards d’€*.

    AXA : 4,5 milliards d’€.

    CARREFOUR : 1,3 milliard d’€.

    Etc.

    Et après, ils vont nous dire qu’il n’y a pas d’argent !

     

    Et pour nous, les travailleurs, les privés d’emploi, les précaires…

     

    LOGEMENT SOCIAL INACCESSIBLE :

    • Les loyers et les charges augmentent sans cesse
    • Dans le cadre de la privatisation des services, les bailleurs font appel à des sous-traitants privés et en profitent pour augmenter les charges (par exemple 2€ en plus chaque mois pour la robinetterie)
    • Des logements construits dans les années 30, à l’origine classés HBM, ont été surclassés HLM pour augmenter les loyers et les charges
    • La plupart de ces logements des années 30 sont dans un état de dégradation telle qu’ils représentent un danger : il faut les détruire et construire du neuf, tout en relogeant les anciens locataires au même endroit pour ceux qui le souhaitent (des consultation démocratique devront avoir lieu pour élaborer les projets avec les habitants) 

     

    TRAVAIL INACCESSIBLE :

    • Les entreprises délocalisent (mise en concurrence des travailleurs du nord et du sud, de l’ouest et de l’est)
    • le CDD remplace de plus en plus le CDI
    • La précarité devient la règle
    • Les jeunes (diplômés ou non) et les travailleurs (qualifiés ou non) ont de plus en plus de mal à trouver un emploi
    • Les privés d’emploi sont de plus en plus laissés à eux-mêmes : les allocations diminuent, les propositions d’emploi sont dérisoires et sans rapport avec les compétences et l’expérience. On leur fait miroiter le rêve mensonger de l’auto-entrepreneur !
    • Le droit du travail est remis en cause mettant les travailleurs, les retraités, les jeunes en formation, les privés d’emploi et les sans abris en situation de faiblesse face aux patrons et à l’État capitaliste

     

    PAIN INACCESSIBLE :

    • Prix qui augmentent sans cesse et baisse du pouvoir d’achat
    • Qualité des produits en baisse constante
    • Destruction de la petite et moyenne production agricole de qualité au profit des grande productions intensives et polluantes

    Ajoutons à cela :

    • Baisse des remboursement de soins (Un tiers de la population ne se fait pas soigner)
    • Diminution des pensions de retraites et augmentation de l’âge de départ
    • Augmentation du prix des transports, des fournitures scolaires, etc.

    VIVRE DIGNEMENT EST DEVENU IMPOSSIBLE !

     

    Tout ceci a pour but but :

    - D’accroitre les profits des grands groupes capitalistes qu’ils soient français, européens, US ou autre

    - Faire de nous des travailleurs soumis, corvéables à merci, des esclaves modernes, facile à dominer et à manipuler car précaires, sur-endettés, à la rue, en concurrence les uns avec les autres, isolés...

    Unissons-nous et tous ensemble nous briserons les chaînes de la misère et de l'exploitation !

     

    Le socialisme, seule alternative au capitalisme !

    Il faut un changement radical de société. A tous les maux décrits, ajoutons que le capitalisme, c’est la guerre ! 

    Alors que l’austérité est la règle imposée aux travailleurs, des sommes énormes sont englouties dans les guerres impérialistes (Mali, Centrafrique, Moyen-Orient). Défendre nos besoins, c’est faire reculer la politique de guerre. 

    L’alternance droite/PS se traduit par la seule satisfaction des exigences capitalistes, ce sont les travailleurs et les familles populaires qui doivent payer pour les déficits et les « dettes » de l’État.

    Contrairement à ce que prétend le FN, l’ennemi ce n’est pas l’autre, l’immigré, mais le capitalisme.

     La grande force des travailleurs, c’est la solidarité internationale car nous affrontons en commun le même adversaire : la classe capitaliste. 

     

    Mettons fin à ce régime de voleurs et d'exploiteurs :

    La « gauche de la gauche » (PCF, Front de Gauche) soumise au PS propose d’aménager, de réformer le système d’exploitation. Mais le pouvoir du Capital intact engendrera les mêmes maux. Il faut rompre avec le capitalisme par une une révolution socialiste, vers le communisme, seule alternative au capitalisme ! 

    - Le socialisme, c’est la propriété sociale, collective des entreprises, banques, médias. Débarrassés de l’exploitation, nous travaillerons pour nos besoins matériels et culturels individuels et collectifs. 

    - Le socialisme, c’est le pouvoir de la classe ouvrière et de ses alliés (employés, petits agriculteurs, intellectuels …) assurant une véritable démocratie populaire. 

    - Le socialisme, c’est une politique de reconquête de souveraineté nationale et de paix par la rupture avec les organismes impérialistes : FMI, UE, OTAN.

    Reconstruisons un véritable Parti communiste

    outil indispensable à l’émancipation et à la libération du travail.

     

    Pour vivre dignement, libérons-nous de l’exploitation de l’Homme par l’Homme,

    finissons en avec l’esclavage salarié !!

     

    Télécharger « VIVRE DIGNEMENT.pdf »

      

    Pour retourner sur notre site web Cliquez-moi... 

     

     

    « ÉLECTIONS EUROPÉENNES – mai 2014 – Analyse de l’URCF - Réflexions sur les résultats6 Juin 1944 - A propos du débarquement des Alliés en Normandie »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :