• - Prison à Domicile ou Poules aux Œufs D’or

     

    Par notre camarade CF

     

    Eh bien, à la question posée entre temps : suis-je toujours dans le mouvement GJ (‘Gilets Jaunes’) ? Oui et non. J’ai sensiblement eu tendance à prendre mes distances en fin d’année dernière, les conditions d’alors ne me convenaient plus (grosso modo : les Samedis se sont progressivement "normalisés", en mode manifs déclarées type syndicales --> balades totalement conditionnées en conserve de Préfecture). Mais j’ai été occupé par d’autres choses, d’ordre personnel (travaux de toiture) et professionnel (travail). Pour ce dernier, rien n’est résolu à ce jour…

    Et puis, en ce début d’année, je suis revenu au mouvement GJ eu égard la situation.

     

    Ne pas être en confinement, est-ce être fin(al)ement con ? Alors, je le suis !

     

    1) Petit, j’adorais regarder les westerns, particulièrement ceux avec John Wayne. Il abattait les méchants Indiens. Je m’amusais aussi à tirer sur les Indiens avec les carabines à fléchettes à la fête foraine chaque année. Parallèlement, je regardais des dessins-animés, distrayants mais aussi violents pour certains.


    Puis j’ai vu un film différent, ‘Little big man’. Et un autre, ‘Danse avec les loups’.
    Par la télévision, le cinéma, j’ai appris deux façons de voir les choses mais une seule a retenu mon attention : l’économie. En fait, tout était axé autour de cette question, ou comment faire la guerre pour prendre l’ascendant sur l’autre… classe. La colonisation européenne des Amériques a généré des dizaines de Millions de morts. Au nom de la liberté, de la démocratie. Les Indiens étaient dépeints comme des voleurs, violeurs, assassins… Rebelote avec la traite négrière, les vilains 'rouges' de l’Est etc.


    Mes premiers doutes sur la vérité, ou plutôt les vérités que l’on nous sert ici ou là ont commencé à ce moment-là.

     

    2) En 1989, la Roumanie avait 'soudainement' a sa tête un dictateur. Telle était sa description, vidéos saisissantes à l’appui comme le charnier de Timișoara. Six mois après, l’on apprenait dans les médias que les morts étaient déjà morts, ils n’ont servi qu’à établir la manipulation et intoxication médiatique de l’Occident. Il fallait abattre le système dans ce pays, le seul au Monde à être parvenu à ne plus avoir de dettes. Car la faillite du système économique est une faillite liée à la dette. Ainsi, a t-on vu plus tard les premiers travailleurs détachés sous la directive européenne.

     

    3) En 2000, l’une de mes sœurs, feu Marie-Hélène, m’a présenté une personne qui, 'accessoirement', était syndicaliste. Celui-ci m’indiquait qu’il était en procès contre la CGT bien qu’il était lui-même CGTtiste. Extraordinaire, d’autant plus qu’il me confiait par ailleurs que, selon lui, il fallait parfois/souvent croire l’inverse de ce que nous racontaient les médias.

     

    4) En 2001, des tours s’écrasent aux USA. Un seul avion est autorisé à décoller du pays malgré la fermeture du ciel aérien américain : toute la famille des dits coupables (dont on nous a rabâché les noms en permanence). À la clé : la déclaration formelle de guerre contre l’Humanité, déguisée en guerre contre le terrorisme. Sur le plan national : instauration du ‘Patriot Act’, le gouvernement peut par exemple faire emprisonner n’importe quel suspect indéfiniment et sans procès préalable.

     

    5) Nous voilà en 2006, un autre tyran sanguinaire nous est présenté. Des images fortes, des témoignages 'en live' bouleversants. L’Irak détient les ADM (Armes de Destructions Massives), et les spectateurs sont invités à se rendre à l’évidence : éliminer l'équipé des fous furieux au Pouvoir, ainsi dévoilés. Quelques mois plus tard, l’on apprend qu’il n’y a jamais eu d’armes d’ADM. Par contre, il y a eu beaucoup de massacres de la coalition américaine appelés ‘dommages collatéraux’. Et tant de richesses accaparées par leurs auteurs !

     

    6) De nouveau, cinq ans plus tard, avec un autre ‘illuminé’, nous dit-on. La Lybie : allez hop ! Des ‘preuves’ en veux-tu en voilà, suffisamment pour encore une fois convaincre l’opinion publique du bien-fondé du meurtre de son dirigeant !

    Je fais court, il y a(urait) tellement à dire sur ‘l’information’ de la classe dominante, idées de la suprématie. De sa suprématie. Et de toutes ses (comme on dit aujourd'hui) fake news pour parvenir à ses fins. Toujours les mêmes manip de l'Occident pour renverser des pays et semer le chaos.
    On qualifie de démocratie un pays dont le gouvernement est soumis à l'Otan, et on appelle "régime" tous les autres États de la planète.


    Loin de moi de faire de la politique, tout du moins politicienne (dans les médias, y compris les opposants de façade + les complotistes de tous bords), puisque je n’ai jamais adhéré à un Parti quelconque, ni même un Syndicat : je n’en suis pas peu fier. Ceci étant, je me situe dans le Premier Parti non officiel de France (et d’ailleurs) : les abstentionnistes.


    L’apanage des élections bourgeoises consiste à choisir un capitaliste plutôt qu’un autre, moyennant des joutes théâtrales plus ou moins bien orchestrées de Partis d’opposition factice. Et avec leur corollaire payé à coups de Millions chaque année : les syndicats collaborationnistes.

    Bref !
    Tout cela pour en venir aux GJ (‘Gilets Jaunes’).


    J’ai participé à près d’une cinquantaine d’actes parisiens (sur 70 jusqu'au 14/03/20) depuis le 08/12/2018 et quelques autres à des ronds-points locaux. Pas depuis le tout début donc, j’étais plutôt satisfait de l’augmentation du prix de l’essence. Hors de question que je participe à la léthargie générale : sous prétexte d’aller bosser (ce qui est parfois vrai), bon nombre de déplacements se substituent au sport naturel qu’est la marche quotidienne. L'entretien physique élémentaire, indispensable.


    Cela fait donc plus de sept mois que je ne vous avais pas écrit. Plusieurs difficultés à cela : le travail, les grèves de transports puis la fake news du moment : le capitalvirus. Dit le coronavirus.


    Le tabac tue chaque année plus de 75 000 personnes en France, ce n’est pas un produit de première nécessité et pourtant il reste scupuleusement ouvert depuis le confinement. Après plus de deux mois de matraquage (comme dans la rue, mais cette fois en virtuel…) médiatique, nous n’en sommes pas à la moitié des décès : l’État permet la vente de drogue de tabac facteur de morts en nombre, mais confine aveuglément toute la population au nom de la protection sanitaire.

     

    Pour lire le texte en entier, téléchargez le PDF ci-dessous :

    Télécharger « Prison à Domicile ou Poules aux Œufs D’or.pdf »

    « - 1er MAI Journée internationale des travailleurs (et non du travail)- Êtes vous prêt ? »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , , ,