• Par notre camarade TML

    A propos de deux articles du canadien Matthew Ehret parus sur le « Saker francophone » et largement repris par la blogosphère gauchisante française…

     

    Bonjour,

    Les deux articles que vous citez :

    https://lesakerfrancophone.fr/pourquoi-loccident-a-t-il-detruit-sa-propre-base-industrielle

    https://lesakerfrancophone.fr/poutine-defie-les-malthusiens-la-fusion-nucleaire-devient-une-priorite-nationale-pour-la-russie

    sont du même auteur, Matthew Ehret, qui joue très clairement dans le camp du capitalisme chinois, et donc, il faut évidemment comprendre que les développements idéologiques qu’il nous propose sont au service des intérêts du capitalisme chinois.

    D’un point de vue ML, c’est à dire du point de vue du matérialisme dialectique, il reste essentiel de comprendre les mouvements de la base économique, qui conditionnent ceux des superstructures idéologique, sans pour autant, négliger l’action en retour de celles-ci, dont ces articles sont un exemple.

    Le malthusianisme n’est lui-même que l’une des superstructures idéologiques du capitalisme, et qui « ressurgit » uniquement en fonction de ses propres besoins en termes de restructuration, et ici, éventuellement, ceux du capitalisme financier US.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Par notre camarade TML

    - Staline contre le culte de la personnalitéConcernant les « erreurs de l'époque de Staline », la phrase exacte porte sur « les excès de l’autoritarisme, du culte de la personnalité, les abus de la violence répressive, et autres errements ». Elle est essentiellement là pour nous rappeler cette simple évidence dialectique qu'il n'y a pas d'infaillibilité chez aucun dirigeant, même prolétarien, et aussi bien intentionné soit-il !

     

    Une évidence dialectique qu'un culte fétichiste de la personne de Staline a réellement occulté en URSS, dans certains milieux, et que Staline lui-même a tenté de combattre. Une trace en reste sur le site de V. Gouysse :

     

    http://www.marxisme.fr/Joseph_Staline_et_les_mensonges_de_la_bourgeoisie.htm

     

    « Depuis le fameux "discours secret" mal famé de Khrouchtchev au XXe congrès du P.C. d'Union Soviétique en 1956, un reproche archi-connu fait contre Staline, c'est qu'il aurait créé et imposé au parti le "culte de la personnalité" autour de sa personne.

     

    Il est indéniable qu'il y avait en Union Soviétique des exagérations et des louanges à Staline ridiculement exagérées, et aussi des surestimations formalistes des mérites et de la personne de Staline allant jusqu'à des fleurs de rhétoriques.

    Cependant, Staline lui-même était un ennemi de toute forme de culte de la personnalité. Staline a combattu de manière répétée l'idéalisation de personnes isolées.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Le PCF de l’époque « Thorez » était déjà révisionnisteSTALINE CONTRE LE REVISIONNISME

    Cette brochure de "ligne rouge" publié en 1969 porte sur les critiques faites au P.C.F. et au P.C. Italien à la réunion du Kominform de septembre 1947 par les Partis frères d’Europe, Parti Bolchévik d’U.R.S.S. en tête ; il vise à montrer la divergence FONDAMENTALE qui sépare le marxisme-léninisme d’une part et le révisionnisme thorézien d’autres part. Il réfute la qualification du P.C.F. de "stalinien" .


        Sous le même titre une seconde brochure traitera de la lutte de Staline, du Parti Bolchévik et du Mouvement communiste international contre le révisionnisme yougoslave de TITO.

     

    En fin d'article un rappel historique pour mieux situer et comprendre les débats (Par Tribune Marxiste-Léniniste)

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • Par notre camarade Vincent Gouysse (Extraits, avec 2 PDF à télécharger)

    Avant-propos


    - LA QUESTION DE LA CONSTRUCTION DU PARTILe mouvement marxiste-léniniste en France est né dans le courant des années 60 en réaction à la victoire du révisionnisme khrouchtchévien dans le PCUS et à l’alignement du PCF sur les révisions historiques, théoriques et politiques issues de cette trahison.

    Des tentatives de construire un parti marxiste-léniniste ont existé : PCMLF, PCRML. Elles ont échoué.

    Il existe actuellement en France (comme dans de nombreux autres pays) plusieurs groupes se réclamant du marxisme-léninisme. L’un (le PCOF) affirme être le Parti, certains espèrent sans doute devenir ce Parti, d’autres affirment contribuer à sa construction par des voies diverses, voire contradictoires (par exemple en développant leur propre groupe).


    L'éparpillement passé et actuel est néfaste au mouvement ouvrier et communiste. Il faut en découvrir les causes profondes si l’on veut éviter de reproduire les erreurs du passé qui ont produit la division actuelle
    et si l’on veut avancer efficacement vers l’unification des communistes dans un seul parti.

    Nous nous concentrerons donc d'abord ici sur la signification politique en France de l’existence d’une multitude de groupes séparés, parfois même rivaux, se réclamant du marxisme-léninisme.


    Il est facile aux communistes d’apparaître unis dans les temps de victoire ; tout au contraire, la période de défaites postérieure au triomphe du révisionnisme au sein du PCUS (b), puis celle qui a vu s’asseoir l’hégémonie de la pensée-maotsétoung au sein du mouvement luttant contre le révisionnisme soviétique, ont favorisé les divisions idéologiques et l’émiettement organisationnel du mouvement communiste et ont donc été synonyme d’un reflux vaste et durable du mouvement communiste et même plus généralement
    ouvrier.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • Par notre camarade Jimmy Dalleedoo (Avec 2 PDF en fin d'article)

    Pendant que des tags sur les murs des permanences LREM sont dénoncés comme des « attentats »...

    L’impérialisme, stade suprême de la famine...

    - L’impérialisme, stade suprême de la famine...Amal Hussain (photo) est décédée à l’âge de 7 ans le 2 novembre 2018. Cette petite Yéménite a été torturée par la faim : la photo d’elle avant sa mort est insoutenable à regarder. La maman de cette petite fille, Mme Mariam Ali, disait : « Amal était toujours souriante. Maintenant, je suis inquiète pour mes autres enfants ».

    D’après le programme alimentaire mondial (PAM), un enfant de moins de cinq ans meurt de faim toutes les 11 secondes dans le monde : cela représenterait 3 millions d’enfants chaque année !

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - LES ÉCOLOGISTES VONT FINIR PAR PROVOQUER LA CATASTROPHE QU'ILS PRÉTENDENT ÉVITER(Avec un commentaire à la suite de cet article)

    Face aux politiques et grands patrons larmoyant devant les remontrances d’une jeune fille débarquée de Suède pour assister aux spectacles du cirque ultralibéral, de Davos aux Parlements des Etats les plus impérialistes du monde, personne ne s’étonne d’une telle renommée fulgurante ?

    Evidemment dans le piège à deux mâchoires que nous tend la propagande bourgeoise « soit du coté de Macron, soit du côté des fascistes », tout le monde est paralysé ou perd le courage de dire les choses en face : On assiste ces derniers mois à une montée assez nette du « péril climatique » dans les esprits (comme à d’autres moments on plaçait en priorité les migrants, l’insécurité, etc. selon les circonstances et l’acharnement médiatique).

    Ce consensus, qu’on y adhère ou non, devient clairement un outil supplémentaire d’exploitation pour le pouvoir capitaliste, pourtant aux premières loges sur le banc des accusés du dérèglement climatique.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - A notre camarade Joseph LOP

    Membre de l'OCF* et militant de la CGT, le camarade Joseph nous a quitté le 9 avril 2018.

     

    C'était un combattant communiste et syndical infatigable.

    Bien que touché depuis de nombreuses années par une grave maladie, il portait le débat contre le révisionnisme partout où il le pouvait et en particulier dans le syndicat.

     

    Nous avons perdu un excellent camarade.

     

    Joseph, nous prendrons exemple sur ton courage et ta détermination.

     

    Tu restes dans nos cœurs et nos pensées.

     

    Toutes nos condoléances à sa famille et gloire à toi, camarade !

     

    * OCF : Organisation des Communistes de France

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • - L'Hymne de l'Union Soviétique - Version originale de 1944

    - L'Hymne de l'Union Soviétique - Version originale de 1944

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Par Emmanuel Lévy

    - Les 3.520 ménages les plus riches de France planquent… 140 milliards d’euros dans les paradis fiscaux !Une récente étude montre que les ménages français disposent de 300 milliards d’euros dans les paradis fiscaux. La moitié en revient aux ultra-riches, ceux qui représentent 0,01% de l’ensemble des ménages. Plusieurs dizaines de milliards d’euros de manque à gagner fiscal. Les données sur la hausse des inégalités sont viciées par ce phénomène.

    Les inégalités de patrimoine identifiées en France ne sont décidément que la partie émergée de l’iceberg… Que nos riches planquent leur magot dans des paradis fiscaux, on le savait. Mais une nouvelle étude récente montre que les 3 520 ménages les plus riches de France (c’est-à-dire les fameux « top 0,01% », autrement appelés les « ultra-riches ») cachent à eux seuls pas moins de 140 milliards d’euros dans des paradis fiscaux ! Soit 30% à 40% de leur galette, qui représentent 50% des avoirs français planqués au total (300 milliards) dans les paradis fiscaux. Pour avoir une idée de l’ampleur du phénomène, il faut avoir en tête que 140 milliards, c’est tout simplement 7% de notre PIB national.

    Telles sont les principales conclusions pour notre pays de l’étude « Qui détient la richesse dans les paradis fiscaux. Les preuves macroéconomiques et ses effets sur les inégalités globales », publiée par trois chercheurs dont le Français Gabriel Zucman. Ce professeur à Berkeley, en Californie, est « un bébé Piketty » : l’auteur de "Le capital au XXIe siècle" fut en effet son directeur de thèse. Ces travaux auxquels il a contribué montrent que les inégalités de patrimoine enregistrées en France, calculées sur les données fiscales fournies par Bercy, sont massivement sous-estimées, en France comme ailleurs. 

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Ou les trois premières morts de Mao Zedong, ressuscité par Xi Jinping !

    - MAO – LIN BIAO, LE PREMIER CRASH D’UN MYTHEPar notre camarade TML.

    Quelques réflexions à propos du texte de Cajo Brendel, reçu de la part de Gérard Bad, en quelque sorte en réponse à nos récentes publications sur la Chine et la GRCP…

    CAJO BRENDEL – 1967 – CHINE

    Ce texte est daté de 1967, or, en ce qui concerne la GRCP cela manque de précision par rapport aux événements importants.

    Hors les « gardes rouges » semi-officiels dévoués au culte néo-religieux de Mao, le mouvement de masse réel prend corps précisément fin 1966 et se déploie, sous diverses formes, durant 1967. Le conflit politique et social, multiforme, est le plus souvent entre « rebelles révolutionnaires » et « comités révolutionnaires » (maoïstes officiels) . 1968 étant dès le début l’année de la répression violente, notamment à partir du discours social-fasciste de Kang Cheng, encore actuellement relayé par les maoïstes français, jusque dans la « gauche » du PCF !

    KANG CHENG CONDAMNE SHENGWULIAN – 24-01-1968

     

    Cajo Brendel, dans son long et laborieux pensum, n’évoque pas réellement les mouvements de masses. En eut-il connaissance? Cela reste une question.

     

    Son analyse des conflits internes de la bureaucratie laisse elle-même beaucoup à revoir, et pas seulement faute d’infos…

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - A PROPOS DU MAOÏSME ET DE LA CHINE: UN NOUVEL ÉCHANGE AVEC M. DRWESKIReçu de M. Bruno Drweski

    « Dans votre analyse du « maoisme », vous négligez la vision à long terme par rapport au court terme et le fait que l’histoire a démontré que l’on ne peut passer au socialisme sans passer par l’étape du capitalisme (sur ce point, alors que les bolcheviks avaient raison sur le court terme et sur le très long terme, l’histoire de l’URSS et des autres pays socialistes, Chine comprise, a démonté que les mencheviks avaient raison sur le moyen terme, de la NEP à Gorbatchev, aux politiques chinoise et cubaine actuelles). L’idéal réaliste étant un capitalisme contrôlé par un Etat où le prolétariat et la légitimité prolétarienne gardent un « droit de veto » avec une vision « étatiste » permettant de garder le cap pour le long terme, en s’appuyant en plus sur un système d’éducation et une superstructure enseignant la supériorité du socialisme sur le capitalisme à terme. Rien n’est cependant tranché d’avance et cette voie étroite peut mener vers les dérives gorbatchéviennes ou néo Zhao Ziyang (« Tien an men » 1989).

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - JANVIER 1968, RÉVOLUTION « CULTURELLE » DANS LE HUNAN : LA GAUCHE PROLÉTARIENNE ÉCRASÉE PAR LE POUVOIR MAOÏSTE !Deux documents intéressants retrouvés dans le cadre des polémiques récentes sur la nature de classe du prétendu « socialisme à la chinoise »…

    En PDF, « Wither China ? » qui constitue en quelque sorte le manifeste de l’alliance des organisations de Gardes Rouges rebelles révolutionnaires dans le Hunan, dominante dans cette région, qui est celle d’origine de Mao lui-même, mais qui, de fait, a connu un rayonnement important dans toute la Chine, avant d’être totalement écrasée par le pouvoir maoïste, au terme d’une brève mais très violente guerre civile locale.

    Pour comprendre le contexte historique de cet aspect volontairement « méconnu » par la gauche française, incapable de se sevrer de son passé maoïste, sous une forme ou sous une autre, nous publions également directement un extrait important d’une étude générale sur la GRCP, dans le passage précisément consacré aux circonstances de l’écrasement de ce mouvement Shengwulian.

    Bien évidemment, la gauche prolétarienne dans le Hunan a commis des erreurs rédhibitoires qui l’ont conduit à la défaite, mais néanmoins elle avait commencé à discerner clairement la nature de classe bourgeoise bureaucratique du nouveau pouvoir en train de se mettre en place sous la forme maoïste des « Comités Révolutionnaires de triple alliance », une nature de classe capitaliste qui n’était pas fondamentalement différente de la nature de classe de la bureaucratie réactionnaire de Liu Shaoqi, qualifié de « Khrouchtchev chinois » par les dirigeants maoïstes.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Le camarade Osman est décédé : nous avons perdu un bon camaradeNous l’avons connu avant même que le parti frère de Turquie se soit réorganisé et qu’il ait pris sa place dans le processus qui a donné naissance à la Conférence Internationale des Partis et Organisations Marxistes Léninistes. Il n’était pas seulement « le » traducteur : c’était un camarade qui s’est forgé et s’est formé en tant que dirigeant de son parti et en tant que un de ses représentants au niveau international.

    Nous avons souvent discuté de la situation dans chacun de nos pays et de la situation internationale. Il avait une grande maîtrise de notre langue, et il nous surprenait souvent par sa capacité à traduire et à expliquer la position de ses camarades de façon synthétique.

    Il avait entrepris d’apprendre l’espagnol et il y est parfaitement parvenu : c’était pour être en mesure de mieux expliquer la position de son parti aux partis et organisations qui s’expriment principalement en espagnol, et aussi pour mieux comprendre leurs analyses et leurs positions.

    Nous avons perdu un camarade.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Une si blanche préhistoireAujourd’hui, le héros de l’âge de pierre – chasseur de Cro-Magnon ou peintre de Chauvet – est toujours un bel athlète blanc, et Lucy une petite créature à peine humaine et noire de peau.

    Présence de cheveux, couleur de la peau, sexe : de quels stéréotypes les représentations pré-historiques sont-ils la projection ?

    Le 17 décembre 2014, la copie de la fresque dite «des lions», premier élément de la réplique de la caverne du Pont-d’Arc, en Ardèche – nommée grotte Chauvet –, a été présentée à la presse. Elle sera inaugurée le 25 avril avec ses lions, rhinocéros, bisons, bœufs musqués, mammouths et autres chevaux.

    Quelques jours plus tôt, la revue scientifique Nature publiait un article signé de plusieurs préhistoriens qui faisait état de la présence de traits gravés intentionnels à la surface d’un coquillage découvert sur le site de Trinil, à Java, à la fin du XIXe siècle. Les incisions en zigzag dateraient d’il y a 500 000 ans. Quoi de commun entre les deux annonces? Elles sont accompagnées de reconstitutions de ceux qui auraient réalisé ces œuvres.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Le capitalisme absoluIl est de bon ton d’annoncer la fin d’un capitalisme agonisant. Rassurez-vous, bonnes gens, bien au contraire, le capitalisme se porte à merveille !

    Un de ses principaux thuriféraires, le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, un des leaders des GAFA, l’a annoncé en grande pompe : il lance une nouvelle monnaie baptisée la Libra signifiant « balance » en latin, qui a la caractéristique d’être mondiale et ainsi d’échapper à tout contrôle du système bancaire et monétaire international. L’économiste belge Bruno Colmant a déclaré que ce projet est une « révolution copernicienne ». Et il a raison !

    Le principe de la Libra n’est cependant pas nouveau. Il existe déjà des monnaies virtuelles comme le Bitcoin et le réseau chinois WeChat a aussi sa propre monnaie.

    L’innovation consiste en l’ampleur que la Libra prendra sur le marché.

    Facebook compte près de 2,5 milliards d’amis, un peu plus d’un tiers de la population mondiale qui compte 7,7 milliards d’individus selon les derniers rapports de l’ONU.

    Et parmi les 2,5 milliards d’utilisateurs du réseau social le plus important, on compte 1,7 milliard d’utilisateurs qui n’ont pas accès au système bancaire, essentiellement des ressortissants de pays du Tiers-monde.

    Jamais dans l’histoire, un réseau d’échanges n’aura compté autant d’êtres humains.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • Le pouvoir algérien durcit le ton. Au moins 16 manifestants ont été placés sous mandat de dépôt par la justice à Alger, dimanche 23 juin, selon plusieurs avocats réunis au sein d’un collectif de défense. Trois autres ont été renvoyés au commissariat pour un complément d’enquête.

    Ces manifestants sont accusés d’avoir brandi ou possédé des drapeaux berbères lors de la manifestation de vendredi et ils sont poursuivis pour « atteinte à l’unité nationale » et « atteinte à l’emblème nationale ». En attendant l’instruction de leur dossier, ils ont donc été placés en détention. Les avocats ont annoncé leur intention de faire appel de cette décision.

    La stupéfaction était grande parmi les militants des droits de l’homme réunis à la sortie du tribunal de Sidi M’hamed. La décision de la justice algérienne leur paraît inédite depuis le début des manifestations en février. « Je suis très en colère. Le général Gaïd Salah [le chef d’état-major de l’armée] n’a rien compris. Il ne sait plus ce qui se passe dans son pays et il attise la division. On se fait accuser de crime pour un drapeau », confie à franceinfo Othmane Aouameur, activiste et militant des droits de l’homme.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Aux jeunes Algériennes et AlgériensPar Akila Ouared née Abdelmoumène (*)

    Ce que je regrette le plus et me peine considérablement, c’est le fait de ne pouvoir continuer à marcher chaque vendredi à vos côtés. 
    En effet, je n’ai pu participer, malheureusement, qu’à la 2e et 3e marche... avec mes sœurs de combat, car étant astreinte à des soins.


    Aujourd’hui, les Algériens et les Algériennes se mobilisent afin de crier haut et fort, sans relâche, leurs souffrances, leurs aspirations, leurs revendications et exiger le départ des fossoyeurs de notre pays. 


    Cette mobilisation de jeunes, de moins jeunes, femmes et hommes, me ramène à quelques dizaines d’années en arrière, lorsqu’à l’âge de ces jeunes, nous nous sommes mobilisés pour la libération de notre pays du joug colonialiste : nous avons lutté pour notre indépendance, contre la discrimination, l’injustice, le déni du droit, pour une citoyenneté, pour un Etat de droit. 

    Il est vrai qu’il y a eu des acquis : droit à l’éducation, à la santé, un code de travail égalitaire..., mais, au fil des années, nous avons assisté à l’accaparement des biens de notre pays par une certaine caste, au détriment de tout le peuple. On a vu, petit à petit, notre Algérie confisquée.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Capitalisme d’État, Capitalisme monopoliste d’État, Secteur économique socialiste, des notions qu’il est nécessaire de bien cerner et distinguer, si l’on veut savoir de quoi on parle, et ne pas sombrer dans le confusionnisme.

    Surtout au sujet de la Chine, donc, où les zélateurs de l’ « économie de marché socialiste » n’ont pas peur des oxymores et en font même le fond de leur propagande, plus ou moins stipendiée, selon les cas.

    Adossés à la puissance montante, désormais premier challenger de l’impérialisme US, et compte tenu des moyens dont ils disposent, ils ont nécessairement de plus en plus de relais et de « filiales » politiques en France…

    Et tout aussi inévitablement, dans les cercles universitaires, où les racines de cette influence remontent à la période du nationalisme bureaucratique « maoïste », à l’époque déguisé en nouvelle forme de gauchisme « spontanéiste »…

    Un bref rappel de ces notions, donc…

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - Manifestation nationale pour la libération de Georges Abdallah - 22 juin 2019, 14h, Place des Fêtes PARISAlors que notre camarade Georges Abdallah a entamé, depuis octobre dernier, une 35ème année de détention, les voix et les forces qui se mobilisent pour exiger sa libération ne cessent aujourd’hui de s’amplifier. Cette mobilisation est portée sur le plan national et international et fait désormais bouger les lignes.

    Plus que jamais, l’exigence de la libération de notre camarade doit être défendue et réaffirmée mais non, comme l’affirme Georges Abdallah lui-même en quémandant sa liberté mais par la lutte et l’établissement d’un véritable rapport de force à travers des actions militantes partout et sur tous les fronts. C’est par cet élargissement de nos actions que nous parviendrons à contraindre l’État français à libérer notre camarade.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Un très intéressant article sur la situation mondiale, les risques d'embrasement et l'évolution de la lutte du peuple algérien...

    Par Mohamed Bouhamidi

    - ALGÉRIE : La mobilisation populaire face aux enjeux de ses succès : synthèse au regard du contexte international et des développements internes.Cette synthèse est la transcription d’une conférence suivie d’un débat sur la situation actuelle dans le monde et dans notre pays.  Elle est volontairement restée proche du style de la conversation. Notre choix est en réalité une attente que des lecteurs intéressés puissent noter les insuffisances et les point faibles ou à développer, pour que ce débat serve à une sorte de texte instituant une vision commune de plusieurs Algérien(ne)s attaché(e)s à l’héritage du courant révolutionnaire qui a libéré notre pays.


    Bien sûr ce débat révèle que les intervenants considèrent que nous sommes toujours dans la phase de la révolution nationale, dans la phase de la libération nationale. La mobilisation populaire actuelle en est un flux nouveau, puissant, marqué cependant par des exigences sociales et démocratiques.

    Ces exigences sont les signes précurseurs d’une conscience plus grande que la libération nationale ne peut réussir sans rupture avec le capitalisme à son stade impérialiste, qui a généré le colonialisme.

    Si la question sociale reste seconde, elle apparaît cependant comme condition nécessaire, aujourd’hui, à la réussite de cette nouvelle phase de la libération nationale.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • [Où l'on apprend que les anciens nazis gouvernent l'Union Européenne... NDLR. Par ailleurs j'ai mis quelques petits passages inutiles entre crochet comme ceci [...] ] Et avec un commentaire du camarade TML en fin d'article...

    - Gilets Jaunes contre oligarchie et « peste bleue », généalogie d’une guerre ouverteComme le souligne Emmanuel Todd [1], les dissidents de la pensée unique politico-médiatique avaient presque perdu l’espoir que le peuple Français ait conservé sa capacité à se soulever contre ses oppresseurs.


    La révolte des gilets jaunes fut donc la bonne surprise de la fin d’année 2018 et une certaine fierté peut en être tirée après toutes ces années de soumission à la dystopie mondialiste.

    Ce mouvement n’est donc que l’aboutissement d’un demi-siècle d’une politique des petits pas ayant consisté à hypothéquer la démocratie au profit des puissances financières et au détriment des intérêts de la grande majorité de la population.


    Le principal vecteur de cette tyrannie est le machin supranational appelé « Union Européenne » construit ex-nihilo à partir de la fin de la guerre.

    Les traités européens ratifiés dans le cadre de cette « peste bleue » sont la source de la plupart des problèmes majeurs ayant induit l’explosion récente du mouvement des gilets jaunes.


    Mais d’où viennent donc les concepts fondateurs de l’idéologie inspiratrice de ces traités ?

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • Nous diffusons ce texte d'une camarade du P"C"F, qui appelle au débat pour la réorientation du parti communiste... A suivre, donc.

    Par Danielle Bleitrach

    Un des principaux enseignements que l’on peut tirer des élections européennes est que le vote n’est plus orienté par l’adhésion à un parti si celui-ci est inaudible.

    L’aspect contre-révolutionnaire de la situation est que faute d’un parti qui correspond réellement à un changement de société, de pouvoir et de transformation des conditions de vie des populations, les dévoiements; les manipulations règnent en maîtres sur ceux qui votent tandis que monte l’abstention. Avec cet erzatz suprême du changement de société que présente l’extrême-droite.

    C’est une tradition que je souligne dans mon livre, l’extrême-droite copie les révolutionnaires mais elle « déprolétarise » ou plutôt transforme les prolétaires en ce que rêve d’eux le capital : la lie de l’humanité prête à défendre les intérêts du capital par la haine, la violence, la division.

    Pour en arriver-là, rien de nouveau, les vieux pièges comme celui de Mitterrand : faire monter l’extrême-droite pour rester en place s’accompagnent d’autres. Est monté le libéralisme libertaire anti-peuple à la Macron, le jeunisme d’une écologie qui ne dérange pas les maîtres pollueurs du capital, ces « nouveautés » sont lancées comme des marques de savonnette, testés pour maintenir l’UE telle qu’elle est, l’atlantisme tel qu’il est, la France telle qu’elle est. Au racisme, à l’antisémitisme, au sexisme s’ajoutent désormais le mépris des vieux et l’austérité des pauvres comme des ‘remèdes’ au pillage de la planète par les multinationales financiarisées.

    C’est la montée des obscurantismes, la peur du progrès.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - 100e anniversaire de l’Internationale communiste  Déclaration du Comité central du KKELe CC du KKE célèbre le 100e anniversaire de la création de l'Internationale communiste (IC) (2-6 mars 1919). Il reconnaît sa contribution au mouvement ouvrier et communiste international, tout en soulignant la nécessité de tirer des leçons de l'expérience accumulée de son action.

     

    L’IC, fruit de la victoire de la révolution socialiste d'octobre en Russie (1917), est venu pour répondre au besoin de coordination et d'unité du mouvement ouvrier révolutionnaire international.

    La contribution de l’IC au soutien et à la fortification des Partis communistes à l'échelle mondiale, sa solidarité internationaliste désintéressée avec les peuples opprimés en lutte, étaient importantes, la formation des « Brigades internationales » aux côtés de l'Armée démocratique d'Espagne (1936 - 1938) en constituant un exemple.

     

    Son assistance multiforme aux militants persécutés partout dans le monde, son activité éditoriale-éducative, l'organisation d'écoles de formation de cadres avec la théorie révolutionnaire du marxisme-léninisme, le fonctionnement de réseaux d'information politique et d'information journalistique constituent quelques aspects de l'action de l’IC.

     

    Les problèmes et les contradictions de la stratégie de l’IC, qui ont affecté négativement tous les Partis communistes qui étaient ses membres, n’annulent pas sa contribution au Mouvement communiste international.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Par Hamid Bouzrar, publié sur le site "SOCIALALGERIE"

    - ALGERIE : DE L’INSURRECTION PACIFIQUE CITOYENNE A LA RÉVOLUTION DÉMOCRATIQUE PATRIOTIQUE ET SOCIALEPrésentation par "SocialAlgérie" :

    En cette période d’un historique mouvement populaire, le site « Socialgérie » présente le document socio-économique ci-dessous à l’attention, aux échanges et aux débats.

    Ce n’est pas un projet de programme socio-économique, mais un ensemble de réflexions d’un citoyen et acteur -socio-économique dont l’expérience de terrain et la formation théorique gagnent à être partagées et discutées pour le moment présent et l’avenir. Le lecteur jugera de l’opportunité et de l’importance des thèmes qui y sont abordés.

    Il ne s’agit pas de considérations abstraites et doctrinales, mais de thèmes qui préoccupent toutes les opinions patriotiques qui poursuivent le combat de l’indépendance en cherchant à voir clair dans les péripéties et luttes qu’a vécues et vit l’Algérie. 

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le capitalisme c'est la mort !

    Maintenant que l'on connait la vérité sur "les morts du communisme"

    (Télécharger « LES MENSONGES SUR LHISTOIRE DE LUNION SOVIETIQUE.pdf »), voici les chiffres de la réalité du monde capitaliste...

     

    Le capitalisme du désastre

    Voici la comptabilité des morts du capitalisme :

    Par ordre chronologique :

    1- De la Traite des Noirs à la 1ère guerre du Golfe.

    - Traite des noirs aux 17e et 18e siècles : 10 millions de morts

    - Liquidation des indiens d’Amérique de 1500 à 1860 : 70 millions

    - Guerre de Crimée : 252 000

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Une vidéo très émouvante qui rend un hommage vibrant à toutes ces jeunes (et moins jeunes) femmes qui ont tout sacrifié pour nous libérer du fascisme !

    https://youtu.be/_K0O4nE6mRg

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • "Sviachtchennaïa Voïna (en russe : Свящéнная войнá), ou « Guerre sacrée », est l'un des plus célèbres chants de la Grande Guerre patriotique (1941-1945) en URSS.

    En introduction voici l'annonce officielle de la guerre par le gouvernement soviétique à son peuple fait par le célèbre Lévitan que Hitler a proclamé son ennemi personnel n°1 et a promis de pendre dès que la Wermacht prendrait Moscou. Pour la tête du premier speaker de l'Union Soviétique il a promis une récompense de 250 000 marks.

    "Notre cause est juste. L'ennemi sera battu. La victoire sera à nous". Il le disait avec une telle certitude et telle force que ces paroles ont été mémorisés pour toujours par des millions de personnes réunis ce jour tragique autour du poste de la radio.

    Traduction de l'annonce (le texte n'est pas complet) :
    Attention, ceci est une déclaration du gouvernement de l'URSS. Citoyens et citoyennes de l'Union Soviétique ! Aujourd'hui le 22 juin à 4 heures sans déclaration de guerre, l'armée allemande a attaqué notre pays, nos frontières dans beaucoup d'endroit et ont bombardé Jitomir, Kiev, Sebastopol, Kaunas et autres villes..."

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • - 6 Juin 1944, Grand Show à l’Américaine « Acte I » de la Société du Spectacle : Les acteurs, par milliers, meurent pour de vrai !Une boucherie stratégiquement utile (Par notre camarade TML) :

    Comme l’a révélé le film historique éponyme sorti en 2017, Churchill était loin de soutenir avec enthousiasme le projet de débarquement en Normandie. Son opposition n’était pas nouvelle, mais elle a ressurgi au dernier moment, alors qu’il semblait s’être aligné sur les positions US depuis quelques temps déjà…

    En réalité, c’est même essentiellement lui qui est à l’origine des premières opérations de débarquement en Afrique, puis en Sicile et en Italie.

    Le choix de l’Italie résultait déjà pour lui d’un compromis, alors qu’il préconisait plutôt un débarquement dans les Balkans. Ce choix stratégique se comprend très bien, à tous points de vues en fonction de la situation politique et militaire de l’époque, et surtout de son point de vue de Premier Ministre de la Grande-Bretagne, dont il défendait d’abord les intérêts impériaux, c’est-à-dire impérialistes, en fait. Ceci-dit, il est à considérer, en fonction de son expérience tragique aux Dardanelles en 1915 (200 000 morts), que la préoccupation de ne pas sacrifier inutilement des vies humaines faisait réellement partie de ses considérations importantes. C’est notamment ce qu’évoque le film de 2017, centré sur ses scrupules et ses hésitations les tout derniers jours avant le 6 Juin.

    Bien évidemment, les deux types de préoccupations, dans ce cas, ne sont pas incompatibles. La disproportion des forces britanniques et US suffit à le comprendre : les généraux US s’affirment clairement prêts à sacrifier une partie importante de leurs troupes pour réussir cette percée sur le continent, alors que Churchill, qui a déjà du avaler la couleuvre de voir cette opération se préparer à partir de son territoire, se voit sur le point de sacrifier le meilleur de ses troupes pour le profit de l’impérialisme US en train de supplanter la Grande-Bretagne, et largement, comme leader du monde occidental.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Par Rémy HERRERA

    Le 52e Congrès de la CGT (Confédération générale du Travail) s’est tenu les 13-17 mai à Dijon. Son contexte conjoncturel était particulier : depuis plus de six mois, le mouvement populaire des gilets jaunes, malgré sa complexité et son hétérogénéité, ses difficultés et ses limitations, est parvenu, pour la toute première fois depuis fort longtemps, à enrayer – si ce n’est à stopper – [NDLR : Stopper ne suffira pas, il en faudra beaucoup plus pour cela !!! - Un changement radical et révolutionnaire de la société !] la machine infernale des politiques néolibérales.
     
    Il faut en réalité remonter au mois d’avril 2006 et aux manifestations étudiantes et lycéennes contre le Contrat Première Embauche (CPE) du gouvernement de Dominique de Villepin, sous la présidence de Jacques Chirac, pour voir un pouvoir en place en France céder à la pression de la rue.
     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires