• - (Refus d') Extradition de Julian Assange : une décision britannique amenée à marquer l’histoire

    - Extradition de Julian Assange : une décision britannique amenée à marquer l’histoire

    Cliché pris à Londres le 9 septembre 2020 (image d'illustration)

     

    Le 03/01/2021

    Sous écrous depuis le 11 avril 2019, Julian Assange a fait l'objet, en 2020, d'un procès houleux concernant son extradition vers les Etats-Unis. Quelle que soit son issue, celle-ci marquera l'histoire.


    633, C'est le nombre de jours qu'aura passé Julian Assange derrière les barreaux de la prison de Belmarsh, au 4 janvier 2021, date à laquelle la justice britannique doit rendre publique sa décision concernant l'extradition du fondateur de WikiLeaks vers les Etats-Unis.

    «Une décision [qui] ne marquera pas la fin du combat judiciaire : il est quasiment acquis que, quelle qu’elle soit, la décision fera l’objet d’un appel», notait Le Monde en septembre dernier.

    En attendant, pas une chancellerie occidentale ne s'est indignée de l'affaire en cours, pas une n'a proposé l'asile politique à l'homme qui a participé à rendre possibles les fuites d'informations d'intérêt général les plus massives du XXIe siècle.

     

    Un nouvel appel du rapporteur de l'ONU sur la torture, le 8 décembre, en faveur de la libération du ressortissant australien ; la révélation d'un enregistrement, une semaine plus tard, qui remettait en cause la principale accusation américaine à son encontre ; des rumeurs sur une hypothétique grâce présidentielle qui pourrait lui être accordée par Donald Trump ; un gospel entonné pour Noël devant la prison britannique de haute sécurité où il est incarcéré depuis avril 2019... Voilà le genre d'événements qui auront marqué la cause de Julian Assange fin 2020, soit la dernière ligne droite avant la très attendue décision britannique.


    La date s'annonce historique dans un sens comme dans l'autre. En effet, malgré les perspectives d'appel, elle pourrait constituer un pas de géant vers la fin des batailles juridiques menées contre le fondateur de WikiLeaks durant une décennie. Mais elle pourrait également rester gravée comme le jour où Washington, indéfectible promoteur du «monde libre», serait parvenu à faire extrader sur son sol un journaliste australien gratifié de très nombreux prix dans la profession : rien d'autre qu'«un enlèvement prémédité», selon Viktor Dedaj, administrateur du site Le Grand soir, qui se consacre depuis plusieurs années à informer le public francophone sur l'affaire Assange.


    En tout état de cause, la justice américaine a formulé à l'encontre du ressortissant australien de nombreux griefs, tels que des violations de l’Espionage Act – une loi fédérale adoptée en 1917 – mais aussi et surtout la mise en danger de vies à travers les publications de WikiLeaks, une accusation plus que jamais contestée. Aux Etats-Unis, Julian Assange encourt ainsi une peine de 175 ans de prison.

     


    La décision de la justice britannique sur l'extradition de Julian Assange vers les Etats-Unis intervient près de trois mois après la dernière série d'audiences de son procès, qui s'est achevée le 1er octobre 2020. La partie américaine était représentée par l'avocat James Lewis, tandis que Julian Assange lui-même n'a pas eu le droit de s'exprimer durant ce procès, qualifié de «politique» par nombre d'observateurs. «Seuls ses avocats pouvaient le représenter et lorsque parfois, il a voulu exprimer une objection, il était immédiatement rappelé à l'ordre par la juge Vanessa Baraitser qui le menaçait d'exclusion», expliquait notre journaliste Meriem Laribi dans son dernier article revenant sur le procès dans son ensemble.


    Les épreuves juridiques de Julian Assange remontent à 2010, lorsque que les autorités suédoises ont ouvert une enquête pour viol – les poursuites à ce sujet ont été abandonnées en novembre 2019, faute de preuves. «Fait notable», relevait le Syndicat national des journalistes (SNJ) français dans une publication de début 2020 : «Le calvaire juridique du fondateur de WikiLeaks a débuté au mois d'août 2010, au moment précis où, comme le démontrent des documents révélés en 2014 par le lanceur d'alerte Edward Snowden, l'administration américaine venait de solliciter ses pays alliés pour l'ouverture d'enquêtes pénales à l'encontre du fondateur ainsi que des membres de WikiLeaks.»


    Quoi qu'il en soit, cet épisode marqua le point de départ d'une série de rebondissements, amenant Julian Assange à se réfugier dans un appartement de la petite ambassade d'Equateur à Londres, où son confinement aura duré 2 487 jours, avant son interpellation par les autorités britanniques, le 11 avril 2019. Depuis, le ressortissant australien est sous écrous à la prison de Belmarsh, un établissement britannique de haute sécurité situé dans la banlieue est de Londres et qui dépend des services pénitentiaires de Sa Majesté. Médecins, journalistes d'investigation et membres de l'ONU ont dénoncé ses conditions de détention.


    S'il apparaît comme un cas emblématique des limites de la liberté d'informer au sein du «monde libre», le sort de Julian Assange s'est longtemps heurté à l'indifférence générale des gouvernements occidentaux. De fait, les personnalités qui l'ont jadis encensé – on pense à d'anciennes déclarations de Donald Trump lors de sa campagne présidentielle en 2016, ou encore à certains propos tenus plus récemment par la star du barreau français, Eric Dupond-Moretti, avant sa nomination au gouvernement – ont depuis privilégié le silence sur cette affaire. En novembre 2020, l'écrasante majorité des députés européens rejetait un amendement faisant référence à l'affaire Assange, qu'une eurodéputée irlandaise avait proposé d'incorporer à un rapport consacré à la situation des droits fondamentaux au sein de l'UE sur la période 2018-2019.

     

    Fabien Rives - RT France du 03 janvier 2021

     

    Le 04/01/2021 :

    LIRE AUSSI :

    La justice britanique refuse l'extradition de Julian Assange vers les États-Unis

    La justice britannique refuse l'extradition de Julian Assange vers les Etats-Unis

    En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/82371-justice-britannique-refuse-extradition-julian-assange-vers-etats-unis

    https://francais.rt.com/international/82371-justice-britannique-refuse-extradition-julian-assange-vers-etats-unis

     

    Et aussi

    Les États-Unis extrêmement déçus du refus d'extrader Assange

    https://francais.rt.com/international/82393-etats-unis-extremement-decus-refus-extrader-assange

     

    Assange gagne. Le coût : La liberté de la presse est écrasée, et la dissidence qualifiée de maladie mentale

    https://www.mondialisation.ca/assange-gagne-le-cout-la-liberte-de-la-presse-est-ecrasee-et-la-dissidence-qualifiee-de-maladie-mentale/5652455

    La justice britannique refuse l'extradition de Julian Assange vers les Etats-Unis

    En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/82371-justice-britannique-refuse-extradition-julian-assange-vers-etats-unis
    Instagram Facebook Youtube Twitter RSS Applications ENG العربية ESP РУС DE RTFrancias EN DIRECT 07:45 à Paris, 5 janvier 2021 RTFrancias Actualité France International Economie Opinions Interdit d'interdire Magazines Documentaires Vidéos RT360 Podcasts «Extrêmement déçus» du refus d'extrader Julian Assange, les Etats-Unis font appel 4 janv. 2021, 17:06 - Avec AFP «Extrêmement déçus» du refus d'extrader Julian Assange, les Etats-Unis font appel © Justin TALLIS Source: AFP julian Assange en 2017 (image d'illustration). Le département américain de la Justice s'est dit le 4 janvier «extrêmement déçu» par le refus de la justice britannique d'extrader le fondateur de Wikileaks Julian Assange vers les Etats-Unis. Le département américain de la Justice s'est dit «extrêmement déçu» le 4 janvier par le refus de la justice britannique d'extrader le fondateur de Wikileaks Julian Assange vers les Etats-Unis. «Nous sommes satisfaits que les Etats-Unis l'aient emporté sur tous les arguments juridiques qu'ils ont soulevés», a précisé le département dans un communiqué avant de préciser : «Nous continuerons à demander l'extradition de M. Assange vers les Etats-Unis.» Julian Assange est sous le coup de poursuites judiciaires sous la présidence de Donald Trump pour la publication de centaines de milliers de documents confidentiels. La justice britannique a estimé que le journaliste risquait «des conditions d'isolement quasi total» dans le système carcéral américain. Elle a donc refusé l'extradition «pour des raisons de santé mentale». Les Etats-Unis ont notifié le tribunal de leur intention de faire appel de la décision. La présidence de Donald Trump a lancé des poursuites judiciaires à l'encontre de l'Australien de 49 ans pour la publication de centaines de milliers de documents confidentiels. Julian Assange reste dans l'immédiat détenu dans la prison de haute sécurité de Belmarsh, à Londres, avant une audience le 6 janvier pour examiner une demande de mise en liberté. Lire aussi La justice britannique refuse l'extradition de Julian Assange vers les Etats-Unis International Raconter l'actualité Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT. Gilets jaunes Canal+ Carré Courrier de la victoire PODCASTS Où nous regarder France Campagne vaccinale au ralenti : «Macron ne peut en vouloir qu’à lui-même» selon Alexis Poulin Campagne vaccinale au ralenti : «Macron ne peut en vouloir qu’à lui-même» selon Alexis Poulin 4 janv. 2021 Le face-à-face - Crise sanitaire : fallait-il reporter la rentrée scolaire ? Le face-à-face - Crise sanitaire : fallait-il reporter la rentrée scolaire ? 4 janv. 2021 Accusé d'inceste, le président de la FNSP et du Siècle Olivier Duhamel démissionne Accusé d'inceste, le président de la FNSP et du Siècle Olivier Duhamel démissionne 4 janv. 2021 International Centrafrique : le président sortant Faustin-Archange Touadéra réélu avec 54% des voix Centrafrique : le président sortant Faustin-Archange Touadéra réélu avec 54% des voix 4 janv. 2021 Procès Assange : «Un espoir que la justice peut si elle le veut, être éthique» pour Stéphanie Gibaud Procès Assange : «Un espoir que la justice peut si elle le veut, être éthique» pour Stéphanie Gibaud 4 janv. 2021 Boris Johnson annonce un retour au confinement en Angleterre Boris Johnson annonce un retour au confinement en Angleterre 4 janv. 2021 Opinions CFCM : le ver est déjà dans le fruit, par Lydia Guirous CFCM : le ver est déjà dans le fruit, par Lydia Guirous 1 janv. 2021 Révélations présidentielles, par Philippe Mesnard Révélations présidentielles, par Philippe Mesnard 31 déc. 2020 Réalisation du Brexit : une victoire pour la démocratie contre l’acharnement des élites Réalisation du Brexit : une victoire pour la démocratie contre l’acharnement des élites 30 déc. 2020 Economie Couvre-feu avancé à 18h : les commerçants expriment leur désarroi Couvre-feu avancé à 18h : les commerçants expriment leur désarroi 4 janv. 2021 L'Etat garantit un prêt de 465 millions d'euros de Lagardère malgré des critiques sur sa gouvernance L'Etat garantit un prêt de 465 millions d'euros de Lagardère malgré des critiques sur sa gouvernance 3 janv. 2021 Le bitcoin dépasse les 30 000 dollars pour la première fois de son histoire Le bitcoin dépasse les 30 000 dollars pour la première fois de son histoire 2 janv. 2021 Le plus populaire La LDNA «ne regrette pas la mort» des militaires français tués au Mali La LDNA «ne regrette pas la mort» des militaires français tués au Mali «Qu’ils aillent se faire f**tre» : Cohn-Bendit fustige «ceux qui ne veulent pas se faire vacciner» «Qu’ils aillent se faire f**tre» : Cohn-Bendit fustige «ceux qui ne veulent pas se faire vacciner» Aulnay-sous-Bois : deux policiers de la CSI 93 violemment agressés lors d'un contrôle Aulnay-sous-Bois : deux policiers de la CSI 93 violemment agressés lors d'un contrôle La justice britannique refuse l'extradition de Julian Assange vers les Etats-Unis La justice britannique refuse l'extradition de Julian Assange vers les Etats-Unis Stratégie vaccinale : pour y associer la population, 35 citoyens vont être tirés au sort Stratégie vaccinale : pour y associer la population, 35 citoyens vont être tirés au sort Un homme tué à coups de batte de base-ball à proximité d'un point de deal de Saint-Ouen Un homme tué à coups de batte de base-ball à proximité d'un point de deal de Saint-Ouen Vidéos «Free Assange» : les manifestants rassemblés à Londres célèbrent la décision de non-extradition «Free Assange» : les manifestants rassemblés à Londres célèbrent la décision de non-extradition 4 janv. 2021 Actualité France International Economie Opinions Interdit d'interdire Magazines Documentaires Vidéos RT360 Podcasts Instagram Facebook Youtube Twitter RSS ENG العربية ESP РУС DE S'abonner A propos de RT Communiqués de presse Mentions légales Conditions générales d'utilisation Politique de confidentialité Conditions de modération Contact Applications mobiles Offres d'emploi ИНОТВ RTД RUPTLY RT RT France, SAS. 2005–2021. Tous droits réservés.

    En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/82393-etats-unis-extremement-decus-refus-extrader-assange
    «Extrêmement déçus» du refus d'extrader Julian Assange, les Etats-Unis font appel

    En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/82393-etats-unis-extremement-decus-refus-extrader-assange
    « - Macron la menace...- Portée et enjeux mondiaux du soulevement paysan en Inde »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , , ,