• - RETRAIT PROVISOIRE DE L'AGE PIVOT : LE SPECTACLE SYNDICAL EN MARCHE !

    Retrait de l’âge pivot ou prétendu « retrait » du projet, le spectacle syndical est en marche au service du Capital !

    « Dans une lettre envoyée aux organisations syndicales, samedi 11 janvier, le Premier ministre annonce que le gouvernement retire provisoirement l’âge pivot de l’avant-projet de loi sur les retraites. Les modalités de financement de cette réforme des retraites seront fixées en avril à l’issue de la conférence de financement où participeront les syndicats. Si cette conférence se solde par un échec, c’est le gouvernement qui décidera, par ordonnance. »

    [NDLR : N'oublions pas que nous sommes déjà dans un régime d’extrême droite >> état d'urgence permanent, répression en forte hausse, arrestations idem, Lois et décrets qui peuvent être pris par ordonnance (plus besoin des députés !). C'est un régime terroriste ! Et comme chacun sait, pourquoi les travailleurs devraient négocier avec des terroristes ! ...]

    https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/retraite/reforme-des-retraites-le-gouvernement-retire-provisoirement-l-age-pivot-de-l-avant-projet-de-loi_3780509.html

    Le Premier ministre, Édouard Philippe, dimanche 12 janvier au soir, sur France 2, a déclaré :

    "Nous allons aller au bout de la réforme des retraites. J'appelle à la responsabilité ceux qui veulent poursuivre la grève ! J'estime qu’il faut parfois utiliser la force pour ramener l'ordre».

    Alors, toujours prêt à négocier avec l’État de la dictature du capital ?

    CFDT contre CGT ??? « Retrait de l’âge pivot » ou « retrait » du projet, la question décisive reste celle du financement, qui, pour le système, ne doit pas déborder les limites imparties par le Capital, et qu’aucun des acteurs actuels, tous partis et syndicats inclus, n’entendent nullement remettre en cause.

     

    La pseudo « lutte de classe » cégétiste fait entièrement partie du spectacle médiatique pour tenter de valoriser politiquement les pseudos « concessions » prétendument « arrachées » par la tout aussi pseudo « résistance » de la CFDT…

    Au final tout ce petit monde se retrouvera pour « négocier » le bout de gras du financement sans toucher réellement à un seul cheveu des revenus du Capital.

    Et les prolos seront encore d’autant plus les dindons de la farce que toute la classe politique et syndicale aura encore trouvé le moyen de sauver la face et de réaffirmer son rôle dans le spectacle qu’organise en permanence le Capital pour survivre à sa propre crise.

    Toute cette affaire est encore un cas typique et remarquable où les critères d’analyse marxistes-léninistes et situationnistes se recoupent quasi parfaitement!

    Les critères « syndicalistes révolutionnaires » et anarcho-syndicalistes restent ceux de l’illusion d’une pseudo « lutte de classe » qui ferait l’économie d’une réelle stratégie politique, d’une réelle organisation politique révolutionnaire.

    Dans le contexte de la pseudo « lutte de lignes » entre CFDT et CGT, cette voie « syndicale » a déjà atteint ses limites et participe désormais à la consolidation du rempart du système, en lui servant de nouvelle caution « de gauche » !

    Quel que soit le compromis « négocié », in fine, s’il reste dans les limites imparties par le Capital , il ne fera donc que compenser un problème insoluble par un autre…

    Rallonger la durée du travail, que ce soit par l’âge de départ ou le nombre d’années pour une retraite « complète », cela ne change rien

    >>> dans un cas comme dans l’autre, avec la société et les carrières actuelles, très peu de travailleurs arriveront à compléter avant un âge canonique.

    >>> Il faut donc fixer à la fois un âge légal assez bas à partir duquel liquider obligatoirement sa retraite, et donc fixer en même temps un système de « retraites planchers » pour les carrières incomplètes, et suffisantes pour une vie décente.

    >>> Cela exige de taper dans les revenus du Capital, sous la forme de cotisations patronales plus élevées pour les grosses boites qui font des super-bénéfices. Il faut donc sortir « par le haut » de la fourchette imposée

    >>> « …d’un niveau de 13,8 % du PIB en 2022, les dépenses de retraite pourraient s’accroître légèrement jusqu’en 2040 (14,1 %), mais dans le seul scénario de croissance basse, tandis qu’elles atteindraient entre 11,8 % du PIB dans l’hypothèse de croissance la plus forte (une croissance de 1,8 % l’an), soit une réduction de 2 points de PIB, (de l’ordre de la progression enregistrée entre 2002 et 2017) et 13,8 % du PIB dans le scenario de croissance le moins dynamique (une croissance annuelle de 1 %).

    Dans les scénarios intermédiaires (1,3 % et 1,5 % de croissance) les dépenses publiques de retraite dans le PIB passeraient respectivement à 13 % du PIB et 12,5 % du PIB (soit un recul de 0,8 point de PIB et de 1,3 point de PIB). » https://www.senat.fr/rap/l19-140-324/l19-140-32413.html

    Ce n’est pas du tout la stratégie actuelle des syndicats, qui restent donc tous dans la Kollaboration de classe, au delà de leur pseudos « divergences de lignes », en réalité un pur spectacle pour endormir le prolétariat, y compris par le leurre d’un « retrait total » qui ne règle donc en rien la question de fond d’une retraite décente à un âge qui permette encore de profiter un peu de la vie, tant qu’à faire !

    Évolution prévisionnelle de la part des retraites en % du PIB :

    Le financement des syndicats par les patrons et l’État capitaliste :

    - RETRAIT PROVISOIRE DE L'AGE PIVOT : LE SPECTACLE SYNDICAL EN MARCHE !

    - RETRAIT PROVISOIRE DE L'AGE PIVOT : LE SPECTACLE SYNDICAL EN MARCHE !

    Source de l'article  : https://tribunemlreypa.wordpress.com/2020/01/11/retraites-le-spectacle-syndical-en-marche/

     

    VOIR AUSSI CE PDF DU PCOF "Pour qui nous prennent-ils", à télécharger ci-dessous :

    Télécharger « Pourquinousprennentils.pdf »

    VOIR AUSSI CET EXCELLENT ARTICLE D'INFORMATION :

    Réforme des retraites : double jeu des syndicats ? par Hippocrate.

    https://www.upr.fr/points-de-vue/reforme-des-retraites-double-jeu-des-syndicats-par-hippocrate/

    « - Lutte contre la réforme dévastatrice des retraites : On a raison de se révolter ! MAJ- Retraites, Relèvement du SMIC, l’argent existe, c’est la valeur créée par le travail et accaparé par les gros actionnaires capitalistes ! »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :