• - Ukraine : Un pas de plus vers la guerre

    - Ukraine : Un pas de plus vers la guerreL’Ukraine a voté une résolution désignant la Russie comme: « pays agresseur » et appelé l’ONU à engager une procédure pour désigner les Républiques de Donetsk et Lougansk comme : « des organisations terroristes ».

    De plus le Parlement ukrainien a appelé la « communauté internationale » à adopter de nouvelles sanctions contre la Russie et à fournir à l’Ukraine une assistance militaire.

    En adoptant une telle résolution le Parlement a entériné le caractère juridique de « l’agression russe ». Cette démarche devrait être suivi de la rupture des relations diplomatiques.

     

    Mieux, le bloc parlementaire qui soutient le Président Porochenko propose de modifier la charte de l’ONU pour exclure la Russie du conseil de sécurité ! Dans le même temps, la loi dite de « lustration » qui avait pour but de lutter contre la corruption est progressivement mise en sommeil pour permettre de réintégrer tous les militaires et agents des forces de sécurité.

    Il s’agit de préparer l’union nationale dans le cadre d’un affrontement contre la Russie.

    L’agressivité croissante du pouvoir ukrainien est liée à la dégradation de la situation sociale intérieure et à l’échec des tentatives de reconquête de l’Est de l’Ukraine. Reconquête qui s’appuie sur les actions de bombardement visant à terroriser la population civile.

    Ces actions sont menées essentiellement par les groupes néo-nazis intégrés aux forces du Ministère de l’intérieur tandis que l’armée ukrainienne rechigne de plus en plus à être engagé, ce qui est marqué par de nombreuses désertions. La guerre est donc le moyen, pour le pouvoir de Kiev, de ressouder la population autour des oligarques. 

    Ces oligarques qui préparent la guerre entretiennent un climat nauséabond de russophobie et surtout d’antisoviétisme. Ainsi, le premier Ministre Iatseniouk, vient-il de déclarer qu’en 1941 c’était l’URSS qui avait agressé l’Allemagne nazie et l’Ukraine.

    Cette falsification de l’histoire est une nécessité pour justifier la politique agressive de l’impérialisme US et Européen vis-à-vis de la Russie. Pas étonnant, mais scandaleux, qu’un Ministre polonais affirme que c’est l’Ukraine qui a libéré les camps de concentration, alors que c’est l’armée soviétique qui a libéré la majorité des camps. 

    La justification des crimes du nazisme ouvre la voie à la renaissance de cette idéologie meurtrière. Pas étonnant non plus, mais toujours scandaleux, que le chef de l’Etat russe V. Poutine n’ait pas été convié aux cérémonies de la libération par l’Armée Rouge du camp d’Auschwitz alors qu’y paradait le Président ukrainien Porochenko, un véritable criminel de guerre qui soumet son peuple à la dictature des groupes fascisants se réclamant de ceux qui furent de 1941 à 1945 les auxiliaires de la Shoah en Ukraine.

     

    Lire, enregistrer et/ou imprimer cet article format PDF :

    Télécharger « ch389uk.pdf »

    Source : http://www.sitecommunistes.org/ch389uk.htm

     

    « - LUTTE À LA PAUVRETÉ – ÉQUITÉ FISCALE, DOIT-ON ESPÉRER DES AVANCÉES ?- LA PAUVRETÉ VOLONTAIRE DES NOUVEAUX VICAIRES DE L’ÉCONOMIE »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :